Plongée dans l’univers du tourisme autochtone au Québec

Marie-Claude Di Lillo
Collaboration spéciale
Le Tipi du parc thématique Anisipi, situé à Amos
Moment Factory Le Tipi du parc thématique Anisipi, situé à Amos

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Le Québec compte 11 nations et pas moins de 55 communautés autochtones. Plusieurs ont développé, au fil des années, des activités liées à leurs traditions culturelles et à leur territoire. Pour vos week-ends ou vos vacances d’automne, nul besoin d’aller bien loin pour vous plonger dans l’univers fascinant des rites et coutumes des Premières Nations.

Participer à un authentique pow-wow

Pour une expérience hors de l’ordinaire, assistez à l’un des nombreux pow-wow qui ont lieu un peu partout au Québec jusqu’à la mi-septembre. Le pow-wow est une coutume ancestrale pratiquée par de nombreux Autochtones : rendez-vous annuel, moment de partage où une communauté reçoit, chez elle, les autres communautés. C’est une grande fête avec danses, chants, échanges, qui témoigne de la vitalité et de l’affirmation culturelle d’une communauté en pleine effervescence. Pour les dates et lieux des célébrations, suivez la Route des Pow-Wow, sur le site de Tourisme autochtone.

Hébergement insolite et cuisine autochtone à Wendake

La Nation huronne-wendate, installée non loin de Québec, propose plusieurs activités allant de l’hébergement aux forfaits vacances, en passant par la gastronomie et les divertissements.

À Wendake, l’Hôtel des Premières Nations est une destination en soi. Ce coquet et confortable hôtel-boutique et musée 4 étoiles vient de se voir décerner le prix Traveller’s Choice Best of the Best 2022, série « Top Canada », la plus haute distinction accordée par ce site Web américain pour les hôtels dans le monde entier. Plus d’une soixantaine d’employés y travaillent, issus de sept des onze nations du Québec.

L’hôtel propose des activités, comme la visite du musée huron-wendat permettant de s’immerger dans l’histoire et la culture des Autochtones de cette nation. Participer aussi à un rallye-découverte, non loin de l’hôtel, vous permettra de découvrir des lieux importants, à la fois historiques et modernes.

Préféreriez-vous un hébergement moins sélect ? Passez la nuit dans une reconstitution de la maison longue des peuples iroquoiens. Cette expérience immersive authentique vous fera remonter à l’époque précoloniale. L’hébergement comprend aussi l’activité « Mythes et légendes », qui vous plongera dans l’univers onirique et spirituel des peuples autochtones. Un gardien du feu veillera à votre sommeil et guidera vos rêves !

Pour goûter à la cuisine typique de la Nation huronne-wendate, une visite au restaurant La traite s’impose. Le chef étoilé Michelin Marc de Passorio s’est inspiré du terroir autochtone pour proposer ses plats délicieux. Passionné de cuisine autochtone, il s’est spécialisé dans les diverses méthodes de cueillette, dechasse et de pêche, ainsi que decuisson traditionnelle. Ce chef est une source intarissable d’informations sur les habitudes alimentaires de peuples autochtones depuis des millénaires.

La magie des parcours illuminés

 

Ces parcours scintillants de mille feux attirent chaque année des milliers de visiteurs. Après Foresta Lumina, voici maintenant Onhwa’Lumina et le parc thématique Anispi.

Le premier parcours nocturne est situé à Wendake et propose de découvrir, à travers des jeux de sons et lumières, l’histoire et les valeurs du peuple huron-wendat. Sur 1,2 km, les projections multimédias, créations de l’entreprise québécoise Moment Factory, vous emportent dans un univers immersif enchanté. Sous le ciel étoilé, bercés par les chants ancestraux, entrez dans un monde fascinant où animaux, humains et végétaux s’animent pour illustrer leur interrelation selon les croyances autochtones.

Anispi est le nouveau parc thématique de la ville d’Amos centré sur l’eau, coréalisé avec la Première Nation Abitibiwinni, et le Gouvernementdu Québec. Ce circuit immersif, dont les parties les plus spectaculaires sont créées par Moment Factory, sensibilise les visiteurs à la fragilité de la ressource hydrique. Quatre sites immersifs et lumineux, dont un situé dans la communauté de Pikogan, racontent son histoire à travers l’industrialisation.

Musées à voir absolument

Plusieurs musées intéressants sont ouverts presque à l’année, racontant l’histoire des différentes communautés et de leur territoire respectif.

Le Musée amérindien de Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean, propose plusieurs expositions temporaires et permanentes pour l’automne, dont une sur la faune boréale et une autre sur le savoir-faire artisanal des femmes de la Nation.

Le Musée des Abénakis, à 35 minutes de Drummondville, tient une exposition d’art visuel de l’artiste Jacques Newashish, rétrospective de ses 40 ans de carrière et de son engagement dans la cause autochtone. Vous découvrirez les oeuvres marquantes qui ont ponctué son cheminement, dont certaines sont très récentes. Cette exposition est un voyage dans la culture atikamekw et dans le monde de Jacques Newashish.

À voir en vidéo