Japon: Une capsule pour dormir

Symboles d'un Japon de science-fiction depuis fort longtemps, les hôtels-capsules nippons n'étonnent plus personne. Leurs «chambres» sont toujours aussi minuscules, de la taille, disons, d'un tiroir de morgue, et elles sont toujours réservées, c'est la tradition, aux hommes d'affaires.

Mais voilà que cette tradition, justement, pourrait bien être ébranlée. Un récent sondage, dont les résultats furent rapportés dans le San Francisco Chronicle, révèle que 50 % des célibataires japonaises âgées de 35 à 55 ans n'ont nullement l'intention de se marier.

Dans un contexte social où il est quasi impossible, pour les femmes, de conjuguer vie professionnelle et vie familiale, ces célibataires privilégient la première au détriment de la seconde. Résultat? Pour satisfaire une nouvelle demande qui ne peut que s'accroître, certains établissements réservent désormais de leurs capsules à la gent féminine.

«Ces hôtels ont été créés pour les salariés qui travaillent tard, vont ensuite prendre un verre avec leurs collègues et... ratent leur train, explique Yuko Tamaki, une copine tokyoïte. Comme de plus en plus de Japonaises travaillent, des hôtels-capsules leur ouvrent maintenant leurs portes.»

Occupation simple

À Tokyo, je suis allée jeter un coup d'oeil à l'hôtel-capsule Fontaine, dans Akasaka. Cet établissement, situé dans un quartier d'affaires, existe depuis 20 ans mais réserve son deuxième étage à la clientèle féminine depuis environ deux ans, explique une employée.

Sur cet étage, on trouve une salle à manger, un salon, des douches et un sauna impeccables, attenants à un long corridor où, de part et d'autre, sont réparties trois douzaines de capsules. Chacune est dotée d'une télé, d'une radio, d'un réveille-matin, d'un miroir, d'un gicleur d'incendie et d'un store qu'on tire de l'intérieur pour préserver son intimité. Le matelas est ferme, les draps sont immaculés, l'oreiller de céréales sent bon, bref, le mini-espace est invitant. Il en coûte 4500 ¥ (55 $) pour l'occuper un maximum de 15 heures, à compter de 17h.

Utiles pour les travailleuses, ces capsules peuvent aussi s'avérer une solution de dépannage pour les voyageuses, qui laisseront alors leurs bagages à la réception. Car il ne faut jamais dire, n'est-ce pas, «Fontaine, je ne boirai pas... »

- L'hôtel-capsule Fontaine est situé dans Akasaka, sur Hitotsugi-dori. % 03 3584-2565. www.fontaine-akasaka.co.jp (en japonais); www.jnto.go.jp.