Gaspésie...au moment où Pellan débarque à Percé

Thierry Haroun Collaboration spéciale
Le musée Le Chafaud de Percé.
Photo: Le Devoir Le musée Le Chafaud de Percé.

Au cours des ans, le musée Le Chafaud de Percé nous a habitués à des expositions de haute tenue. Et cette année ne fait pas exception à la règle, alors que ce sont des inédits d'Alfred Pellan qui seront accrochés cet été aux cimaises de ce grand établissement culturel régional.

Vous a-t-on dit que Le Chafaud nous a habitués aux grands maîtres, qui plus est, en région? Eh bien, après avoir présenté au fil du temps les oeuvres de Riopelle, Borduas, Derouin, Sullivan, Miro, Picasso, Kittie Bruneau et autres Marc-Aurèle Fortin, voilà que la 27e saison du musée Le Chafaud présente À la brunante sur une plage d'agates, du 21 juin au 21 septembre.

Le titre de l'exposition est aussi celui du livre de l'artiste et écrivain Marc Tessier, produit en collaboration avec Stéphane Olivier, qui sera lancé lors du vernissage. «Cette exposition a pris naissance à la suite de la parution de ce livre, qui relate la rencontre d'Alfred Pellan et d'André Breton à Percé, à l'été de 1944. Cette rencontre est un fait marquant dans l'histoire de l'art au Québec. On sait également que Paul-Émile Borduas devait aussi y être; mais son caractère fougueux a fait qu'il a rebroussé chemin», raconte le directeur du musée, Jean-Louis Le Breux.

Oeuvres de jeunesse

Beau contexte ou prétexte pour exposer une douzaine d'oeuvres de jeunesse de Pellan, inédites, issues d'une collection privée de Québec (des gouaches principalement). À cela s'ajoute une tapisserie, inédite aussi, de grande envergure datant du début des années 1950, prêtée par l'Université Laval. Quoi d'autre? «La femme de Pellan, Madeleine, nous prête une collection de cartes postales anciennes achetées lors de leur voyage de noces à Percé en 1949; des cartes sur lesquelles Pellan a fait ce que j'appellerais des "interventions''. C'est magnifique, de véritables petits chefs-d'oeuvre», ajoute M. Le Breux.

En aparté à Alfred Pellan, le musée Le Chafaud présente Percé... Adagio pour un paysage. Cette exposition donnera à voir près de 25 oeuvres inédites de l'artiste montréalais Yvan Tartre. «M. Tartre vient à Percé depuis une cinquantaine d'années et il a toujours été fasciné par le paysage de Percé, là où souffle l'esprit! Ses oeuvres évoquent ce paysage dans son caractère le plus sauvage, sans artifice et très épuré. Elles dégagent une harmonie qui n'est pas sans évoquer une sonate ou un concerto, d'où le thème "Adagio".»

***

Collaborateur du Devoir