Ryanair demande une limitation de la consommation d’alcool

<p>Le transporteur à bas coût voudrait que les bars et restaurants des aéroports britanniques vérifient les cartes d’embarquement et ne vendent pas plus de deux verres par personne.</p>
Photo: Pascal Pavani Agence France-Presse

Le transporteur à bas coût voudrait que les bars et restaurants des aéroports britanniques vérifient les cartes d’embarquement et ne vendent pas plus de deux verres par personne.

Londres — La compagnie aérienne Ryanair a demandé cette semaine aux autorités aéroportuaires britanniques d’imposer une limitation de la consommation d’alcool à deux verres par client et de mettre fin à la consommation d’alcool à l’heure du petit-déjeuner, en raison d’une recrudescence des incidents.

Le transporteur à bas coût voudrait que les bars et restaurants des aéroports britanniques vérifient les cartes d’embarquement et ne vendent pas plus de deux verres par personne, et que les boissons alcoolisées ne puissent pas être vendues avant 10 h du matin. Ryanair a expliqué que sa requête faisait suite à « des comportements perturbateurs de la part de passagers voyageant à partir des aéroports britanniques ». Des chiffres obtenus auprès de la BBC montrent un pic dans le nombre d’arrestations de personnes en état d’ébriété dans les aéroports ou au cours des vols.

Il y a eu 387 arrestations de ce genre sur un an jusqu’à février 2017, contre 255 au cours de l’année précédente, selon les statistiques de la BBC.