Une liste noire des touristes?

Les touristes chinois n’ont qu’à bien se tenir. Les autorités de Pékin ont annoncé récemment la création prochaine d’une « liste noire » de ceux de ses ressortissants qui auraient des comportements inappropriés à l’étranger. L’Administration nationale du tourisme (ANT) souhaite créer une banque de données répertoriant le nom des touristes fauteurs de troubles, selon l’agence officielle Chine nouvelle. Les contrevenants resteront sur cette liste deux ans et verront leur nom transmis à la police, aux douanes, ainsi qu’aux banques. La Chine a connu plusieurs cas embarrassants ces dernières années, relançant le débat des mauvaises manières des jeunes nouveaux riches et des touristes à l’étranger. Le cas le plus connu reste celui d’un adolescent chinois qui avait dégradé un temple de Louxor, en Égypte, en mai 2013, en y écrivant « Ding Jinhao a visité cet endroit ».