Gaspé fête ses 475 ans !

Isabelle Boulay
Photo: Jacques Grenier Isabelle Boulay

Si le coup d'envoi des fêtes soulignant le 475e anniversaire de Gaspé, ce berceau du Canada, a été lancé dans la nuit du 31 décembre dernier, cette grand-messe populaire culminera du 18 au 26 juillet. Et attention, de grands noms de la chanson y sont attendus. Allez hop, direction Gaspé!

On vous l'a dit qu'il y aurait de grosses pointures musicales? Eh bien, voici. Le 24 juillet, le jour où un certain Jacques Cartier a planté sa croix à Gaspé 475 ans auparavant, au nom du roi François Ier, on organisera un spectacle à grand déploiement lors duquel les festivaliers auront le plaisir d'entendre Isabelle Boulay, Zachary Richard, Kevin Parent, Florent Volant, Daniel Boucher, Paul Piché, Annick Jean, le groupe Suroît, entre autres gâteries sonores. Qui d'autre? Diane Dufresne, «c'est un peu pour célébrer la beauté du monde», souligne avec justesse la présidente de la Corporation des fêtes, Claudine Roy, qui, depuis le début des célébrations, porte bien haut le flambeau de la Gaspésie partout où elle va.

«C'est un spectacle qui sera sous la direction artistique de deux Gaspésiens, Nelson Minville et Alan Côté [le grand manitou du Festival en chanson de Petite-Vallée]. On attend près de 20 000 personnes au parc municipal, ce sera magnifique», ajoute-t-elle.

Au même moment se tiendra la course nautique Jacques-Cartier. «À ce jour, 85 bateaux s'y sont inscrits. Ce sera le plus grand rassemblement de voiliers jamais vu au Québec!», raconte Mme Roy. Quelques jours plus tôt, c'est le spectacle de musique country qui aura animé les festivaliers avec Patrick Norman, Laurence Jalbert et Vincent Vallières. On vous l'avait dit qu'il y aurait de grands noms à Gaspé cet été...

Plus de 300 événements

Et, tout au long de la semaine, une place de choix sera faite aux artistes locaux. Qui plus est, il y aura des prestations de danse contemporaine à la marina et une soirée qui sera consacrée aux chants marins.

«Le but des célébrations, note Mme Roy, c'est de se retrouver en famille; c'est une fête populaire pour toute la Gaspésie. Vous savez, il y aura tout au cours de l'été en Gaspésie plus de 300 événements, que ce soit à la Vieille Usine de l'Anse-à-Beaufils [près de Percé], à Petite-Vallée ou à Murdochville. La synergie est extraordinaire.»

Pour le député libéral de Gaspé, Georges Mamelonet, ces fêtes seront l'occasion de donner un coup de barre à l'économie locale, et «on invite les gens de tout le Québec à venir visiter le coin de pays qui a vu naître le Canada et le Québec». De son côté, Nathalie Normandeau, vice-première ministre du Québec, parle d'un moment unique pour «célébrer le fait français en Amérique. C'est une fête qui va passer à l'histoire.»

***

Collaborateur du Devoir