Le Bella Desgagnés séduit la Basse-Côte-Nord

Conçu en Croatie et parachevé en Italie, le Bella Desgagnés est doté des plus récents équipements de navigation.
Photo: Claude Morin Conçu en Croatie et parachevé en Italie, le Bella Desgagnés est doté des plus récents équipements de navigation.

Après les navires de ravitaillement Jean Brillant, Fort Mingan et Nordik Express qui ont relié la rive sud à la rive nord pendant trois quarts de siècle, le Bella Desgagnés vient d’ouvrir un nouveau chapitre dans la desserte de l’île d’Anticosti, la Moyenne et la Basse-Côte-Nord, à partir de son port d’attache de Rimouski.

Construit à 90 % en Croatie et parachevé en Italie, le nouveau bateau ultramoderne a pris la mer, début mai, pour offrir un service amélioré aux résidants de la Basse-Côte-Nord ainsi qu’aux touristes de passage.


« L’accueil a été enthousiaste. J’ai fait la totalité des premiers accostages de rodage dans tous les ports depuis son arrivée dans les eaux québécoises, à partir de Blanc-Sablon jusqu’à Rimouski. Plusieurs nous disent : “ Ça dépasse toute espérance, tout ce qui pouvait s’imaginer. ” Je suis très heureux de mettre en service ce navire pour les gens de la Basse-Côte-Nord », dit avec fierté le p.-d.g. du Groupe Desgagnés, Louis-Marie Beaulieu.


Le Bella Desgagnés est un bateau de type cargo-passager conçu pour relier les deux rives du Saint-Laurent afin de desservir les municipalités isolées de la Moyenne et de la Basse-Côte-Nord.


Sa capacité d’accueil atteint 381 passagers et 39 membres d’équipage, tandis que les marchandises de toutes sortes peuvent transiter dans 125 conteneurs, au lieu de 60 dans le cas du Nordik Express.


Doté de neuf ponts, le nouveau navire dispose de 160 lits sous la forme de cabines doubles munies de diverses commodités privées.


Le confort des passagers


D’autres éléments contribueront certes au confort des passagers, comme la cafétéria de 112 places, une salle à manger de 88 places, des salles de conférence, d’entraînement, de jeux, un chenil et un accès Internet sans fil accessible tout au long du parcours grâce à un relais satellitaire.


Louis-Marie Beaulieu souhaite développer le tourisme afin de contribuer à la rentabilité du service de base subventionné par le gouvernement du Québec. « Bien entendu, nous avons une adaptation à faire chez nous. Le Nordik Express était plutôt un navire d’aventure du point de vue touristique, tandis que le Bella Desgagnés devient un bateau de services. Il faudra s’ajuster progressivement pour atteindre les standards internationaux », explique-t-il.


Dès cette année, la compagnie Relais Nordik, filiale du Groupe Desgagnés, offrira des escomptes pour le transport des véhicules ainsi que divers forfaits afin d’inciter les non-résidants à faire un voyage sur la Basse-Côte-Nord, pays de Gilles Vigneault (Natashquan) et du film La grande séduction (Harrington Harbour).


Pour M. Beaulieu, la liaison hebdomadaire du Bella Desgagnés représente l’un des meilleurs exemples de cabotage sur le Saint-Laurent, avec cette combinaison naturelle du transport de passagers et de marchandises le long de la rive nord du golfe du Saint-Laurent.


 

Collaboration spéciale