La boîte voyage

Sophie Suraniti Collaboration spéciale

Ce texte fait partie du cahier spécial Festin des Fêtes

Cette année, Le Devoir a décidé de vous proposer des boîtes. Gourmandes, bien sûr ! Des suggestions : un livre de recettes, un produit et un objet coups de coeur, ainsi qu’une recette avec son accord mets et breuvage. Vous complémentez le tout par ce que vous voulez. Au-delà des trois thématiques suggérées, nous, on y ajoute beaucoup d’amour…

Notre suggestion de livre

La cuisine d’Ethné et Philippe

Pourquoi celui-ci ? Parce que ce nouveau livre-coffret des propriétaires du commerce Épices de cru, au marché Jean-Talon, est généreux, vivant, sans prétention. Et comme Madame a décidé de faire voyager davantage les assiettes familiales cette année… Ce cinquième livre de recettes qui voit grand (le coffret contient 23 épices et 5 mélanges) est aussi le témoin du virage alimentaire important entrepris depuis 2013 par le couple de chasseurs d’épices. Philippe, face à l’absence de traitement pour soigner sa sclérose en plaques progressive primaire, a en effet décidé de revoir son alimentation en bannissant certains aliments et en revoyant ses techniques culinaires (ainsi, chaque technique s’accompagne d’un tableau listant les déclinaisons possibles). Pour que manger « sans » ne rime pas avec platitude. C’est là que les épices jouent encore plus leur rôle !

La cuisine d'Ehtné et philippe 
Éthné et Philippe de Vienne 
Éditions Trécarré
Montréal, 224 pages, 59,95$

Coup de coeur produit

Tablettes de chocolat de Chaleur B

C’est un projet un peu fou ! Celui de Dany Marquis, qui a décidé de transformer des kilos de fèves de cacao en tablettes de chocolat. Son idée d’ouvrir une chocolaterie artisanale à Carleton-sur-Mer en Gaspésie remonte à 2007. Mais c’est seulement en 2014 que le projet a réellement vu le jour. Équateur 80 %, Fiji 75 %, Madagascar 72 %, chocolat au lait Ouganda à 50 % de cacao… chaque tablette dévoile un profil aromatique unique ! La gamme actuelle se décline en une dizaine de produits. L’année prochaine, elle évoluera vers une collection régulière plus « resserrée » à raison de quatre tablettes aux saveurs et arômes très distincts pour faire découvrir tout le potentiel d’un terroir cacaoyer (comme le Nicaragua, avec lequel Dany Marquis fait directement affaire) et toujours des microlots en édition limitée créés selon les arrivages. Entre 5 $ et 9 $ pour les grands crus (comme celui des îles Fiji, une rareté) pour une tablette de 40 g. Détails et points de vente : http://chaleurb.com.

Coup de coeur objet

Sac à baguette Dans le sac

Sans doute votre boulanger sera-t-il surpris la première fois que vous débarquerez dans son commerce en arborant fièrement à l’épaule votre sac vide, que vous viendrez remplir de baguettes ! Mais il le trouvera aussitôt bien mignon, hyperpratique et, surtout, écoresponsable ! Dans le sac est une très jeune entreprise (juin 2016) à l’image de ses deux fondatrices, Stéphanie et Laurie. Stéphanie continue de donner à temps partiel des cours de yoga ; Laurie se consacre totalement au développement de l’entreprise. La collection Dans le sac, c’est pour le moment un sac à baguette, un sac à pain et deux sacs alimentaires pour les achats en vrac. Les produits sont en coton naturel non traité (donc sans agent de blanchiment dedans) et fabriqués au Québec. Simple, joli sur l’épaule, puis déposé sur la table ou le comptoir. « Nous croyons qu’un simple geste peut faire une grande différence ! » Nous aussi. Sac à baguette : 16 $. Détails, points de vente et livraison : http://danslesac.co.

Notre suggestion de recette

 La ratatouille georgienne
Ingrédients
 
3 tasses d’aubergine, coupée en cubes de 1 po
1 c. à soupe de sel
3 tomates moyennes
2 oignons moyens
1 patate douce
1 c. à soupe de coriandre moulue
Poivre noir au goût
1 c. à thé de piment reshampatti
1 c. à thé de piment d’Alep
½ tasse d’huile d’olive
3 feuilles de laurier
1 gros poivron doux
1 gros poivron rouge
3 gousses d’ail, hachées
2 tasses d’herbes mélangées, hachées (au choix : basilic, ciboulette, coriandre, persil, estragon)
 
Préparation
 
1. Placer l’aubergine dans un bol, la saupoudrer de sel et la masser pendant 2 minutes. Laisser dégorger 15 minutes. Entre-temps, préparer les autres ingrédients.
2. Peler les tomates, si désiré. Couper les oignons, les tomates et la patate douce en cubes de 1 po. Moudre les épices.
3. Presser les cubes d’aubergine avec les mains pour en extraire le jus amer. Rincer à grande eau, égoutter et exprimer tout le jus une autre fois.
4. Déposer l’aubergine, les oignons, les tomates, la patate douce et les épices dans une casserole épaisse et verser l’huile dessus. Ajouter le laurier, mélanger et chauffer à feu moyen. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux jusqu’à ce que les légumes soient fondants, environ 45 minutes ou un peu plus. Couvrir si le liquide réduit trop.
5. Couper les poivrons en carrés de 1 po. Les ajouter à la casserole avec l’ail et cuire 10 minutes supplémentaires. Saler au besoin.
6. Retirer du feu et laisser tiédir 20 minutes. Incorporer les herbes hachées au moment de servir.
 
Les suggestions de Jean Aubry
Suggestions de vins d’accompagnement du chroniqueur vin du Devoir.
 
Rouge Première Vendange 2015, H. Marionnet, Loire, France (23,90 $ – 12517875)
Blanc Domaine Tetramythos Roditis 2015, Grèce (16,20 $ – 12484575)
Blanc Domaine Gerovassiliou 2016, Grèce (19,95 $ – 10249061)
Blanc Les Glacières 2015, Côtes-du-Roussillon, Domaine Gardiès (24,75 $ – 12013378)
 



À voir en vidéo