Bienvenue au Paradiski

Les Arcs Panorama: on ne pouvait choisir meilleur nom pour ce 15e Club Med montagne dans les Alpes françaises. La vue sur l’ensemble de la vallée de la Haute Tarentaise et des massifs du Beaufortain et du Mont-Blanc est extraordinaire de partout.
Photo: Hélène Clément Les Arcs Panorama: on ne pouvait choisir meilleur nom pour ce 15e Club Med montagne dans les Alpes françaises. La vue sur l’ensemble de la vallée de la Haute Tarentaise et des massifs du Beaufortain et du Mont-Blanc est extraordinaire de partout.
Depuis sa création, le Club Méditerranée s’installe toujours sur de beaux sites. Les Arcs Panorama, dernier-né des Club Med alpins français, ne fait pas exception. Posé sur les pistes de ski d’Arc 1600, quelques centaines de mètres plus bas que Les Arcs 2000, ce superbe village marque un sommet dans le développement des Club Med dans le monde.

« Ce nouveau fleuron Club Med 4 et 5 Tridents à la montagne est l’illustration de ce que nous faisons de mieux », a déclaré Henri Giscard d’Estaing, président du Club Med lors de l’inauguration des Arcs Panorama, le 14 décembre dernier. « Idéal pour les familles, un service numérique sophistiqué au service de nos clients, un espace Exclusive Collection doté d’une conciergerie privée et une architecture fidèle à l’histoire architecturale des Arcs et qui s’intègre à l’esprit créatif de cette belle station de ski. »

À propos des Arcs
C’est une grande station de ski alpin et de ski de fond, en Savoie, avec beaucoup de commerces, répartie sur plusieurs altitudes : Arc 2000, Arc 1950, Arc 1800, Arc 1600 et Bourg-Saint-Maurice dans la vallée de la Tarentaise, à 840 mètres d’altitude.

Les Arcs donne sur l’édénique domaine Paradiski — qui comprend également les stations de ski de Peisey-Vallandry et de La Plagne, formant ainsi le deuxième plus grand domaine de ski français, avec plus de 425 kilomètres de pistes entre 1200 et 3250 mètres.

En gros, deux sommets à plus de 3000 mètres d’altitude, deux glaciers skiables, quelque 35 pistes noires, 66 pistes rouges, 124 pistes bleues, 12 pistes vertes, 153 km de pistes de fond et ski nordique, trois pistes de luge, des parcs à snow, une piste de bobsleigh, luge et skeleton de 1800 m de long, comportant 19 virages, à La Plagne. Il faudra des jambes d’acier pour parcourir en une semaine le tiers du territoire.

Chaque Arc a sa personnalité, ses petites rues piétonnes, ses bars, ses restaurants, ses boutiques, ses programmes d’animation, ses résidences hôtelières. Funiculaires, tapis roulant, téléski, télésiège, funitel, téléphérique et autobus branchent les différents Arcs.
Photo: Hélène Clément Depuis sa création, Club Med s'installe toujours sur de beaux sites. Les Arc Panorama n'y fait pas exception.

Le côté spécial d’Arc 1600 — outre son Club Med flambant neuf et son funiculaire Les Arcs’express reliant en sept minutes le village de Bourg-Saint-Maurice, c’est que la station que l’on surnomme « la familiale », est la première à avoir été créée, en 1968. Les Arcs de toutes les altitudes fêteront donc tout au long de 2019 leurs 50 ans.

Bourg-Saint-Maurice dessert également les stations de ski de Tignes, Val-d’Isère et La Rosière. Le village de 7265 habitants, qui flirte avec le Parc national de la Vanoise et le massif du Mont-Blanc, niche à 30 km de la frontière franco-italienne située au col du Petit Saint-Bernard, seul passage carrossable reliant les vallées savoyardes et valdôtaines.

L’esprit de la montagne
Perché à 1750 mètres, en pleine forêt d’épicéas et de mélèzes, l’imposant hôtel 4 et 5 tridents, conçu par l’architecte Christian Plateau, président du cabinet Cap Architecture, comprend 434 chambres (1000 lits), dont 24 suites de luxe.

Cap Architecture a conçu et développé ce joli village aux courbes aussi arrondies que les montagnes environnantes en s’inspirant du travail de Charlotte Perriand, collaboratrice de Le Corbusier, qui, entre 1967 et 1989, a créé les principaux bâtiments des Arcs, la seule station de ski en France à être classée monument du patrimoine du XXe siècle.

Et le Club Med — propriété du conglomérat chinois Fosun International, qui a adopté au fil du temps la stratégie du raffinement et de l’élégance pour sourire à une clientèle internationale exigeante — compte bien poursuivre son développement en montagne.

« Notre intention est d’ouvrir un village par année », précise Henri Giscard d’Estaing. « L’an dernier, le resort montagne Samaoëns Grand Massif en Haute-Savoie, cette année Les Arcs Panorama, l’an prochain L’Alpe d’Huez qui passe d’un 3 à un 4 tridents… « Sans oublier, bien sûr, le Club Med montagne de Charlevoix, au Québec, actuellement en construction, et dont l’ouverture est prévue pour décembre 2020. »

A priori, on associe le Club Med — au même titre que la concurrence qui offre des séjours tout compris à l’ombre des cocotiers — aux destinations soleil. Mais la marque aux tridents a ceci d’unique au monde qu’elle propose aussi le tout-compris en montagne. L’hiver, et à l’avenir l’été, avec des activités originales comme l’accrobranche, la via ferrata, le vélo tout terrain (VTT), la trottinette de descente, le canyoning, le rafting, la randonnée pédestre. Le Club Med déploie cette année au sein de tous ses « resorts » l’application Mhikes, sorte de GPS de la randonnée à pied et à bicyclette en France.
Photo: Hélène Clément Une petite église sur les pistes d'Arc.

Quant aux Arcs Panorama — le plus grand Club Med des Alpes, sorti de terre en 19 mois de travaux, au coût de près de 100 millions d’euros (150 millions de dollars canadiens) —, on ne pouvait choisir meilleur nom pour ce 15e Club Med montagne dans les Alpes françaises. La vue sur l’ensemble de la vallée de la Haute Tarentaise et des massifs du Beaufortain et du Mont-Blanc est extraordinaire de partout : les chambres, les espaces communs, les restaurants et les terrasses extérieures. On se lève à tout bout de champ pendant les repas pour photographier les sommets qui pointent dans un ciel bleu azur ou la brume qui s’installe.

Le restaurant La Pierre Blanche propose matin, midi et soir un somptueux buffet composé de stations offrant des spécialités savoyardes (crozet, tartiflette, fondue, poisson grillé, fromages AOC), françaises (foie gras, par exemple), italiennes, méditerranéennes, indiennes, chinoises… selon le thème du jour. Un coin bébé permet aux parents de préparer leurs repas. Pour une expérience culinaire exclusive avec vue panoramique sur la vallée depuis la terrasse, le restaurant Gourmet Lounge, situé à 1790 mètres d’altitude, propose à la carte un pique-nique gourmet à l’heure du lunch, un tea time l’après-midi et un repas découverte le soir. On y trouve aussi un bar et les services d’un sommelier.

L’intérieur du complexe, décoré par le designer Didier Rey, de Studio Design, ne manque ni d’originalité, ni de couleurs, ni de lumière. Toutefois pas d’esprit chalet tout en bois, ni de vraies cheminées. Adieu odeur du feu de camp. La décoration s’inspire des codes montagnards traditionnels et la nature est intégrée à cette décoration sous une forme plutôt moderne avec des biches grandeur nature au tournant des allées, des épicéas sur les murs des chambres, des sapins dessinés sur les tapis, un glacier au bar.
Photo: Hélène Clément Au sommet de l'Aiguille rouge, à 3226 mètres

Le « Ski Room » donne sur la plate-forme de départ « skis aux pieds ». Un casier avec système de séchage est mis à la disposition des clients. N’est-ce pas le bonheur de n’avoir qu’à enfiler ses bottes de ski et à sortir pour se retrouver au cœur d’un colossal domaine skiable à la porte de sa chambre ? Dès le premier matin, les moniteurs et monitrices de l’École française du ski (EFS), tout de rouge vêtus, jaugent le niveau d’habileté du client, puis forment les groupes. Et l’aventure en montagne commence.

« La forêt enchante le Club », tel est le thème de ce grand village perché des Alpes savoyardes. De quoi faire rêver les enfants de 4 mois à 17 ans : Club Med « bienvenue bébé » pour les petits de 4 à 23 mois, petit Club Med (pour les 2 à 3 ans), Mini Club Med (pour les 4 à 10 ans), Club Med Passworld (pour les 11 à 17 ans). Le village propose toute une gamme d’encadrements, d’animations et de cours de ski (dès 4 ans).

« Ils peuvent même jouer aux petits chefs en invitant leur parent à souper au Bread & Co, un restaurant destiné aux familles, précise Carolyne Doyon, vice-présidente principale Canada & Mexique pour le Club Med. « Au Club Med, le programme pour enfants n’est pas qu’un service de gardiennage, c’est un programme de développement. »

Et rien n’oblige à skier ou à chausser des raquettes, on peut décider d’aller à Bourg-Saint-Maurice au marché du samedi matin (ouvert toute l’année) ou à la Coopérative laitière de Haute Tarentaise pour y découvrir les secrets de la confection du Beaufort.

Ou simplement prendre du bon temps à la piscine, au hammam, dans le bain-tourbillon extérieur, au spa, au salon, au bar ou sur l’une ou l’autre des terrasses face à la montagne avec un bon livre et une petite liqueur de génépi de Savoie. Selon l’humeur.

Notre journaliste était l’invitée de Club Med Canada.

Informations pratiques

Air Canada — partenaire de Club Med pour les Canadiens — propose des vols directs hebdomadaires à partir de Montréal vers Lyon ou Genève (à peu près à la même distance des Arcs Panorama, soit 2h30 de route). Par exemple, départ le samedi de Montréal-Trudeau avec arrivée le dimanche au Club Med à temps pour commencer sa semaine. Retour le dimanche.

Le forfait Club Med pour les Canadiens comprend le transfert entre les aéroports de Lyon ou de Genève et le Village lorsque le vol est réservé avec le Club Med, l’hébergement, les repas et les collations en journée et en soirée, les boissons alcoolisées et non alcoolisées en journée et en soirée, les remontées mécaniques, les leçons de ski et les sorties en petits groupes accompagnés par des guides de l’École de ski française, l’accès aux installations sportives au sein du Village, les clubs pour les enfants de 4 à 17 ans, la détente, à la piscine intérieure, le hammam et le bain-tourbillon extérieur, le wifi et les pourboires.

Des accompagnements personnalisés avec des guides de l’École française du ski sont possibles à la carte si l’on souhaite faire du ski hors piste, de la raquette ou du ski de randonnée. Pour découvrir de petites guinguettes, un village, un lac de montagne, un glacier, un sommet et des stations de ski éloignées.