Wisconsin - Madison, la face cachée du tourisme américain

Le Wisconsin borde le lac Michigan, qui est le seul à ne pas être partiellement canadien; c’est donc celui qu’on connaît le moins.<br />
Photo: Benoit Legault Le Wisconsin borde le lac Michigan, qui est le seul à ne pas être partiellement canadien; c’est donc celui qu’on connaît le moins.

Madison, Wisconsin — Les Québécois sont bombardés de publicités touristiques d'États américains. La Floride par-ci, l'Arizona par-là, New York, bien sûr, et il y a aussi le tir groupé racoleur des États de la Nouvelle-Angleterre. Même l'Illinois nous fait parfois de l'œil. Pourtant, un bel État américain nous boude: le Wisconsin.

Il faut admettre que cet État est situé dans l'angle mort de nos visions d'évasion. Le Wisconsin borde le lac Michigan, qui est le seul Grand Lac à ne pas être partiellement canadien; c'est donc celui qu'on connaît le moins. Et le Wisconsin est le seul État de la frange nord des États-Unis qui ne partage pas de frontière commune avec le Canada. Bref, le Wisconsin constitue pour nous une face cachée du tourisme américain.

Pour vous donner des repères, disons que le Wisconsin est le pays des fameux footballeurs des Packers de Green Bay et des immenses brasseries de Milwaukee, capitale de la bière des États-Unis. Le Wisconsin (6,5 millions d'habitants) est grosso modo l'État tampon entre les zones d'influence des métropoles régionales que sont Chicago et Minneapolis.

Je me suis rendu à Madison, la petite capitale du Wisconsin (250 000 habitants, un demi-million dans l'agglomération). Et j'y ai découvert un véritable bijou, une ville à connaître. Le grand dôme de granite du State Capitol est la prestigieuse signature visuelle de Madison. Ses salles officielles sont inspirées du palais des Doges à Venise, rien de moins.

Madison la douée

Le centre-ville de Madison s'avère très spécial. Géographiquement, c'est l'isthme formé pas deux beaux lacs ronds (les lacs Mendota et Monona). Cet isthme de quelques kilomètres de longueur et d'environ un kilomètre de largeur est le site du magnifique State Capitol (un des plus beaux bâtiments législatifs aux États-Unis) et des nobles bâtiments administratifs d'État, de grands parcs et de la State Street. Cette dernière est une rue commerciale animée (qui fait six pâtés de maisons) où la circulation automobile est très contrôlée pour ne pas nuire à l'ambiance; les cyclistes et piétons y sont rois.

Le State Street Mall va du State Capitol jusqu'au coeur du campus de l'Université du Wisconsin. Forte de 50 000 étudiants, c'est une des universités publiques les plus grandes et les plus prestigieuses des États-Unis. D'autres grands établissements universitaires et des centres de recherche nationaux sont établis à Madison. Imaginez donc cette ville entourée de lacs, sertie de bâtiments innovants et habitée d'une des populations les plus éduquées du monde: un adulte sur deux y détient au moins un baccalauréat universitaire!

Le coeur de l'université donne directement sur le lac Mendota, dont la terrasse est aussi immense que populaire. Les grands bars animés, où des spécialités régionales sont servies, s'avèrent très prisés au Wisconsin. The Old Fashioned est le plus populaire de ces établissements à Madison; on y propose 150 bières brassées dans cet État (oui, 150!).

Nous sommes ici dans le Midwest, le noyau dur de la vie traditionnelle américaine, et 85 % des habitants de Madison sont de race blanche. On pense donc naturellement que cette ville est conservatrice. Pas du tout! L'influence de la présence d'une grande université publique est si forte que Madison est, depuis longtemps, une des villes les plus progressistes des États-Unis. Ses manifestations contre la guerre au Vietnam comptent parmi les plus violentes et les plus célèbres. Et, aujourd'hui, ses règlements municipaux sont les plus intéressants au pays. Par exemple, la discrimination liée à l'apparence est prohibée sur le marché du travail. Madison fait partie de ces rares villes universitaires très progressistes qui forment des laboratoires sociaux américains.

Au coeur d'une région agricole

Le contraste fourni par Madison est foudroyant; on roule longtemps dans la campagne américaine typique et, soudain, la ville se dresse devant nos yeux avec son grand Capitol, ses innombrables joggeurs et cyclistes et ses airs très raffinés à la californienne. Le contraste entre cette ville et sa campagne est si rapide et si brutal qu'il en est insolite.

D'ailleurs, les plaques des automobiles du Wisconsin indiquent «America's Dairy Farmland». Pas moins de 40 % du fromage produit aux États-Unis provient du Wisconsin. Une spécialité est d'ailleurs, comme au Québec, le fromage frais en grains, sauf que les Wisconsiniens le préfèrent souvent sauté à la poêle (avec ou sans herbes et épices) ou pané et plongé dans l'huile bouillante. Ça semble bizarre, mais la bizarrerie est toujours dans le regard de l'autre. Et bien des gens là-bas trouvent que manger du fromage en grains frais et dégoulinant est dégoûtant!

La boutique de fromages d'artisans FromagInation (fromagination.com) procure un tour d'horizon savoureux des fromages artisanaux du Wisconsin (comme des cheddars à l'anglaise vieillis dans des grottes). Le marché public du samedi matin, tout autour du Capitol, est l'un des plus grands et des plus réputés des États-Unis.

- Information: Wisconsin Department of Travel, www.travelwisconsin.com, 1 800 432-8747.

***

Collaboration spéciale