Escapades maritimes - Des rencontres «flottantes»?

Émilie Corriveau Collaboration spéciale
On découvre dans le Bota Bota des saunas, des bains vapeur, des bains à remous, une salle de yoga, des aires de détente et de grandes terrasses.<br />
Photo: Mathieu Labelle On découvre dans le Bota Bota des saunas, des bains vapeur, des bains à remous, une salle de yoga, des aires de détente et de grandes terrasses.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Si les halls d'hôtel et les centres de congrès ont longtemps été l'apanage des gens d'affaires, l'offre s'adressant à cette clientèle est désormais tellement diversifiée qu'il n'est nullement nécessaire de se cantonner aux traditionnelles salles de réunion. Amarrés à quelques pas du Vieux-Montréal, le catamaran belvü et le spa flottant Bota Bota invitent la clientèle d'affaires à joindre l'utile à l'agréable en désertant leurs tours du centre-ville et en osant le Saint-Laurent.

Autrefois destiné au transport des touristes entre Québec et Saguenay, le belvü est aujourd'hui devenu un catamaran-lounge urbain. Unique en son genre, il s'inspire du style des hôtels-boutiques branchés de la métropole et propose un environnement recherché en matière d'aménagement et de décor. Pouvant accueillir jusqu'à 300 personnes, le belvü se déploie sur trois ponts, soit le Grand Hall, le Chic Lounge et le Jardin sur l'eau.

Accessible à un vaste éventail de bourses, le belvü offre à sa clientèle d'affaires deux types de nolisement: sur le fleuve et à quai. Particulièrement prisés des grands groupes, les nolisements privés sur l'eau permettent aux entreprises d'occuper tout le catamaran pour quelques heures et d'y tenir le type d'événement de leur choix.

«Pour un nolisement complet, on prévoit une période de 3h30 de navigation, précise Martin Roy, responsable du marketing. Elle peut être plus courte, mais, en matière de rentabilité des coûts, le client est davantage gagnant à prendre 3h30. Une fois qu'on a fait le choix de naviguer sur le fleuve, il ne reste plus qu'à décider de la formule.»

Plusieurs possibilités s'offrent aux gens d'affaires qui optent pour la version croisière du catamaran-lounge. Du cocktail dînatoire à la soirée dansante en passant par le banquet ou la réunion plus traditionnelle, les options sont aussi nombreuses et aussi diversifiées que les entreprises qui retiennent les services du belvü.

Eau et quai

«Nous offrons vraiment un service clé en main et sur mesure. Peu importe la formule, nous avons toujours un DJ disponible qui s'occupe de la musique. Au niveau alimentaire, nous avons une cuisine à bord et nous avons aussi des cuisines à quai qui nous permettent de faire la préparation à l'extérieur du bateau. Nous avons aussi la capacité d'organiser des événements sur mesure qui sortent de l'ordinaire, comme une soirée dansante avec un feu d'artifice, par exemple. Finalement, nous sommes en mesure d'offrir des services de sécurité. Pour des formules night club, par exemple, lorsque plusieurs invités ne font pas partie de l'entreprise qui donne la fête, ça peut être nécessaire», commente Martin Roy.

Établis sur une base horaire, les nolisements à quai sont, quant à eux, très conviviaux pour les petites entreprises ou encore pour celles qui souhaitent tenir de brèves réunions aux abords de la ville dans un environnement agréable.

«Ce qui est bien avec le nolisement à quai, c'est qu'il est possible de louer un étage seulement. On peut donc s'en tirer à des coûts très raisonnables parce qu'il y a moins d'exploitations à prévoir. Pour une entreprise qui souhaite tenir une séance de motivation avec un petit cocktail, par exemple, c'est parfait», confie M. Roy.

Temps des Fêtes

Afin de célébrer en grand le temps des Fêtes, l'équipe du belvü a concocté une formule spéciale «party de bureau» pour les petites et moyennes entreprises. Ayant constaté que plusieurs établissements montréalais n'employaient qu'un petit nombre de travailleurs, Martin Roy et ses collègues ont pensé offrir à ces groupes la possibilité de festoyer en grand.

«Pour des groupes de 20 ou 25 personnes, ce n'est pas évident de trouver un endroit agréable pour les Fêtes. Soit que ça revient trop cher, soit qu'on se retrouve dans une petite salle et qu'on a l'impression d'assister à un souper de famille. On a donc décidé de proposer une formule de Noël pour le temps des Fêtes qui permet de regrouper différentes petites entreprises et de leur proposer une grande soirée digne des grandes entreprises. Ce qui est bien, c'est que ça permet d'offrir à ses employés une soirée vraiment agréable à prix raisonnable. En plus, ça favorise les rencontres», souligne Martin Roy.

Pour tenir leur soirée du temps des Fêtes sur le belvü, les entreprises devront compter 85 $ par personne et n'auront aucune coordination d'événement à prévoir. Les invités devront tout simplement se présenter vers 17 heures au catamaran-lounge. Un cocktail et des bouchées leur seront servis en début de soirée, puis, vers 19 heures, les convives seront invités à passer à table. La fête se poursuivra tard dans la nuit sur la piste de danse, où un DJ s'évertuera à faire bouger les troupes!

Prévues les jeudis, vendredis et samedis, ces soirées festives seront tenues du 2 au 18 décembre prochains. Pour plus de détails ou pour réserver: www.belvu.ca.

Bota Bota

Amarré au quai du Vieux-Port de Montréal, tout près du Jardin des écluses et à un jet de pierre d'une station de métro, le Bota Bota est le premier spa flottant d'envergure au monde. Bien qu'il n'ait pas encore ouvert ses portes, le navire éveille déjà la curiosité du public et des médias.

D'une superficie équivalant à 11 terrains de tennis, le Bota Bota se déploie sur cinq étages et occupe une surface de 2200 mètres carrés. On y trouve des saunas, des bains-vapeur, des bains à remous, une salle de yoga, des aires de détente et de grandes terrasses. Dès l'ouverture, on y dispensera une panoplie de soins pour le corps et le visage, de la manucure au gommage facial en passant par le massage shiatsu.

Si la clientèle d'affaires n'est pas celle que vise principalement le Bota Bota, des formules de groupe personnalisées pourront tout de même être aménagées afin d'accommoder les entreprises et leurs employés. «Comme on est à la fois en retrait de la ville et à quelques pas seulement du Vieux-Montréal, on est idéalement situé pour recevoir les gens d'affaires et leur offrir des activités de détente. Nous aurons plusieurs choses à leur proposer. Par exemple, il y a une salle à l'avant du bateau qui sera normalement dédiée aux soins des mains et des pieds, mais qui pourrait potentiellement servir de salle de réunion. Nous aurons aussi une salle de yoga que nous pourrons utiliser. Ce sera très possible pour de petits groupes d'employés d'assister à une séance de motivation ou de création et ensuite de profiter de nos soins», affirme Naralie Émond, responsable de la mise en marché.

Si aucune date d'ouverture officielle n'a encore été fixée, la direction du Bota Bota assure que le spa flottant entamera ses activités avant les Fêtes. Pour consulter la carte des soins ou encore réserver une plage horaire pour un groupe: www.botabota.ca.

***

Collaboratrice du Devoir