Les plus belles destinations dans le monde

Carolyne Parent
Collaboration spéciale

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

La lumière au bout du proverbial tunnel laisse entrevoir une autre mutation — de pandémie à endémie. Partir étant de nouveau envisageable, quoi de mieux, pour ce premier voyage post-COVID, qu’une destination où le spectaculaire côtoie le merveilleux ?

Le saviez-vous ? L’une des tendances du tourisme en 2022 n’est pas tant le revenge travel ou « voyage de rattrapage » que la concrétisation de son GOAT, l’acronyme d’Expedia pour Greatest of All Trips, soit « le plus beau voyage de tous ». Dans l’optique d’un tourisme réinventé, où la qualité de l’expérience l’emporte sur la quantité, voici de bons plans d’évasion.

Au Mexique, incognito au « port caché »

Photo: Fabian Martinez

Dans l’État d’Oaxaca, non loin de Puerto Escondido, Terrestre, un hôtel tout neuf du Grupo Habita, vient d’obtenir le prix Design Wallpaper. « Les bâtiments sont dissimulés dans le paysage comme s’ils y étaient depuis des centaines d’années », a confié au magazine Alberto Kalach, l’architecte mexicain responsable du projet. Et c’est bien ce qui séduit dans cet établissement carburant entièrement à l’énergie solaire et composé de 14 villas aux lignes anciennes et futuristes.

Au Portugal, ébloui par l’authenticité

Photo: Turaventur Turismo do Alentejo

Si l’artiste et activiste chinois Ai Weiwei s’est exilé dans l’Alentejo (précisément à Montemor-O-Novo) essentiellement pour sa lumière, nous y séjournons en plus pour ses chênes-lièges, ses blancs villages, sa courtepointe de rizières et ses plages sauvages. Selon Inês Almeida Garrett, directrice de l’Office de tourisme du Portugal au Canada, la culture y est aussi au rendez-vous grâce à de nombreux festivals de musique (dont Brahms à Marvaõ en juillet) et de gastronomie.

En Suisse, initié à l’art fromager

Photo: Jérôme Tissot

Voyager, c’est faire des rencontres marquantes et apprendre. Par exemple, dans l’Oberland bernois, l’agence Voyageurs du monde met en relation des gourmets et un artisan fromager. « L’activité se passe du côté de la vallée de Rosenlaui, moins courue que la Jungfrau, où nous travaillons avec une petite ferme, explique Aurélie Cartier, directrice pour le Canada. Au programme : dégustation de fromage et d’un vin local avec vue sur le paysage grandiose, et création de son propre fromage sur place, qui sera ensuite envoyé au Canada. Unique, comme expérience ! »

En Zambie, émerveillé dans la savane

Photo: Explorateur Voyages
 

Amoureux de l’Afrique, Julien Passerini, cofondateur d’Explorateur Voyages, est intarissable au sujet de cette destination safari d’une « beauté phénoménale », moins fréquentée que le Kenya, la Tanzanie ou l’Afrique du Sud. « Faire un safari à pied au parc national South Luangwa, l’un des sanctuaires animaliers les plus spectaculaires de la planète, camper et avoir le sentiment de faire partie de la savane est une expérience à vivre une fois dans sa vie », dit-il. Quand y aller ? Entre mai et octobre, en mode itinéraire sur mesure.

Aux Maldives, fasciné par le « diable des mers »

Photo: Anantara Kihavah Maldives Villas

Au cœur de l’atoll de Baa, une réserve de la biosphère de l’UNESCO, la baie Hanifaru constitue le buffet préféré des raies mantas en raison de l’abondance de plancton et de petits poissons dont elles aiment se gaver. Entre juin et novembre, c’est l’un des meilleurs endroits au monde pour les observer, le temps de la plongée en apnée qu’organise Anantara Kihavah. Selon cet hôtel, lors de la pleine lune, une bonne centaine de ces créatures, aussi gracieuses qu’inoffensives, y affluent.

À Hong Kong, épaté par un nouveau quartier

Photo: Hong Kong Tourism Board
 

Densément peuplé (et c’est un euphémisme), Kowloon, sur la portion continentale du territoire chinois, poursuit la vocation d’échappatoire culturelle qu’il a donnée aux terres gagnées sur la mer formant l’ambitieux West Kowloon Cultural District. À terme, ce secteur comptera une quinzaine d’institutions muséales. Le Xiqu Centre, voué à l’opéra de Pékin, et le musée M+, consacré à la culture visuelle contemporaine et signé Herzog & de Meuron, ont été récemment inaugurés ; le musée du Palais le sera en juillet prochain. Le tout est relié par un parc linéaire avec vue sur le fameux port Victoria, qui aboutit à une station de train que les Hobbits ne dédaigneraient pas !

Au Japon, bienheureux comme certains insulaires

Photo: Hoshino Resorts
 

Réputé pour son climat tropical et sa diète alimentaire, à laquelle on attribue l’extraordinaire longévité de ses habitants, l’archipel d’Okinawa compte une destination qui pique la curiosité : Taketomi. Émaillé de plages de rêve, cet atoll de 5,5 km2 ne compte qu’un village aux maisons ceinturées de murets en pierres sèches, comme au temps du royaume de Ryukyu. La bonne idée ? Se poser à l’hôtel de villégiature Hoshinoya Taketomi au printemps ou à l’automne, après la saison des typhons, et s’aventurer sur des chemins que se partagent promeneurs, cyclistes et… buffles. L’office de tourisme recommande de goûter au soki soba local, soit des côtes de porc sur nouilles de sarrasin.

En Australie, régénéré par la nature

Photo: Baillie Lodges
 

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la plus ancienne forêt pluviale au monde est également inscrite dans l’histoire même des autochtones Kuku Yalanji, qui en gèrent les activités. Occupant une vaste portion du nord de l’État du Queensland, la forêt de Daintree borde des plages infinies tandis que sa canopée abrite faune et flore rares. Bonjour road trip d’une vie ! Celui-ci pourrait notamment mener à l’une des suites perchées dans les arbres du Silky Oaks Lodge, en bordure de la rivière Mossman, point de départ d’une aventure en compagnie d’un guide aborigène.

À voir en vidéo