En bref - Médecin de voyage

Bathurst, N.-B. — Les Néo-Brunswickois devraient discuter de leurs plans de voyage à l'étranger avec leur médecin ou se rendre dans une clinique de médecine des voyages, au moins de six à huit semaines avant de partir à l'étranger.

C'est ce qu'estime le médecin-hygiéniste en chef de la province, Wayne MacDonald. Il rappelle aux gens l'importance d'une telle consultation, surtout à la lumière des cas récents de malaria signalés par certains Canadiens revenant de la République dominicaine. Les risques de contracter de telles maladies dépendent de plusieurs facteurs, comme l'état de santé actuel de la personne, son statut en matière d'immunisation, les activités planifiées pendant le voyage et la situation locale en matière de maladie. En tenant compte de l'évaluation des risques de la personne réalisée dans une clinique de médecine des voyages, le professionnel de la santé peut déterminer si elle a besoin d'être immunisée ou de prendre des médicaments préventifs, ou encore de prendre d'autres mesures de précaution en vue d'éviter les maladies. - PC