L’appel de la nature

À une époque où de plus en plus d’espèces sont en voie d’extinction, le tourisme lié à l’observation animale permet une trop rare occasion d’admirer des reptiles, oiseaux et mammifères.
Photo: Courtoisie / Zoo de Granby À une époque où de plus en plus d’espèces sont en voie d’extinction, le tourisme lié à l’observation animale permet une trop rare occasion d’admirer des reptiles, oiseaux et mammifères.

Pour un touriste, il est difficile, voire impossible de ne pas prononcer les mots « zoo » et « Granby » d’un même souffle. Pourtant, cette ville a beaucoup d’autres attraits. Et les plaisirs du zoo lui-même sont multipliés lors de moments clés. Ainsi, pour la relâche scolaire, du 2 au 11 mars, le Zoo de Granby est ouvert tous les jours.

L’attrait des animaux

À une époque où de plus en plus d’espèces sont en voie d’extinction, le tourisme lié à l’observation animale, les safaris et les jardins zoologiques permet une trop rare occasion d’admirer des reptiles, oiseaux et mammifères, tour à tour source de joie, d’émotion et d’éducation, particulièrement pour les enfants, qui ne voient pour la plupart des animaux sauvages qu’à l’écran.

Photo: Courtoisie / Sépaq Le parc national de la Yamaska permet l’une des expériences plein air les plus proches de Montréal. Au menu: excursions, canotage, camping et baignade.

Certes, les safaris et les zoos sont souvent décriés, faisant à la fois partie des problèmes et des solutions environnementales. Respecté dans le monde animalier, le Zoo de Granby est l’un des plus grands zoosau pays. C’est aussi l’un des plus grands attraits touristiques au Québec, toutes catégories confondues.

Ne jamais aller au Zoo de Granby, c’est se priver de l’une des grandes réalisations touristiques québécoises. Dès la mi-juin, le Zoo de Granby proposera un nouvel espace permettant d’observer les lions de plus près, été comme hiver.

Un attrait quatre saisons

En attendant que le zoo ouvre ses portes tous les jours dès le 18 mai, le grand public peut visiter le Zoo de Granby tous les week-ends de l’année, sauf du début novembre à la mi-décembre. Comme il s’agit d’un environnement vivant, chaque saison procure différentes expériences.

Même si l’entrée coûte moins cher en hiver, on peut y découvrir autant sinon plus d’animaux à l’intérieur qu’à l’extérieur. Au printemps et à l’automne, alors que les visiteurs se font plus rares, on peut observer en toute quiétude la beauté de la nature en mutation.

En été, c’est la météo, plus que le jour de la semaine, qui détermine le nombre des visiteurs. Afin d’éviter les files d’attente, il est suggéré d’arriver tôt le matin. Notez que c’est à ce moment de la journée que les animaux sont plus actifs et plus réceptifs aux visiteurs.

Avant de vous rendre sur place, visitez régulièrement le site Web du Zoo de Granby, où l’on annonce des nouveautés et la naissance d’animaux. Consultez la section sur les informations pratiques pour mieux préparer les visites estivales (billetterie, stationnement, restaurants, etc.).

Des fauteuils roulants sont à la disposition des visiteurs à mobilité réduite (sans réservation). On trouve sur le site du zoo de la restauration santé. Il est aussi permis d’y apporter de la nourriture.

Durant l’été, le Zoo de Granby peur recevoir jusqu’à 15 000 visiteurs par jour. L’an dernier, l’établissement a reçu un total de 862 000 visiteurs, générant des retombées économiques de plus de 50 millions de dollars pour la région.

cantonsdelest.com

Plein air à une heure de Montréal

Très beau site bien aménagé, le parc national de la Yamaska permet l’une des expériences plein air les plus proches de Montréal. Au menu : excursions, canotage, camping et baignade. Ce n’est peut-être pas les Rocheuses ni même les Laurentides, mais en famille ou en couple, on se régale d’un bon bol d’air à une heure de la cité, avec une vue imprenable sur un grand plan d’eau, le réservoir Choinière, et sur le mont Shefford. Cinq chalets tout équipés sont à louer dans le secteur de la plage.
 

Offre culturelle substantielle

On peut faire de belles escapades culturelles à Granby en visitant le centre d’exposition en arts visuels Boréart, le centre d’essai en arts visuels 3e Impérial (galeries d’artistes dans l’ancienne usine d’Imperial Tobacco). Et, bien sûr, on peut assister au Festival international de la chanson de Granby, lequel se déroulera du 14 au 24 août 2019.
 

Tournoi de tennis international

Du 22 au 28 juillet 2019, le Challenger Banque Nationale de Granby propose du tennis presque aussi bon que celui de la Coupe Rogers de Montréal pour une fraction du prix, et ce, tout prêt du jeu.
 

Restauration rapide étonnante

Les restaurants de Granby servent à merveille les nombreux produits de l’Estrie. Et la restauration rapide y est légendaire. La cantine Chez Ben on s’bourre la bédaine est connue dans tout le Québec grâce à son affiche néon spectaculaire, à son service rappelant les années 1950 et à sa poutine primée. L’été, on y apprécie la belle terrasse donnant sur la rue Principale. À la cantine-restaurant Chez Trudeau, autre grand classique granbyen, il y en a pour tous les goûts puisqu’on y propose de la restauration rapide de qualité et de la nourriture santé plus élaborée. Et ce, en face du parc Miner, au coeur du centre-ville.