De Robert Zimmerman à Bob Dylan

De nombreux artistes ont fait leurs premiers pas dans la Big Apple. Les rues de Greenwich Village et de Chelsea ont vu passer, au fil des années, bien des musiciens en quête de gloire. Jusqu'au 6 janvier 2007, la Morgan Library de New York offre aux amateurs de rock'n'roll la possibilité d'effectuer un voyage dans le temps jusqu'en 1956-66, époque où un certain Robert Zimmerman donnait ses premiers concerts. L'exposition Bob Dylan's American Journey 1956-1966 permet de le suivre alors qu'il s'apprête à entrer dans la légende, passant de chanteur folk à véritable innovateur du rock, de Zimmerman à Dylan.

New York — Un nouvel album (Modern Times) et une tournée qui l'a notamment amené à Montréal en novembre dernier, un documentaire sur ses débuts (No Direction Home, réalisé par Martin Scorsese) et maintenant une exposition sur les premières années de sa carrière... Il semble que, plus de 40 ans après Highway 61 Revisited, le légendaire Bob Dylan soit plus présent que jamais.

Et grâce à Bob Dylan's American Journey 1956-1966 à la Morgan Library de New York, les fans de Dylan peuvent jeter un coup d'oeil presque indiscret sur l'époque où leur idole a fait sa marque.

Première exposition aussi complète sur les débuts de la carrière du chanteur, elle comprend de nombreux manuscrits de Dylan provenant de la collection de la Morgan Library, ainsi que des pièces données au musée par le collectionneur George Hecksher.

On y retrouve notamment des photos du jeune Zimmerman alors qu'il découvrait tout juste son intérêt pour la musique à Hibbing, au Minnesota, des manuscrits des paroles de ses premières chansons, des documents rappelant ses premiers concerts dans Greenwich Village, ainsi que des photos et des extraits de films présentant plusieurs de ses premières performances, dont le concert historique du Newport Folk Festival en 1965.

D'une année à l'autre, de The Freewheelin' Bob Dylan à Blonde On Blonde en passant par Bringing It All Back Home et Highway 61 Revisited, on explore ainsi toutes les étapes qui ont jalonné la première décennie de la carrière musicale de Dylan. Une carrière qui, un quart de siècle plus tard, semble encore loin d'être terminée.

L'exposition, organisée par l'Experience Music Project, le musée de la musique de Seattle, comprend également de nombreux objets de collection venant rappeler cette période privilégiée et parfois tumultueuse de l'histoire américaine, qui a vu naître une légende du rock. Un petit voyage dans le temps qui vaut bien un détour par la Big Apple.

On en profitera aussi pour admirer les changements apportés à la centenaire Morgan Library (récemment rénovée et agrandie) qui présente, en plus de l'expo consacrée à Dylan, une collection des dessins et collages de l'illustrateur du New Yorker, Saul Steinberg, jusqu'au 4 mars 2007, ainsi que Fragonard And The French Tradition et Mozart at 250: A Celebration, jusqu'au 7 janvier 2007.

- Bob Dylan's American Journey 1956-1966, jusqu'au 7 janvier 2007 à la Morgan Library, 225, Madison Avenue (au coin de la 36th Street), New York , tél. 212 685-0008, www.morganlibrary.org.