Partie de campagne à Compton

Les légumes bios de la ferme aux Vallons maraîchers
Photo: Hélène Clément Les légumes bios de la ferme aux Vallons maraîchers

Ce week-end, à Compton, se tiennent les dixièmes Comptonales, une grande fête gastronomique champêtre qui rassemble une soixantaine de producteurs agricoles et artisans de la vallée de la Coaticook. Rues et prés s’empliront de mets délicieux. Collines, granges et ponts couverts vibreront au son de la musique. Un régal pour tous les sens.

Pensez à emporter votre caméra car la vallée de la Coaticook, avec ses paysages agrestes, ses jolis vallons, ses ponts couverts et ses granges rondes, se découvre d’abord avec les yeux. Emportez aussi un solide appétit, une glacière et des sacs à provisions. Cette fête rurale est un vaste marché à ciel ouvert qui convie le visiteur à goûter et acheter auprès du producteur.

L’événement porte au pinacle le savoir-faire des agriculteurs et des transformateurs, ainsi que l’art du bien-manger.

Le pèlerin du goût pourra donc tout au long du week-end rendre hommage à ces artisans de la terre — la plupart certifiés bio ou pratiquant l’agriculture raisonnée — en arpentant les huit destinations agroalimentaires participantes, via un parcours d’exception.

Une occasion favorable de se repaître de noix de l’Estrie au coeur du village, de beurre et de fromage cottage à la beurrerie du Patrimoine, de fromages à la fromagerie La Station, dont le fameux Alfred le Fermier (18 mois) qui vient d’être primé champion des catégories « meilleur fromage biologique » et « meilleure pâte ferme » au Grand Prix des fromages canadiens 2015.

Aussi de légumes bios, saucisses de sanglier et gelée de rose à la ferme des Vallons maraîchers, de jus d’argousier et de coulis de petits fruits aux Délices de Compton, de tomates bios et de vin du vignoble Le Cep d’Argent à l’Abri végétal, de gelée, sirop et alcools à base de cassis au Domaine Ives Hill et de pommes sous toutes leur formes au joli Verger Le Gros Pierre.

Et cela n’est qu’un minuscule échantillonnage des mille et une bouchées concoctées pour la fête par une joyeuse bande d’artisans de la terre et de l’assiette qui ont compris que « l’union fait la force ». C’est grâce à cet esprit de collaboration que sont nées en 2006 les Comptonales.

Depuis, la fête n’a cessé de grandir et d’accueillir de plus en plus de visiteurs. « La vente des coupons de dégustation [1 $ chacun] parle d’elle-même, note Sonia Quirion, directrice générale des Comptonales. La première édition a généré 4125 $, la neuvième, 80 000 $. »

Chaque destination a son thème et chacune propose des activités pour enfants et une brigade d’agriculteurs, d’artisans, de chefs, d’artistes et de musiciens. « C’est comme participer à huit festivals différents, dit Sonia Quirion. Un peu irréaliste que de penser tout visiter en un jour. »

Du nouveau

Huit destinations, donc, et une escale spéciale au King’s Hall qui ravira les amateurs de patrimoine bâti et d’atmosphère d’époque. Construit en 1874, le King’s Hall fut d’abord un établissement d’enseignement pour les jeunes filles avant d’être converti en hôtel, le Domaine Saint-Laurent, en 1981. Puis en condos. Vin et thé à l’anglaise seront servis dans le salon du roi.

Quelques primeurs sont à l’honneur, dont les bières du maître-brasseur Michaël Parent. Des bières blondes ou rousses concoctées à base de produits régionaux, tel le houblon du canton de Hatley, le basilic de l’Abri végétal, le jus de pomme du verger Le gros Pierre et le sapin de la région.

Et pour pimenter encore plus cette 10e édition, les visiteurs sont invités à voter pour leurs bouchées gastronomiques favorites via le concours « 10 bouchées-dégustations coup de coeur ».

Le gagnant recevra un forfait famille de deux nuitées dans une roulotte de luxe au camping de Compton. La tâche sera dure car la créativité et l’audace ne manquent pas dans la région.

Dans une perspective de développement durable, la vente de bouteilles d’eau en plastique jetable est interdite aux Comptonales.

Des bouteilles réutilisables à l’effigie de la fête seront disponibles sur place au prix de 3 $ et des distributeurs d’eau seront sur toutes les destinations.

Vaisselle compostable, bacs de compost et de récupération ainsi que brigade verte seront en poste sur tous les sites. Un système de navette gratuite permet aux visiteurs de butiner entre les huit destinations et l’escale en toute sécurité. Un pied-de-nez au trafic et aux gaz à effet de serre.


Renseignements : programmation complète de chaque destination, liste des producteurs, trajets des navettes et autres détails sont disponibles à : comptonales.com/index.php.


Le village de Compton est situé à une vingtaine de kilomètres au sud de Sherbrooke, à une douzaine de kilomètres au nord de la ville de Coaticook et à quelque 165 kilomètres à l’est de Montréal.