Pour le meilleur et pour le pire à Las Vegas

Photo: iStock

Avec sa débauche de palaces dorés, de restaurants étoilés et de sites photogéniques, Las Vegas, baignée de l’aura de toutes les stars qui y ont convolé au fil de son histoire, demeure la « capitale mondiale du mariage ». Et, bien sûr, tous les genres de célébrations sont ici possibles, y compris s’unir devant Edie, la « Mistress of Sensuality » de Zumanity, le spectacle olé olé du Cirque du Soleil !

C’est un fait : le taux de nuptialité des Québécois est en chute libre. En 2014, 22 410 mariages ont été célébrés au Québec, soit près de… 30 000 de moins qu’en 1974 ! Par contre, chez ceux qui s’unissent encore officiellement, une tendance s’affirme ces dernières années : des épousailles à l’étranger.

Aussi, lorsque mon élégante cousine annonça vouloir épouser son beau Serge hors de nos frontières, nul membre de la famille ne fut surpris. Non, ce fut plutôt son choix de destination qui étonna. Alors que nous aurions parié sur un vignoble californien, la voilà qui misait plutôt sur… Las Vegas, à l’instar de 80 465 couples l’an dernier, dont 3 % de Canadiens.

Il est vrai que la capitale américaine du divertissement, où 42 millions de touristes ont séjourné en 2015, un record de tous les temps, offre de tout et son contraire. Du kiosque à pizzas à la toute nouvelle table d’Alain Ducasse. Du spectacle de haut vol à celui de has-been. Du palace tout luxe au motel El Cheapo, en passant par les mégahôtels à thème qui ont fait de Las Vegas un fantasy land pour adultes. Pour faire la noce, c’est gagnant.

En fait, ce bled perdu en plein désert, jadis une importante ville minière, fait la noce depuis sa fondation, ou presque. Un premier hôtel est érigé sur Fremont Street en 1906. Théâtres et boîtes de nuit s’installent alentour.

Puis, lorsque l’industrie minière décline, l’État du Nevada légalise le jeu — un premier casino licite ouvre ses portes en 1931 — et la prostitution, et fait du mariage et du divorce express une industrie. « À elles seules, les épousailles injectent annuellement deux milliards de dollars dans l’économie », rappelle Kristen LaBuda, cofondatrice de Las Vegas Wedding Chamber of Commerce.

Quant au divorce, obtenu rapido presto après six semaines de résidence sur le territoire, le plus court délai au pays, il attira les premiers « touristes » à Reno, mais aussi à Las Vegas. Ceux-ci s’installaient en effet dans un divorce ranch de Tule Springs, une oasis du désert de Mojave où… des mariages sont aujourd’hui célébrés !

À elles seules, les épousailles injectent annuellement 2 milliards dans l’économie

 

Oui, avec Elvis

En mai 1967, c’est dans une suite de l’hôtel Aladdin qu’une cérémonie de huit minutes unit pour un bout de vie une certaine Priscilla Ann Wagner à Elvis Presley. Ces épousailles ont certainement contribué à faire de la ville une destination de mariage, estime la planificatrice de mariages Joni Moss-Graham, quoique des célébrités se mariaient déjà ici en secret depuis des années, et ce, à toute heure du jour. « Les fins de semaine, le palais de justice ouvrait à 8 h le vendredi matin et fermait à minuit le dimanche ! » dit la fondatrice de Las Vegas Wedding Connection.

Erigé sur le site de l’Aladdin, l’hôtel Planet Hollywood met à profit cette célèbre union. Aux fans du King, il propose une célébration dans une petite chapelle éclairée à la chandelle et rehaussée d’une oeuvre du maître du verre soufflé qu’est Dale Chihuly. « Et il n’est pas rare qu’on utilise ses gains au jeu pour faire un dépôt sur son forfait de mariage ! » dit la coordonnatrice de mariage Erin Gilday. Mais pour fouler le sol qu’Elvis a foulé, prière de passer plutôt à la Graceland Wedding Chapel.

Construite en 1927 pour des immigrants écossais en provenance eux-mêmes d’une ville frontalière où l’on célébrait des mariages à toute vapeur, la maisonnette abritant cette chapelle est l’une des plus vieilles structures de la ville. Un beau jour de 1967, Elvis demanda à la visiter. Son propriétaire lui demanda à son tour s’il pouvait baptiser sa chapelle en son honneur ; la star lui permit plutôt d’y donner le nom de son domaine, Graceland.

Très populaire auprès des Asiatiques, la cérémonie « presleyenne » à 799 $US inclut deux artistes personnifiant le chanteur à des époques différentes de sa vie. « Les Espagnols sont aussi de grands fans, lui s’habillant en Elvis, elle en Marilyn », dit Brandon Paul Duffy, le propriétaire de la chapelle, un sosie d’Elvis qui nous accueille en jumpsuit.

Quoi qu’il en soit, l’an dernier, 9000 mariages ont été célébrés chez lui.

Se passer mutuellement la bague au doigt en voiture dans un drive-in, dans une succursale de Denny’s, dans une gondole à l’hôtel Venetian, devant un pseudo-volcan faisant éruption, dans le lobby de la salle de spectacle du New York-New York, par un artiste de Zumanity, à bord d’une cabine de la roue panoramique High Roller (très chouette, en passant), sur un thème western au Bonnie Springs Ranch, ou encore en hélicoptère au-dessus du Strip… Faites vos jeux, tout est possible. « C’est d’ailleurs pour ça qu’on veut se marier à Las Vegas : tout ce dont on rêve peut être créé ici », dit Mme Moss-Graham.

Photo: Carolyne Parent Le Strip dans toute sa splendeur, vu du balcon de la suite 3678 réservée aux célébrations de mariage à l'hôtel The Cosmopolitan

Oui, côté jardin

La majorité des hôtels proposent des forfaits de mariage et de renouvellement de voeux qui incluent le lieu où l’union sera célébrée, ainsi que les services du célébrant et ceux d’un photographe. Tout le reste — fleurs, session de photo ailleurs dans l’hôtel, diffusion Web pour la famille restée à la maison, cocktail, réception, alouette — est à la carte. Les prix varient selon que le mariage aura lieu un jour de semaine ou le week-end, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Les cérémonies à l’extérieur ont la cote, et pour cause : les chapelles des meilleurs hôtels du Strip que nous avons visitées distillaient une ambiance quelque peu… funéraire.

Le prestigieux hôtel Wynn se targue de posséder le seul jardin conçu spécifiquement pour la tenue de mariages. Aussi, une célébration de rêve pour 50 personnes au Primrose Courtyard, comprenant deux nuitées à l’hôtel pour les mariés, peut coûter jusqu’à 30 000 $US ! Les jardins semi-privés du Caesars Palace sont particulièrement spacieux et attrayants, et ici, une cérémonie va chercher dans les 1199 $US ou plus. Enfin, le Venetian possède aussi de très jolis jardins, quoiqu’ils soient publics.

« Plusieurs des couples qui nous choisissent se sont fiancés à Venise, explique Rebecca Stebbins, responsable des mariages au Venetian et au Palazzo, la propriété attenante. Ils retrouvent ici un peu du charme vieillot de l’Italie et, dans nos verts jardins peuplés de statues, une ambiance romantique. »

Plus récente construction du Strip, l’hôtel The Cosmopolitan Las Vegas propose pour sa part plusieurs lieux ludiques pour le jour J, tels Rose. Rabbit. Lie., un bar à l’ambiance d’un speakeasy des années 20, ou encore The Chelsea, une salle de spectacle à la déco industrielle. Pour un petit groupe, la suite 3678 avec balcon et vue imprenable sur la ville est particulièrement populaire du fait qu’un cocktail dînatoire peut également s’y dérouler après la cérémonie.

« Nous nous adressons principalement aux gens de 20 à 40 ans à la recherche d’un lieu festif qui sort vraiment de l’ordinaire », dit Ashley Marshall, responsable des mariages.

Oui, loin de la cacophonie

Loin de la cacophonie des casinos, l’extraordinaire Keep Memory Alive Event Center, dessiné par Frank Gehry, plaît aux philanthropes dans la mesure où ses revenus de location (à partir de 5000 $US pour quatre heures) servent à financer le Lou Ruvo Center for Brain Health, la clinique adjacente vouée au traitement des maladies du cerveau.

« C’est un endroit exceptionnel pour les lancements de produits, les galas et les mariages, la cérémonie pouvant se dérouler dans le jardin et la réception, à l’intérieur, dit le directeur, David Watts. Nous disposons notamment d’une cuisine de 3000 pieds carrés créée par le chef Wolfgang Puck ! »

En fin de compte, cousine Sylvie a plutôt choisi de se marier dans le désert de Mojave et sa bien nommée Valley of Fire, située à une petite heure de route au nord du Strip. « J’étais tombée sous le charme de cette vallée il y a quelques années et m’étais promis d’y revenir… » dit-elle.

Avec ses « sculptures » de grès rouge, ce parc d’État procure une toile de fond aussi spectaculaire que photogénique aux unions qui s’y déroulent, et davantage encore au coucher du soleil. En mars dernier, fleurettes jaunes et mauves ajoutaient une touche féerique au site déjà enchanteur.

Scenic Las Vegas Weddings, spécialiste de l’organisation de mariages dans des cadres naturels, se charge de toute la logistique, à savoir : obtenir le permis du parc, retenir les services d’un célébrant, assurer le transport des invités en limousine et réaliser la séance de photo.

Selon Kristen LaBuda, les unions conjugales apportent une aura positive à Las Vegas. « Les gens se marient afin d’être reconnus en tant que couples, dit-elle, et les mariages confèrent à notre ville une dimension de romantisme et de passion. »

Ainsi, donc, vive les mariés, qui font mentir l’adage selon lequel tout ce qui se passe à Las Vegas reste à Las Vegas !

En vrac

Consulter. Escale à Las Vegas, d’Alain Legault (éditions Ulysse), une mine d’or de bons plans de sortie pour qui va jouer dehors.
 

À savoir. On se marie ici au printemps ou à l’automne, l’été étant torride.
 

Se loger. Au Palazzo, un hôtel classique proposant une dolce vita à l’américaine, c’est-à-dire des suites spacieuses dégoulinantes de marbre et dotées de trois téléviseurs ! Cet établissement et le Venetian, auquel il est relié, comptent 7000 suites, ce qui en ferait le plus grand hôtel du monde.
 

Festoyer. À l’hôtel Palazzo, le steakhouse italien Carnevino, où officient les réputés chefs Mario Batali et Joe Bastianich, dispose de plusieurs salles élégantes pouvant accueillir des groupes de 10 à 80 convives. Au menu : du boeuf vieilli à sec, fondant en bouche, bien sûr, mais aussi du veau, des pâtes et des fruits de mer, dont un plat de pieuvre grillée sur un lit de petits légumes marinés au limoncello. Verdict ? Davantage une valeur sûre qu’une énième adresse branchée.
 

Prendre l’air. Au nouveau Park, le premier espace vert du Strip, situé entre les hôtels New York-New York et Monte-Carlo et près du nouvel aréna T-Mobile.
 

Se renseigner. cosmopolitanlasvegas.com ; lasvegas.com ; bestelvis.com ; sceniclasvegasweddings.com ; lvweddingconnection.com ; caesars.com/linq/high-roller ; keepmemoryalive.org ; kmaeventcenterlasvegas.com ; carolyneparent.com ; @CarolyneParent. youtube.com/watch?v=s6gkUo0jxDU.
 

Notre journaliste était l’invitée en partie du Las Vegas Visitors and Convention Authority.

Les formalités, un jeu d'enfant

Le Clark County Marriage License Bureau est ouvert tous les jours de 8 h à minuit. La paperasse préliminaire peut être remplie en ligne pour gagner du temps. En s’y présentant avec leur passeport, les futurs mariés obtiennent ladite licence sur-le-champ, au coût de 77 $US, et peuvent l’utiliser sans attendre. Le mariage de personnes de même sexe est autorisé au Nevada depuis 2014.