Laval - Le tourisme d'affaires rapporte!

Valérie R. Carbonneau Collaboration spéciale
Hôtel Sheraton Laval<br />
Photo: Source Tourisme Laval Hôtel Sheraton Laval

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Si Montréal a sa place en matière de culture, Laval a certainement la sienne pour le tourisme d'affaires. Grâce à son parc hôtelier de qualité, pourvu d'un vaste choix d'hébergements cotés quatre étoiles, à son périmètre serré et au stationnement gratuit, la troisième ville du Québec en importance a de quoi concurrencer la métropole.

L'expérience est complète. S'il y a eu la baisse généralisée de l'activité économique au pays, Laval a réussi à attirer 552 847 visiteurs cette année, un chiffre en baisse de 17,8 % sur 2008 et de 18,4 % par rapport à 2009. Dévoilés lors de l'assemblée générale annuelle tenue le 4 juin dernier, ces résultats donnent cependant lieu à des retombées économiques de 118 522 884 $ pour la région.

«Depuis un bon moment, on a consulté et écouté attentivement notre clientèle pour développer des outils et des services afin de répondre à leurs besoins», précise Andrée Courteau, présidente-directrice générale de Tourisme Laval. Et ce, plus que jamais, vu le contexte financier dans lequel on baigne depuis près de deux ans. «Autant la pression sociale est omniprésente au niveau du développement durable, autant on ressent une pression au niveau du divertissement, admet-elle. Les conférenciers doivent être renversants, le programme doit être original et les activités doivent être étonnantes.»

D'ailleurs, on dénombrait en juin 30 374 nuitées vendues au cours d'événements d'affaires pour l'année, soit une hausse de 13,4 % par rapport à 2009. Mais qui dit économie ralentie dit diminution de budget et, forcément, de main-d'oeuvre dans les entreprises. Difficile donc d'expliquer une telle hausse dans le contexte actuel.

Toujours en quête de nouvelles façons de faire, l'organisme à but non lucratif qui représente 225 entreprises reliées à la région touristique lavalloise a conçu le Simplificateur, un service en ligne sur mesure servant à simplifier la vie des organisateurs de congrès. Ledit service, qui lui a valu le prix Outil du 21e siècle décerné par l'Association des professionnels en développement économique du Québec (APDEQ), renferme trois guides pratiques pour répondre aux différents besoins de sa clientèle en matière de congrès. Le Guide sur les congrès et paracongrès, le Guide sur la consolidation d'équipe et le Guide de l'événement vert sont disponibles gratuitement au www.leSimplificateur.com/guides.

Un modèle dans l'industrie

Dans sa planification stratégique 2007-2012, Tourisme Laval a notamment choisi de devenir un modèle écoresponsable. En commençant par se poser des questions sur son propre fonctionnement, l'organisme touristique a d'abord tiré un diagnostic et pris les dispositions nécessaires pour verdir ses habitudes internes.

Réalisé en 2008, le Guide de l'événement vert propos des conseils et des trucs simples basés sur les fameux 3 R-V (réduire, réutiliser, recycler, valoriser). Il recèle bon nombre de notions concrètes, telles que prévoir un seul lieu pour limiter les déplacements, informatiser la documentation pour éviter le gaspillage de papier, installer des îlots de récupération à des endroits stratégiques sur le site, privilégier l'achat de nourriture locale, remettre les surplus à des organismes partenaires comme La Tablée de chefs qui en assureront la redistribution, éviter les produits emballés individuellement, les suremballages, les bouteilles d'eau, etc.

En prime, Tourisme Laval dispose d'une personne-ressource spécialisée en événements verts. L'organisateur qui veut mettre sur pied un congrès zéro déchet et zéro carbone peut ainsi s'y reporter pour planifier toutes les étapes relatives à son événement. Le Sheraton Laval, le Hilton Montréal-Laval, le Holiday Inn, notamment, sont de bons partenaires pour réaliser des congrès dans cette perspective.

Plusieurs services, un seul numéro

«Il n'y a qu'un seul numéro pour rejoindre toute l'industrie touristique», ajoute Mme Courteau. Au cours des 20 dernières années, Tourisme Laval a développé une expertise en tourisme d'affaires avec une démarche clef en main. En composant un seul numéro, l'organisateur qui recherche un site ou des fournisseurs de services (photographe, fleurs, cadeaux corporatifs, etc.) a accès à une équipe qui l'accompagnera de A à Z.

Téméraires en quête d'émotions fortes? Le tourisme à Laval ne se résume pas à manger au Centropolis après une bonne journée de magasinage au Carrefour Laval. Andrée Courteau recommande d'ailleurs aux groupes d'affaires le Skyventure. Unique à Laval, il est le premier et seul tunnel simulateur de chute libre. «Cette activité, qui donne lieu à une généreuse dose d'adrénaline, est idéale pour la consolidation d'équipe.» Toujours dans la catégorie des sports extrêmes, Laval attend aussi patiemment l'arrivée de Maeva surf. Amateurs de surf, à cheval entre le skate-board et le snow-board, le flow-board sera désormais praticable à même le Centropolis.

Elle parle aussi avec fierté du Château Taillefer-Lafon. Situé à Sainte-Dorothée, le premier vignoble auquel on a donné l'appellation de «château» est un endroit de prédilection pour séjourner le temps d'un petit colloque. Tourisme Laval n'a peut-être pas réinventé la roue, mais il a su regrouper plusieurs produits existants en forfaits. Une idée qui lui vaut beaucoup de succès. «On a créé, par exemple, le Passeport des chefs, qu'on propose autant à de petits groupes qu'à des groupes de 500 personnes. Les gens font alors quatre restos à pied au cours de la même soirée.» Ce rallye gourmand se fait aussi bien au Centropolis qu'à Sainte-Rose et il a déjà ses adeptes.

Et, comme on reçoit beaucoup de femmes à Laval, l'équipe a monté le forfait Journée de filles. La journée commence dans un spa avec une formation d'une heure donnée par une styliste. Ensuite, on passe à des soins incluant une manucure et une pédicure, une séance de coiffure et de maquillage, suivies de la prise de photos. La journée se couronne par un souper au resto et une nuitée à l'hôtel, selon les intentions du groupe. Toujours dans une optique de flexibilité, les forfaits sont également disponibles à la carte. Pour plus d'information: www.tourismelaval.com.

***

Collaboratrice du Devoir