Cap sur les îles de la Colombie-Britannique

Marie-Julie Gagnon
Collaboration spéciale
Une forêt humide tempérée de Clayoquot, sur l’île de Vancouver
Marie-Julie Gagnon Une forêt humide tempérée de Clayoquot, sur l’île de Vancouver

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Si l’île de Vancouver constitue à elle seule un fabuleux terrain de jeux, les îles du golfe sont autant de coins de paradis qui méritent d’être explorés.

Plus vaste que la Belgique, l’île de Vancouver est un voyage en soi. Le mieux reste de la traverser tout doucement, en s’arrêtant au gré de ses envies, mais en réservant ses hébergements dans les lieux les plus populaires. À Victoria, les maisons flottantes, les boutiques et les restaurants du Fishermen’s Wharf donnent envie de flâner pendant de longues heures. Côté restos, The Courtney Room, qui se trouve dans le Magnolia Hotel & Spa, met magnifiquement en valeur les produits du terroir et les vins locaux.


 

Beaucoup moins connue que la vallée de l’Okanagan, la vallée de Cowichan>, entre Victoria et Nanaimo, compte aussi la plus grande population autochtone de la province, les Quw’utsun, l’un des peuples salish de la côte. Si vous n’avez qu’une seule escale gourmande à faire, le Unsworth Vineyards est une valeur sûre, autant pour son restaurant que pour ses vins (il ne faut pas partir sans avoir goûté la chaudrée de fruits de mer, sous aucun prétexte !).

Sur la route qui mène à Tofino, le parc provincial MacMillan permet de se délier les jambes tout en admirant les impressionnants sapins de Douglas du Cathedral Grove, dont certains ont plus de 800 ans. Une fois au bout de la route, les incontournables plages Chesterman, Cox Bay Beach — surtout au coucher du soleil — et Long Beach ravissent autant les promeneurs que les surfeurs, qui enfilent des combinaisons isothermiques pour attraper les vagues, été comme hiver. Pour éviter la cohue, Tonquin Beach est parfaite au petit matin.

Les îles du Golfe

 

Les îles du Golfe, entre l’île de Vancouver et la partie continentale de la Colombie-Britannique, se trouvent dans le détroit de Géorgie. Leurs côtes sont constellées de grottes sculptées par les éléments. À moins d’une heure en traversier de Tsawwassen, au sud de la ville de Vancouver, Galiano a conservé des airs hippies. L’engagement de ses habitants se dénote au détour d’une conversation ou sur la route, où t-shirts orange et drapeaux ukrainiens se succèdent.

La sympathique cantine Flying Black Dog ouvre à l’heure du lunch quelques jours par semaine et ferme quand tous les plats ont trouvé preneurs depuis son ouverture, bien avant que la pénurie de main-d'œuvre soit à l’ordre du jour.

Au café Oxeye, on se souvient du nom des visiteurs. Des personnages qu’on croirait sortis d’une scène de film des années 1960 ou 1970 paraissent tout à fait à leur place dans ce décor luxuriant : un vieillard à la barbe hirsute à vélo sur une route déserte, un autre cycliste avec quelques décennies de moins, lunettes de soleil vissées au visage malgré la pluie diluvienne, un hippie à la peau burinée qui enchaîne cigarette sur cigarette en discutant avec la serveuse d’un resto…

Amoureux fou de son île et militant dans l’âme, Ben Miltner a fondé Gulf Island Kayaking en 1985. Le volubile septuagénaire reste l’un des meilleurs ambassadeurs de Galiano. Il recommande de prendre part à des excursions guidées d’au moins trois heures pour pouvoir admirer les falaises en pagayant. « La roche sédimentaire est tendre et elle s’altère avec le temps, ce qui crée de magnifiques motifs organiques, dit-il. Tous les 100 mètres, il y a un nouveau motif. »

Tant sur Galiano que sur Gabriola, à une trentaine de minutes de traversier de Nanaimo, les sentiers de randonnée génèrent de nombreux points d’exclamation. Celui du Sandwell Provincial Park donne l’impression de pénétrer dans une forêt enchantée. À marée basse, des pétroglyphes sculptés dans le grès sont visibles depuis la plage.

De quoi donner envie de poursuivre le voyage d’île en île. Sachant que la Réserve du parc national des Îles-Gulf en compte une quinzaine, sans même parler des nombreux îlots, on a de quoi se tenir occupé pendant un moment.

Infos pratiques

• Histoire d’éviter de passer toutes ses vacances à bord des traversiers, mieux vaut se poser sur une île pendant quelques jours que de tenter d’en visiter plusieurs en peu de temps. Pour les horaires et les prix : bcferries.com

• Pour un bon latte à Tofino : Tofino Coffee Roasting Company.

• Absolument incontournable, la Réserve du parc national Pacific Rim, sur l’île de Vancouver, compte plusieurs sentiers de randonnée à Tofino et à Ucluelet.

• Pour une expérience de la ferme à la table sur l’île de Galiano : le restaurant Pilgrimme, qui semble tout droit sorti d’un conte de fées.

• La plus grande île de la Réserve de parc national des Îles-Gulf est Salt Spring Island, reconnue pour ses produits fermiers et ses vignobles biologiques.

Notre journaliste était l’invitée de Destination Canada et Destination British Columbia.



À voir en vidéo