Livre - De la ville à la campagne. Le choix d’une vie, Françoise Perriot

Vendre son condo, ne pas renouveler son bail, quitter son emploi et laisser derrière les transports en commun, le smog et la ville pour repartir à zéro à la campagne est le rêve du quart des Français.


Le rêve ? La Française Françoise Perriot a fait ce retour à la terre en tant que néo-fermière il y a 40 ans. Propriétaire de chambres d’hôtes, elle partage son expérience dans le livre De la ville à la campagne.


L’ex-citadine passe l’aspirateur à feuilles dans ce rêve rose bonbon pour parler dans le blanc des yeux des hauts et des bas de la ruralité au lecteur, comme s’il était un vieil ami.


L’élevage des bêtes, la rénovation de cabanes en ruine, le woofing (héberger un voyageur prêt à lui donner un coup de pouce sur la ferme), les visites des amis de la grande ville, vivre à deux puis en solo, chercher l’âme soeur dans des bourgades de 80 habitants, acheter, vendre et repartir de nouveau…


L’auteure effleure tous ses sujets dans ce récit saupoudré de conseils pratiques. « Pratique », pourvu que notre désir soit d’élever des chèvres chez les cousins français, mais il donne tout de même de bons pense-bêtes, peu importe la campagne rêvée. Elle y intègre quelques témoignages de gens qui ont fait le saut et d’autres qui souhaitent plier bagage sans jamais le faire.


Leurs complaintes sur l’urbanité et leur recherche frénétique d’un signal Wi-Fi lors d’un simple week-end à la campagne montre que répondre à l’appel de la nature demande des reins en béton et des rêves d’acier.

À voir en vidéo