Livre - La Tour Montparnasse 1973-2013, Sylvie Andreu et Mochèle Leloup

Point d’exclamation, veuve noire, phare de la modernité, hérésie urbaine, la tour Montparnasse ne manque pas de surnoms et de qualificatifs pour la décrire. Construction émotive et critiquée avant même son inauguration, la tour de 210 mètres célèbre cette année ses 40 ans, et si les gens se sont habitués à sa présence dans Paris, elle soulève toujours les passions. Seul gratte-ciel à la ronde dans une ville horizontale, l’histoire du bâtiment de 59 étages, aussi technique que politique,n’a pas été oubliée, et le livre La tour Montparnasse 1973-2013 réanime cette saga qui a fait entrer Paris dans la modernité, à une époque où il n’y avait pas d’interdit ni aucune limite. L’érection d’une tour n’est pas sans conséquence, « les politiques et les constructeurs l’ont découvert trop tard : une verticale qui se voit de partout, notamment dans l’axe de la tour Eiffel-Invalides-Champ-de-Mars, c’est une erreur fatale », écrit Jean-Marc Blancheotte, architecte des Bâtiments de France, qui signe l’un des 30 témoignages de personnalités des arts, de l’urbanisme et de l’architecture ayant contribué à l’ouvrage en partageant leurs impressions de la tour. Ce superbe hommage anniversaire revient sur la métamorphose de la gare et du quartier populaire, avant de se tourner vers son avenir ; aujourd’hui tout de LED vêtu pour entrer dans le Bel Âge ; le grand phare scintille dans le firmament parisien, une lumineuse renaissance qui dissimule aussi sa quête d’une identité.

À voir en vidéo