Ottawa, entre culture et nature

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale
Le Musée des sciences et de la technologie du Canada a rouvert ses portes le 17 novembre.
Photo: Ingenium Canada Le Musée des sciences et de la technologie du Canada a rouvert ses portes le 17 novembre.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Visiter Ottawa en famille est un véritable plaisir. Entre les nombreux musées et les activités extérieures, les journées sont bien remplies. Pour les fêtes du 150e anniversaire du Canada, la ville s’est offert une cure de rajeunissement, et les musées ont été les premiers à en profiter ; certains d’entre eux, fermés depuis des années, ont rouvert leurs portes pour l’occasion.

La semaine de relâche sera le moment idéal pour aller faire un tour dans la capitale nationale. Il y a tant à visiter qu’on peut facilement y planifier un séjour de quelques jours. Mais rien n’empêche d’y passer seulement quelques heures. En voiture ou en bus — une liaison Montréal-Ottawa est offerte plusieurs fois par jour —, en moins de trois heures, on est au centre-ville d’Ottawa. Voici quelques exemples de ce qui attend le visiteur en mars dans la capitale.

La relâche à la ferme. Du 3 au 18 mars, le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada attend les visiteurs avec de la tire sur la neige ! Dans cette véritable ferme située au coeur de la ville se tiennent des démonstrations quotidiennes dans les étables et dans la cuisine. Pour le temps des sucres, on pourra se sucrer le bec et découvrir comment se fabrique le sirop d’érable.

Existe-t-il un lien entre les satellites en orbite et ce qu’on mange ? Bien sûr ! Et l’exposition De l’espace à l’assiette s’emploie à le démontrer. L’exposition offre aux visiteurs de tous âges une expérience stimulante, grâce à des modèles manipulables, à des éléments interactifs et à des images impressionnantes.

Une collection de tracteurs et d’instruments agraires vaut le détour. Pour un citadin, il est assez dépaysant de se retrouver en face d’une moissonneuse-batteuse !

Papillons en vol. Jusqu’au 2 avril, le Musée canadien de la nature héberge des bestioles fabuleuses : les papillons. Des centaines d’entre eux ont été lâchés dans un environnement tropical. Quand on se promène entre les plantes et les fleurs, certains moins timides que les autres pourraient même venir se jucher sur le bout d’un nez ou sur un doigt ! De plus, le cinéma du musée présente Amazonie 3D, la forêt tropicale comme si on y était !

Surprises et découvertes. Toucher, s’émerveiller, explorer, observer et découvrir, c’est ce que promet le tout nouveau Musée des sciences et de la technologie du Canada, qui a rouvert ses portes le 17 novembre dernier. Dans cet espace complètement réaménagé, on découvre un mélange d’éléments interactifs et d’éléments touche-à-tout. Ceux qui seront déjà passés par là se souviendront de la Cuisine bizarre. Qu’on se rassure, elle est toujours là ! Elle côtoie dorénavant des technologies de pointe, comme la réalité augmentée, et d’incroyables artefacts et des espaces interactifs, comme ZOOOM – Zone d’innovation pour enfants ou l’atelier de fabrication Exploratek.

Photo: Tourisme Canada Le Diefenbunker aujourd’hui transformé en Musée canadien de la guerre froide est un véritable bunker construit entre 1959 et 1961.

Le Diefenbunker. Avez-vous succombé à cette mode des jeux d’évasion ? Si tel est le cas, Évadez-vous du Diefenbunker est l’activité à mettre à l’agenda. Il faut d’abord savoir que le Diefenbunker, aujourd’hui transformé en Musée canadien de la guerre froide est un véritable bunker construit entre 1959 et 1961. Ses quatre étages d’une superficie de 10 000 m2 pouvaient accueillir en cas de guerre nucléaire, 535 fonctionnaires et des officiers de l’armée. En visitant le musée, on en apprend un peu plus sur cette période trouble de l’histoire.

Pour les téméraires, le scénario de l’activité Évadez-vous du Diefenbunker permet de libérer l’espion qui sommeille en nous : un groupe d’amis se cache dans une salle pour pouvoir passer une nuit au musée. Ils découvrent rapidement que ce n’est absolument pas un musée, mais une couverture pour une organisation d’espionnage ennemie. Derrière des portes closes, on entend des personnes parler d’une attaque imminente prévue pour le soir même ! Il faut s’échapper ! Mais tout d’abord, il faut trouver la salle des communications, arrêter la séquence de lancement et téléphoner pour transmettre l’alerte rouge au monde extérieur avant qu’il ne soit trop tard ! Avec 12 personnes et en 60 minutes. Qui a ce qu’il faut pour sauver le monde ?

Madagascar 3, Trolls, Dragons et Shrek s’invitent au musée. Le Musée canadien de l’histoire relate l’histoire du Canada et de ses habitants, à l’orée des tout premiers humains jusqu’à nos jours, couvrant une période d’environ 15 000 ans grâce à des artefacts authentiques, dont certains des plus beaux trésors nationaux. Mais jusqu’au 8 avril, ce sont les dessins animés qui prendront d’assaut le musée avec Dreamworks Animation : l’exposition qui s’inspire de films d’animation pour proposer des activités spéciales : apprendre des techniques de cirque, marcher avec des échasses, créer un personnage en argile, ou encore participer à des jeux de rôles.

En vrac.Tous les dimanches, le marché des producteurs fermiers d’Ottawa propose fruits, légumes, viandes, fleurs et articles d’artisanat de première qualité, tous produits dans la région.

Le 10 mars, c’est le défilé de la Saint-Patrick, qui se rendra de la rue Elgin jusqu’au parc Lansdowne.

À Montebello, à 45 minutes de route du centre-ville, le Parc Oméga évoque un safari au coeur de l’habitat naturel des cerfs, des wapitis, des bisons, des caribous et des loups. Et selon les conditions climatiques, de la marche, de la raquette, et des randonnées en ski de fond sur le sentier Sir John A. Macdonald.

Soulignons que l’entrée est gratuite chaque jour entre 16 h et 17 h aux musées suivants : le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada et le Musée des sciences et de la technologie du Canada. De plus, les jeudis soir de 17 h à 20 h, l’entrée est gratuite au Musée des beaux-arts du Canada, au Musée canadien de l’histoire, au Musée canadien de la nature et au Musée canadien de la guerre. On peut aussi se procurer le Passeport Musées valable pour 3 jours consécutifs dans 3 musées pour 35 $.