Le Vermont dans votre assiette

Au petit-déjeuner: du lait des chèvres que nous avons traites la veille, des œufs des poules et des saucisses des porcs élevés sur place.
Photo: Pierre Trudel Au petit-déjeuner: du lait des chèvres que nous avons traites la veille, des œufs des poules et des saucisses des porcs élevés sur place.

Sur la table du petit-déjeuner, on trouve du lait des chèvres que nous avons traites nous-mêmes la veille, des oeufs des poules et des saucisses des porcs élevés par les propriétaires. Sans parler du pain frais, pétri des blanches mains d’Irene. Nous sommes bien à Jamaica, un village dans le sud du Vermont, cet État qui célèbre la consommation de produits locaux et qui a mené, et perdu, en partie, une bataille rangée contre l’établissement de commerces de grande surface comme Walmart.

Originaires de Brooklyn, ayant longtemps vécu au New Jersey, Ed et Irene Glazer ont établi leurs quartiers dans le Vermont. Leur vaste et con fortable maison a d’abord été construite pour recevoir la famille, qui comptait des tablées de 45 personnes à la Thanksgiving.


Puis leurs enfants sont partis vivre au loin. Le couple a tranquillement intégré des activités de ferme, puis ouvert il y a un an et demi un bed and breakfast, la Cold Moon Farm, pour les partager.


En fait, le lieu porte aussi l’appellation de « centre d’apprentissage » vu la participation qu’il propose à la fer me, si les gens s’y intéressent. « Je veux que les visiteurs reprennent contact avec les sources de la nourriture, explique Irene. Aujourd’hui, trop de gens ne savent même plus comment cuisiner. »


Elle se fera d’ailleurs un plaisir de montrer à ses hôtes, s’ils le désirent, comment jardiner, faire du pain et même du fromage ou du savon avec du lait de chèvre.


« Quand j’étais enfant, à Brooklyn, j’allais avec mon père acheter des poules au marché. Il leur arrachait les plumes et je les éviscérais », raconte-t-elle.


Puis sont venus, à Brooklyn comme ailleurs, les commerces à grande surface et les supermarchés.


Ce n’est que des années plus tard qu’Irene a redécouvert le processus de traitement des poulets qu’elle a elle-même élevés. « Je veux le faire moi-même parce que j’utilise tout le poulet en cuisine ; les pieds et les gésiers pour la soupe, le foie pour le pâté », dit-elle.


Aujourd’hui, la Cold Moon Farm compte huit chèvres, deux boucs et quatre chevreaux, respectivement Babette, Colette, Abigaïl et Demitrius, que nous avons nourries au biberon.


Elle abrite aussi des canards, sans parler des moutons, des poules, des coqs et des poussins, en plus d’élever 10 000 abeilles et une reine abeille.


« 95 % des abeilles du Vermont sont mortes ce printemps à cause de la chaleur précoce de mars, raconte Irene. Nous avons dû en racheter provenant d’autres États. »


Le nom Jamaica évoque une terre perpétuellement baignée de soleil. Mais le petit village du Vermont doit pourtant son nom, plutôt, à la traduction algonquine du mot « castor ».


Le lieu offre quand même son lot de coins paradisiaques, de rivières vertes et claires, de forêts feuillues et de champs bucoliques.


D’origine suisse, Michel De Preux y a élu domicile et tient depuis plusieurs années une auberge ainsi que le restaurant Asta’s, où on peut déguster des pâtés de crabe ou des schnitzels, avec quelques mots de français à la clé.


Près de la Cold Moon Farm, deux parcs d’État parmi les plus beaux du Vermont déploient leur vert feuillage, sont ouverts au camping et permettent des randonnées à pied et à vélo.


À partir du 28 juillet, le village tiendra son premier Festival de musique de chambre, un événement prometteur dans un site enchanteur.


Le Vermont Fresh Network, quant à lui, regroupe des fermiers, des producteurs de nourriture et des chefs qui ont décidé de travailler ensemble pour soutenir la production et la consommation locales. Cherchez le sigle vert et blanc.


***


Les guides de voyage consacrés exclusivement au Vermont sont rares, mais les éditions Ulysse ont lancé récemment un guide de randonnée pédestre du nord-est des États-Unis et le Lonely Planet compte un guide portant sur l’ensemble de la Nouvelle-Angleterre.