Triplé muséal sur fond théâtral

Source Musée du Château Ramezay
Photo: Source Musée du Château Ramezay

Encore une fois, le château Ramezay se creuse les méninges pour dépoussiérer l'Histoire avec un grand H. En collaboration avec le Musée Marguerite-Bourgeoys et le Lieu historique national du Canada de Sir-George-Étienne-Cartier, il propose dès demain Voisinage et commérages, un circuit animé à travers la vieille ville, où les visiteurs enfileront tour à tour bien des manteaux.

Finie la visite traditionnelle où l'on écoute un guide expliquer l'importance d'un terrain où, deux siècles plus tôt, des marchands vendaient sur leurs étals des légumes racines, tout en essayant de s'imaginer à quoi tout ça pouvait bien ressembler avant de devenir un stationnement asphalté. Le château Ramezay a décidé qu'il allait faire voir le passé, comme si on y était.

Le musée n'en est pas à sa première expérience avec le circuit théâtral. Deux ans plus tôt, il a tâté avec succès le terrain avec Cortège et sortilèges. Ces jours-ci, il revient avec une nouvelle histoire où les visiteurs reculent en 1967 et se transforment en recrues de Vianney, un camelot de l'hebdomadaire Le Clairon du Vieux-Montréal, qui leur enseigne les rudiments de la livraison. Un prétexte pour faire voir la vie du quartier et aussi parsemer son itinéraire de ragots.

Une équipe de six animateurs costumés interprète les différents personnages du parcours animé, tout en allant d'un musée à l'autre. Au cours des 90 minutes du circuit, les amateurs d'histoire et futurs camelots remontent le temps et découvrent un aspect de l'histoire des trois musées, unis pour l'occasion.

«Les gens feront vraiment partie d'un moment important de l'histoire des institutions visitées», raconte Marie-Hélène Vendette, coordonnatrice au Musée du château Ramezay. Sans toutefois dévoiler les intrigues, elle explique que les apprentis de Vianney se transformeront, lors de leur visite au château Ramezay, en voyageurs à l'époque de la traite des fourrures; ils deviendront des finissants de la classe de Mme Sommillard, la nièce de Marguerite-Bourgeoys, au musée du même nom, puis des partisans témoins d'un discours de sir George-Étienne Cartier au parc national.

Entre chacun des musées, les groupes retrouvent Vianney, resté figé en 1967. «On a choisi 1967 comme date pour démarrer le circuit parce que ç'a été un moment charnière de l'histoire du Vieux-Montréal. La vieille ville était en pleine effervescence avec l'Expo et était devenue un arrondissement historique depuis peu», précise la coordonnatrice.

Le visage du quartier a bien changé avec les années. De nos jours, Vieux-Montréal rime avec tourisme et commerces, car nombreux sont les restaurants et les boutiques de souvenirs le long de ses rues pavées. Avec Voisinage et commérages, le château Ramezay veut faire vivre aux gens la vie du quartier alors qu'il était résidentiel.

Pour ce faire, le circuit animé était tout désigné. Racontée de façon interactive et ludique, une histoire n'a pas la même portée que lorsqu'elle est inscrite sur un carton au bas d'un artefact. C'est d'ailleurs le défi des musées que de rendre l'histoire dynamique. «Il faut se détacher de l'histoire poussiéreuse et la rendre vivante, croit Mme Vendette. Les gens aiment sortir de l'ordinaire et il est toujours gagnant de les étonner.»

***

- Voisinage et commérages, les dimanches 22 et 29 mars, 19 et 26 avril, à 13h30 et à 15h30. Au Musée du château Ramezay 280, rue Notre-Dame Est, Montréal. Adultes: 12 $; enfants: 10 $. Réservations au 514 861-3708, poste 221. www.chateauramezay.qc.ca

À voir en vidéo