Chili, le «long pays»

Il n'y a rien comme un guide de voyage pour nous faire rêver. Et la nouvelle édition du guide Ulysse intitulé Chili ne fait pas exception à la règle. Celui-ci s'adresse cependant à ceux qui ont déjà décidé de visiter le «long pays» et qui se cherchent un itinéraire précis.

D'entrée de jeu, un long chapitre intitulé «Portrait» éclaire le voyageur en devenir sur le développement de cette bande de terre coincée entre les Andes et l'océan Pacifique. Il trace à grands traits l'évolution du pays et s'arrête longuement sur son histoire politique. Par sa rigueur, ce texte donne le ton à l'ensemble du guide.

En effet, de la première à la dernière page, celui-ci met en confiance le voyageur qui ne veut pas trop s'écarter des sentiers battus et s'en tiendra à visiter le Chili touristique. Itinéraires, parcours suggérés et liste de restaurants et d'hôtels sont d'une clarté rassurante.

Chaque grande région du pays fait l'objet d'une section ou l'on retrouve les ingrédients pour un voyage sécuritaire. Les indications diverses y sont précises. Ici, pas de fla-flas. Tout est simple et clair.

Pour qui voudrait «sentir» le Chili et les Chiliens, cependant, il est laissé à lui-même. Le lecteur ne retrouve dans ce guide à peu près aucune référence à la culture propre aux gens de ce pays qui permettrait de saisir les particularités culturelles du pays qui, pourtant, est très riche, par sa diversité tant géographique que sociologique.

Ce qui amène l'auteur à parfois taire des réalités qui font partie intégrante du Chili, comme le désert du nord ou la culture mapuche, plus au sud.

Quoi qu'il en soit, le touriste y trouvera son compte dans cette nouvelle édition, qui évite les recommandations mais suggère plutôt sans imposer, cela, toutefois, au détriment de la couleur locale qui nous ferait rêver davantage.

Ce guide, malgré un manque flagrant de couleur, atteint son but : le voyageur peut partir le guide sous le bras, en toute sécurité.