Parcs ontariens: Camping 101

Photo: Parcs Ontario
L'initiative a vu le jour l'an dernier à Sibbald's Point, sous l'appellation «Camping 101». L'activité deviendra cette année un projet-pilote officiel dans trois parcs et se déclinera en trois volets: informations en ligne, présentations communautaires et initiation pratique de deux jours dans un parc.

Le programme d'initiation pratique de deux jours (et une nuit sous la tente!) fournira tout l'équipement de camping nécessaire, sauf les sacs de couchage, vêtements, effets personnels et nourriture (46 $ la nuit, prix habituel d'un emplacement électrique, six personnes maximum).

Les futurs campeurs pourront aussi se former en ligne. Un nouveau site Internet (disponible en français) complet et facile à utiliser couvre l'équipement et la nourriture à apporter (avec liste téléchargeables pour le camping et recettes à cuisiner sur un feu de camp), l'installation sur l'emplacement de camping (inscription, tente et cuisine), ainsi que divers conseils sur la vie du campeur (garder sa tente propre et confortable, réglementation des parcs et cohabitation avec la faune sauvage). Entre autres.

L'objectif clair de ce programme est d'attirer une nouvelle clientèle dans les parcs provinciaux, les nouveaux Canadiens notamment. Une étude récente a révélé que 25 % des Ontariens n'avaient jamais campé. Un sondage national a aussi indiqué que 74 % des nouveaux Canadiens pensaient qu'une formation pratique au camping de ce type serait utile.

Les trois parcs de ce projet-pilote sont situés à proximité de Toronto car les nouveaux venus au Canada sont très nombreux dans la région de la capitale ontarienne.

D'autres nouveautés chez Parcs Ontario comprennent le tout premier télescope pour observer les astres et profiter de l'absence de pollution lumineuse au parc Killarney (près de Sudbury); 16 yourtes supplémentaires (ces grandes tentes arrondies et chauffées, d'origine mongole) dans cinq parcs; une ancienne cabane de gardien du parc supplémentaire à louer dans le parc Algonquin (Brent Deputy Ranger Cabin), avec éclairage solaire et chauffage au propane; l'expansion du ParkBus (www.parkbus.ca) entre Toronto et le parc Algonquin; et un nouveau service de réservation.

***

Collaboration spécialel
2 commentaires
  • Patrice Vaillancourt - Inscrit 4 juin 2011 09 h 26

    Eloge de la fuite. Et vite !!!

    J'ai maintenant fait quasiment toute l'Amérique du Nord et je me dois de dire que l'Ontario, sans l'ombre d'un doute, est le pire endroit pour camper. Staff désagréable, harcelant, lire menaçant. Bref, je préfères, pour mes immersions anglaises, traverser la frontière. Il y a pas photos. Nos z'ontariens chéris, finalement, non pas appris ce qu'est le savoir vivre. "Yours to discover" Bof ! Plutôt un gros X en feutre rouge sur ma carte...

  • Jean-Marc East - Abonné 6 juin 2011 10 h 16

    Camping 101

    Commentaire d'un internaute:
    «J'ai maintenant fait quasiment toute l'Amérique du Nord et je me dois de dire que l'Ontario, sans l'ombre d'un doute, est le pire endroit pour camper. Staff désagréable, harcelant, lire menaçant. Bref, je préfères, pour mes immersions anglaises, traverser la frontière. Il y a pas photos. Nos z'ontariens chéris, finalement, non pas appris ce qu'est le savoir vivre. "Yours to discover" Bof ! Plutôt un gros X en feutre rouge sur ma carte...»