Long courrier

New York abordable

«À la suite de la parution de l'article de Michel Hellman concernant le Musée d'histoire naturelle de New York (hommage à Darwin), j'ai décidé d'aller y faire un petit tour avec mes deux filles (11 et 13 ans) dès les premiers jours de janvier. Impulsivement, j'ai lancé l'idée! Cependant, je n'arrive pas à trouver un endroit pour loger avec mes enfants à un coût raisonnable. Auriez-vous une suggestion pour faciliter mes démarches?»

G. F. Thomas, Montréal

Il y a un hôtel situé près de Gramercy Park, le Carlton Arms, qui propose des chambres toutes décorées différemment. Malheureusement, on ne peut pas réserver telle ou telle unité: on prend ce qui est disponible au moment de l'enregistrement. À partir de 122 $US par nuit pour trois personnes. http://www.carltonarms.com.

L'Autriche en couvents

«Connaissez-vous des monastères ou des couvents (religieux ou religieuses; moines ou moniales), en Autriche, qui pourraient accueillir un groupe de chanteurs (des garçons entre 10 et 17 ans) qui voyageront là-bas en juin 2007?»

Christine Cossette, Montréal

Il y a quelques monastères qui proposent l'hébergement en Autriche. J'en connais à Lambach, qui a vu jouer Mozart et qui a fait également dans la prime éducation d'un enfant appelé Adolph Hiltler. Mais cette année, comme l'Autriche fête son Amadeus, les places vont être rares; mieux vaut alors se renseigner le plus vite possible.

Pour Lambach: www.oberoesterreich-tourismus.at. Consultez également le Guide Horay des monastères d'Europe, tome II, ainsi qu'un site dédié aux différents monastères et qui a des liens avec les moines sympathisants. http://www.fondationdesmonasteres.org/liens.htm.

Cargo au long cours

«Il y a plusieurs années, des amis avaient traversé l'Atlantique à bord d'un cargo. Je crois que c'était avec la compagnie Cast. Je songe à effectuer un tel voyage au cours de l'été prochain. À qui puis-je m'adresser pour obtenir tous les renseignements requis? Peut-on passer maintenant par une agence de voyages ou faut-il contacter directement une compagnie de transport, et si oui, laquelle me conseillez-vous?»

Diane Lacroix, Montréal

Il y a la compagnie de cargo Canmar qui effectue des voyages hebdomadaires entre Montréal et Le Havre, avec des possibilités sur Londres et Anvers, ou sur Anvers et Hambourg, et également sur Liverpool. http://www.canmar.com.

Il existe également un site francophone dédié à ce genre de croisières, avec itinéraires, forums de discussion, etc. http://www.marine-marchande.com/cargos.htm.

Enfin, le Nouveau guide des voyages en cargo, par Hugo Verlomme, Éditions Jean-Claude Lattès... Pour les réservations, vous devez vous y prendre un peu à l'avance car le nombre de cabines réservées aux passagers est très réduit et la demande, de plus en plus forte.

Escale à Casa

«Je lis avec beaucoup d'intérêt votre chronique du samedi et découpe souvent des suggestions pour voyages futurs! Je pars au Mali (direction Bamako, puis remontée du Niger vers Tombouctou et Gao, et visite trop rapide sans doute du pays Dogon ...).

«Cependant, si je vous écris, c'est pour vous demander conseil concernant un arrêt de transit que nous alloNs faire à Casablanca (arrivée à 7h du matin et départ à 23h pour Bamako). Je voyage avec une amie et nous désirons visiter en matinée (quelles sont les choses essentielles à voir à Casa en si peu de temps?), manger en ville (suggestion de restaurant, éventuellement?) et sans doute serons-nous assez fatiguées en après-midi pour vouloir faire un somme avant de reprendre la route de l'aéroport (possibilité de dormir quelque part sans nécessairement payer le gros prix une chambre pour quelques heures.»

Athena Davis, Montréal

Pour vous reposer et faire un somme, allez du côté de la Corniche, là où des transats attendent le baigneur local et son amazone. Il y a également, en bas, un hôtel, le Salam, qui offre la possibilité de prendre une chambre pour quelques heures et de se reposer au bord de la piscine avec un buffet attenant.

En ce qui concerne Casa, ce qui est à voir est le marché central, le parc de la Ligue arabe, la mosquée Hassan II et le quartier des Habbous (nouvelle medina).

Bonnes adresses

Madonna l'a fait... se marier dans un château en Écosse. Pour convoler dans les landes sauvages dans un des mille et un châteaux écossais, un site spécialisé organise la cérémonie, loue le kilt et la robe, fait venir la cornemuse, le gâteau et le haggis (panse de brebis farcie) et choisit pour vous le séjour de rêve: maison d'hôte, hôtel de charme, monument avec donjons, passages secrets ou fantômes certifiés conformes. Évitez Skibo Castle, le repère des milliardaires, et dirigez-vous vers Tullock Castle, où le kilt est à meilleur prix. Seule formalité pour que le mariage soit reconnu dans votre pays d'origine: un passeport et l'attestation que vous n'avez jamais convolé ailleurs. www.highlandweddingbelles.co.uk.

À suivre

Tous les étés, le village de Trie-sur-Baïse, dans le sud-ouest de la France, est le rendez-vous du Concours internationaal du cri de cochon, à travers la Pourcailhade, fête consacrée entièrement au porc et à ses dérivés. Sous la halle du marché, on installe une estrade où viennent concourir, du monde entier, par équipe ou en individuel, tous les imitateurs du fameux cri de cochon.

Les figures sont imposées car dans chaque show, on doit retrouver les sons de l'accouplement, de la naissance, de la mise en bouffe et de la mort... Les juges sont vétérinaires, éleveurs ou, au pire, un peu cochons. Concours de t-shirts à l'effigie porcine, courses de cochons, buffets sur fond de charcutailles et vins de pays à volonté. Surréaliste... le deuxième dimanche d'août.

Pour s'inscrire ou en savoir plus: 011 33 5 62 35 50 88, 011 33 5 62 35 62 88 (télécopieur).

À lire, voir, écouter

- Un petit livre qui est une folie de 160 pages, Les Miscellanées de Mr Schott, peut s'avérer un excellent bouquin pour le voyage. Un nécessaire de l'inutile où on peut apprendre le nom des maris de Liz Taylor ou les différentes formes des colonnes grecques, la liste des péchés capitaux, la façon de dire «Je t'aime» en 44 langues, la longueur des lacets de soulier, les insultes utilisées par Shakespeare dans son oeuvre, la hiérarchie de la fauconnerie et autant de petits riens qui forment un tout salvateur.
- Le blogue d'une jeune Montréalaise, Ségolène Gautier, qui voyage en Inde et qui raconte sa vie à Auroville, dans le sud du pays. Auroville a ses prétentions puisque l'auteure affirme qu'Auroville «wants to be a universal town where men and women of all countries are able to live in peace and progressive harmony above all creeds, all politics and all nationalities. The purpose of Auroville is to realise human unity.» Un quotidien féminin à lire pour le plaisir. http://www.creattitude.com/BLOG/intro.html.

Envoyez questions, adresses et commentaires

à lkiefer@ledevoir.com