Montérégie - La variété de l’offre permet plus d’une suggestion

Pierre Vallée Collaboration spéciale
Les conjointes et conjoints des congressistes peuvent profiter de leur séjour en Montérégie pour visiter des lieux historiques comme le fort Chambly notamment.
Photo: Tourisme Montérégie Les conjointes et conjoints des congressistes peuvent profiter de leur séjour en Montérégie pour visiter des lieux historiques comme le fort Chambly notamment.

Ce texte fait partie du cahier spécial Congrès et tourisme d'affaires octobre 2012

S’il y a plusieurs avantages à tenir un congrès en Montérégie, la diversité de l’offre touristique d’affaires qu’on y trouve est sans doute l’élément qui permet aux planificateurs de congrès d’organiser un événement varié et personnalisé au goût des congressistes. Bref coup d’oeil sur ce que peut avoir l’air un congrès en Montérégie.

Rappelons d’abord que l’infrastructure touristique en Montérégie est très variée. On y trouve de grands hôtels capables de recevoir 1000 convives en formule banquet, tout comme un réseau de villégiature très développé. S’ajoutent à cela une foule de partenaires, comme les vignobles, les cidreries, les restaurateurs, les producteurs et transformateurs de produits agricoles, qui ne demandent pas mieux que de contribuer à l’accueil des touristes d’affaires.


« La très grande majorité de nos partenaires en tourisme d’affaires sont des propriétaires indépendants, souligne Carole Guitard, directrice du tourisme d’affaires chez Tourisme Montérégie. Ce sont souvent aussi des propriétaires uniques qui sont sur place et qui peuvent donc offrir un service très personnalisé. »


De plus, le planificateur de congrès pourra compter sur les conseils gratuits de l’équipe du tourisme d’affaires de Tourisme Montérégie. « On peut aider le planificateur de plusieurs manières. On peut d’abord lui faire des suggestions selon ses goûts, ses besoins et ses exigences. On peut aussi s’occuper de lancer les appels de soumissions auprès des fournisseurs pressentis. Et, s’il le veut, on peut agir comme intermédiaire entre les fournisseurs et lui. »


Un congrès à l’hôtel


Pour mieux comprendre la diversité de l’offre en tourisme d’affaires de la Montérégie, Carole Guitard donne en exemple deux événements que son équipe a aidé à planifier. L’un concerne un congrès de 250 personnes tenu à l’hôtel, l’autre un congrès de 40 personnes tenu à l’auberge. Les deux événements comprenaient deux nuitées d’hébergement. Commençons par le premier.


« L’accueil des congressistes s’est fait en fin d’après-midi, avec un cocktail typiquement montérégien où le cidre était à l’honneur. Cela a été suivi d’une cérémonie d’ouverture à connotation amérindienne. » En soirée, les congressistes ont participé à un banquet mettant à profit les produits de saison et de terroir. Ici aussi, vins et cidres de la région furent servis aux convives.


La matinée du lendemain fut consacrée aux réunions. « Mais, en après-midi, le client voulait une activité de consolidation d’équipe. On lui a donc suggéré de profiter de l’Exporail, le musée ferroviaire canadien. Le thème de l’activité organisée était basé sur la construction d’une voie ferrée. »


En soirée, on a délaissé l’hôtel au profit du terrain d’un vigneron et producteur de cidres. « La soirée s’est passée à l’extérieur sous un chapiteau et on a fait appel à un service de traiteur. Le vigneron était sur place et a pu présenter ses produits aux congressistes. On avait même embauché un chansonnier-conteur pour agrémenter la soirée. » Une visite en entreprise était prévue le lendemain matin et le congrès s’est terminé par un repas à l’érablière.


Un congrès à l’auberge


Le second événement a regroupé les dirigeants d’une entreprise et s’est déroulé dans une auberge située le long de la rivière Richelieu. Si ces derniers s’étaient d’abord réunis pour discuter d’affaires, ils ont bien accepté de se laisser gâter un peu.


« On les a d’abord accueillis par un vin et fromages. C’est une formule qui reprend de la popularité depuis qu’on offre des produits du terroir. Nos vignerons étaient évidemment sur place. On a aussi présenté des fromages fabriqués en Montérégie. Comme nos vignerons connaissent nos fromagers, il n’y a eu aucune difficulté à assurer un bon accord vin et fromages. »


Le vin et fromages a été suivi d’un repas préparé par le chef de l’auberge et servi sur la terrasse donnant sur le Richelieu. « Lorsque l’occasion s’y prête, comme c’est le cas ici, on essaie toujours de mettre en valeur le Richelieu. Il est même possible d’organiser un cocktail tout en descendant le Richelieu sur un ponton. »


La journée du lendemain a été entièrement consacrée aux réunions, mais, en soirée, là aussi, on a choisi de passer à l’extérieur, où on avait organisé un méchoui sur un terrain non loin de l’auberge.

 

Conjointes et conjoints


Les conjointes et conjoints qui accompagnent les congressistes ne sont pas en reste. Quand ces derniers sont en réunion, des activités sont prévues à l’attention des conjointes et des conjoints. « Ces activités sont très variées et vont du spa au magasinage en passant par des ateliers culinaires. »


Dans le premier exemple, pendant que les congressistes consolidaient leur équipe à l’Exporail, les conjointes et conjoints ont eu droit à un circuit historique et culturel comprenant une visite au fort Chambly, un repas dans un restaurant spécialisé en cuisine traditionnelle et une dégustation de bières artisanales chez un microbrasseur. Dans le second exemple, il s’agissait plutôt d’un circuit gastronomique. On a fait la visite d’un fromager, d’un chocolatier, d’une fabrique de vinaigre. Le repas du midi a été pris dans un verger et la journée s’est terminée dans un salon de thé.


Comme on est à même de le constater, ce n’est pas la variété de l’offre qui manque. « Cette variété fait en sorte que le planificateur d’un congrès trouve en Montérégie tout ce dont il a besoin, non seulement pour organiser réunions et banquets, mais aussi pour inscrire à l’agenda des congressistes et de leurs conjoints une foule d’activités différentes. Une même entreprise peut y tenir un congrès tout en permettant à ses congressistes de profiter de l’offre touristique singulière de notre région. »



Collaborateur

À voir en vidéo