Retour aux sources

La géologie de la région de Charlevoix, campée sur la pierre du Précambrien, favorise ce type d’installation.
Photo: Les Festifs La géologie de la région de Charlevoix, campée sur la pierre du Précambrien, favorise ce type d’installation.

Si les bienfaits thérapeutiques des sources de l’alternance des bains chauds et froids sont connus depuis longtemps, l’exploitation de ce phénomène est assez récente en nos contrées. Au Québec, la plupart des stations thermales et autres spas — nordiques ou non — ont vu le jour dans la dernière décennie. L’un des plus récents est le Spa O’Quartz, dans la région de Charlevoix. Cap sur une des plus belles régions du Québec pour découvrir cette nouvelle installation.

Comme les Romains

Les Anciens vénéraient les sources, leur prêtant une origine divine. Qu’elle soit froide ou naturellement chaude, cristalline ou au contraire riche en éléments comme le soufre, l’eau jaillissant des entrailles de la terre était vue comme un véritable don qu’il convenait d’honorer.

Des sanctuaires étaient souvent construits afin de profiter de ces eaux surgies des tréfonds de la terre. Les gens faibles ou malades faisaient même des cures de longue durée dans les villes d’eaux les plus réputées afin de se « ressourcer ». Mais qu’il s’agisse ou non d’un séjour pour des raisons de santé, tous appréciaient le plaisir de se baigner.

Avec leurs célèbres thermes, les Romains ont poussé l’idée à son maximum : caldarium, frigidarium, bassins, espace d’exercices et auberges constituaient de véritables complexes d’accueil permettant aux voyageurs de se restaurer et de se régénérer avant de reprendre la route.

Ressourcement et plaisir

Installé à même le complexe hôtelier du Petit Manoir du Casino, le Spa O’Quartz est un véritable clin d’oeil à l’amour des Romains pour les sources. Dans la vaste salle chauffée où se côtoient divers bassins et dispositifs aquatiques, des statues féminines drapées et portant des pots d’eau évoquent les antiques nymphes.

Photo: Les Festifs Si l’endroit favorise la détente, l’ambiance n’est pas monastique pour autant.

Mais, surtout, ce nouveau spa présente une particularité fort intéressante : l’eau qui alimente ses multiples bassins est puisée à 400 pieds (plus de 120 mètres), directement dans une source souterraine. Cette importante formation rocheuse est rappelée dans les affleurements. Les chutes et les pierres disposées ici et là entre les bassins forment un cadre très agréable pour faire trempette.

La géologie de la région de Charlevoix favorise ce type d’installation. Campée sur la pierre du Précambrien (la doyenne des structures géologiques de la planète !), elle comporte en effet des « poches » où l’eau, filtrée par de nombreuses couches graveleuses ou sablonneuses, se retrouve très pure. Ne restait qu’à la puiser. Il fallait y penser !

C’est d’ailleurs cette même eau qui coule des robinets de l’hôtel et que vous pourrez boire en toute sécurité. Le Groupe Beaubien, propriétaire des lieux, assure d’ailleurs que la ponction nécessaire au fonctionnement des installations n’affecte pas le volume de la source souterraine, celle-ci se renouvelant constamment.

Près de la fontaine

Outre ce qui fait sa spécificité, le Spa O’Quartz comporte les éléments auxquels on est en droit de s’attendre : un sauna sec, un sauna humide, cinq bassins froids et chauds ainsi que des aires de repos. La vue spectaculaire sur le fleuve Saint-Laurent offre un attrait supplémentaire.

Si l’endroit favorise la détente, l’ambiance n’est pas monastique pour autant. Les conversations sont permises, leur confidentialité étant assurée par le vrombissement des fontaines et des chutes d’eau. Que l’on réside au Petit Manoir ou que l’on vienne spécialement pour le spa, il s’agit d’un cadre parfait pour passer de bons moments en famille ou entre amis, en toute simplicité. Nul doute que les Romains auraient adoré.

Spa O’Quartz. 525, chemin des Falaises, La Malbaie, 418 665-0000

En passant par Charlevoix, on en profite pour visiter:

Le Casino de Charlevoix. Pour s’adonner au Black Jack ou rigoler aux machines à sous en se prenant pour James Bond.

183, rue Richelieu, La Malbaie, 418 665-5300

La Maison d’affinage Maurice Dufour. Pour faire provision de Migneron ou d’un autre excellent fromage, découvrir la bergerie et, si vous êtes chanceux, flatter un petit agneau !

1339, boulevard Mgr de Laval, Baie-Saint-Paul, 418 435-5692

Les Faux Bergers. Un projet de restauration gastronomique déjanté mené par des passionnés à même la Maison d’affinage.

1339, boulevard Mgr de Laval, Baie-Saint-Paul, 418 609-3025