Une autre façon de découvrir les Cantons-de-l’Est

Marie-Claude Di Lillo
Collaboration spéciale
La shed Ascot Corner, située au coeur de la municipalité du même nom, et aux abords de la rivière Saint-François
Patrice Amyot La shed Ascot Corner, située au coeur de la municipalité du même nom, et aux abords de la rivière Saint-François

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

L’automne est la saison tout indiquée pour découvrir les magnifiques paysages de notre beau Québec, qui se colorent de teintes flamboyantes au fil des semaines. Pour ne rien manquer des plus beaux endroits à admirer, emprunter le Circuit des sheds panoramiques, de la MRC du Haut-Saint-François, est la façon futée de parcourir la région et de découvrir ses plus beaux atours.

La région des Cantons-de-l’Est est l’une des plus prisées des Québécois, qui s’y rendent pour son panorama majestueux façonné par ses forêts, ses lacs, ses rivières, ses monts et ses vallées. C’est aussi un endroit qui se démarque par son riche patrimoine historique et artistique. Le projet des sheds panoramiques vise à mettre en valeur les attraits culturels et humains de la région. De la municipalité de Weedon jusqu’au village de Saint-Isidore-de-Clifton, ce parcours propose neuf destinations qui sont mises en lumière grâce aux différentes sheds, des fenêtres ouvertes sur la découverte de chaque lieu choisi. Pour connaître l’itinéraire, on consulte la carte géographique sur le site du circuit, qui indique les endroits précis où les pavillons sont situés, ce qui nous permet de les repérer rapidement lorsqu’on se promène dans la région.

Cette initiative touristique est celle du Centre local de développement (CLD) du Haut-Saint-François, inaugurée de concert avec plusieurs municipalités de la région. Les sheds, elles, ont été conçues par les designers de la firme Pittoresco, qui ont su les intégrer au paysage pour en faire ressortir les attraits. Leur architecture s’inspire des anciens abris de ferme de la région, faits de bois, qui protégeaient le matériel agricole.

Chacun de ces pavillons est unique et implanté dans son milieu. Ils ont aussi chacun un thème particulier. Certains mettent en valeur des artistes locaux qui ont vécu ou qui vivent encore dans la région, d’autres nous font plonger dans l’histoire des Premières Nations ou celle des immigrants écossais ayant vécu dans les municipalités ciblées par l’itinéraire. « On vous invite à découvrir ces haltes, l’une après l’autre, à votre rythme. Prenez le temps de faire une pause pour admirer le paysage et découvrir les secrets de chacun des endroits visités. C’est un voyage immersif dans notre région avec ses secrets les mieux gardés que l’on vous propose avec le Circuit des sheds panoramiques », explique Julie Pomerleau, agente de développement culturel au CLD du Haut-Saint-François.

150 kilomètres de circuit

 

La shed Dudswell est la neuvième et dernière du circuit, et a été ajoutée cette année. Située sur la rive du lac Adolphe, dans la municipalité de Dudswell, elle vous convie à un moment de détente et de tranquillité. Profitez-en pour vous plonger dans l’histoire des bâtisseurs et des créateurs de la municipalité grâce aux écriteaux qui relatent leur histoire. Découvrez les oeuvres des artistes locaux grâce aux nombreuses photos de la miniexposition intérieure. Plongez dans l’univers de l’artiste Éva Tanguay, vedette du vaudeville américain, au moyen de magnifiques photos qui témoignent de sa carrière. Amateurs d’art, délectez-vous des reproductions d’oeuvres de Stewart Main et de sa fille Wendy, artistes visuelles. Accordez-vous une petite pause ensuite pour vous imprégner du paysage bucolique en profitant d’une envolée sur la balançoire installée à même la shed.

Parcourez ainsi les 150 km du Circuit des sheds panoramiques, ou juste une partie, en auto ou à vélo, et découvrez des paysages uniques, témoins du développement des municipalités de la région au fil du temps. Une promenade riche en émotions qui plaira autant aux adeptes de plein air qu’aux amateurs d’histoire et de culture.

À voir en vidéo