Un hiver chic et rustique

Nathalie Schneider
Collaboration spéciale
Repère Boréal est situé au coeur de la forêt dans l'un des plus beaux villages du Québec, Les Éboulements.
Photo: Photo fournie Repère Boréal est situé au coeur de la forêt dans l'un des plus beaux villages du Québec, Les Éboulements.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

C’est la grosse tendance de la dernière décennie et celle-ci n’est pas près de s’arrêter. Même en hiver, on cède à l’appel de ces hébergements en nature parfois insolites et toujours débordants de charme.

Charlevoix : Repère Boréal

Trente-quatre microchalets et des refuges ultra-fenestrés au coeur de la forêt dans l’un des plus beaux villages du Québec, Les Éboulements. C’est ce que vous offre Repère Boréal, dans les paysages envoûtants de Charlevoix. Mezzanine, terrasse sur le toit et plancher chauffant en font un hébergement à la fois chaleureux et confortable. À l’intérieur, un design moderne et élégant permet de s’y sentir comme chez soi, notamment avec sa cuisine tout équipée et sa salle de bains. Le site est à mi-chemin entre deux stations phares dans la région : le Massif de Charlevoix et ses fameuses pistes avec vue sur le fleuve, et Mont Grand-Fonds. Outre le ski alpin, on y pratique la randonnée sur l’un des quatre sentiers montagneux. À moins de 20 minutes des microchalets, on a accès à une multitude d’attraits naturels, comme la plage de Cap aux Oies. À une quarantaine de minutes, on se rend au parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, ouvert en hiver, pour ses paysages renversants.


Infos pratiques : Literie incluse. Tarif : entre 139 $ et 575 $ la nuit, selon le chalet, le jour de la semaine et la saison.

Laurentides : parc régional du Poisson Blanc

 

C’est l’un des territoires les plus attractifs dans une région qui l’est tout autant, notamment en hiver : les Laurentides. Le parc régional du Poisson Blanc offre un milieu unique entre lac et montagne, avec des kilomètres de sentier où pratiquer marche ou randonnée en raquette. Au bord du réservoir du Poisson Blanc se sont nouvellement blottis cinq microrefuges au style épuré d’inspiration scandinave. D’une capacité de deux ou quatre personnes, ils possèdent une terrasse confortable et une grande superficie vitrée qui donne l’impression d’être au coeur de la nature. Un ameublement complet est à disposition, de même qu’un espace de feu extérieur, un réfrigérateur et une plaque de cuisson. Ils sont facilement accessibles depuis le pavillon d’accueil ou le stationnement du parc ; de là, on peut transporter ses bagages avec un chariot. Côté activités, on profite d’un accès privé au lac ; on chausse alors ses raquettes, ses crampons ou ses skis-hok pour arpenter ses multiples sentiers enneigés classés débutants à experts. Le secteur de la Montagne du Fort est particulièrement choyé en hiver, de même que le circuit du Sommet. À noter que les sentiers balisés ne sont pas entretenus. Le royaume du hors-piste !

Infos pratiques : De l’eau et du bois sont inclus. Service de location de raquettes et de skis-hok. Il faut prévoir sa literie ou son sac de couchage. Tarif : entre 149 $ et 189 $ la nuit.

Photo: Jérémie Gravel Le parc régional du Poisson Blanc offre un milieu unique entre lac et montagne, dans les Laurentides.

Outaouais : Dômes Outaouais

 

À Lac-Sainte-Marie, à une heure de Gatineau, ces deux dômes de luxe immergés en forêt sont de véritables petits havres de paix, avec leur large fenestration et leur confort douillet. D’une capacité de quatre personnes, les Dômes Outaouais incluent une cuisinette, une douche et un poêle à bois. Un plancher radiant, un spa et un foyer extérieur comptent aussi au nombre des prestations offertes. Sur le site où sont installés les dômes, les visiteurs ont accès à des sentiers de 5 km praticables en raquettes. À proximité, direction le Mont Sainte-Marie, une station de ski familiale où on dévale les pentes en toute quiétude, notamment sur la montagne Vanier. Les experts, eux, préféreront les pistes abruptes du secteur du Cheval blanc.


Infos pratiques :Tout est inclus dans la location, literie et serviettes de bain comprises. Tarif : 250 $ la nuit (séjours de deux nuits au minimum).

Photo: Photo fournie Les Dômes Outaouais sont de petits havres de paix, avec leur large fenestration et leur confort douillet.

Deux sites Web pour une expérience « glamping »

Glamping Hub. Cottage romantique en forêt, yourte au bord d’un lac, cabane dans les arbres, dôme avec spa privé, tiny house en montagne, grange rustique reconvertie en chalet : ce site de réservation, du type Airbnb, rassemble plus de 10 000 offres d’hébergement de type glamping au Canada et aux États-Unis, incluant la Nouvelle-Angleterre. De très nombreuses options sont offertes en toutes saisons. Si le prix des locations est globalement assez élevé, cette plateforme en ligne offre un choix inégalé plus ou moins loin du Québec. Pour chacun d’eux sont recensées les activités de plein air praticables sur le site et à proximité. 


ChaletRetreat. Cette toute nouvelle plateforme de réservation, dédiée notamment au glamping au Québec, vient de sortir en ligne. Plusieurs centaines de microchalets y sont déjà annoncés et la liste est amenée à s’enrichir dans la prochaine année. L’outil de recherche permet de trouver son hébergement à louer en fonction de sa proximité avec des territoires naturels, comme un lac ou une montagne.

Ce contenu spécial a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir, relevant du marketing. La rédaction du Devoir n’y a pas pris part.



À voir en vidéo