Livre - Découvrir l'Inde

On ne revient pas indemne d'un long séjour à l'étranger. À plus forte raison d'un voyage en Inde, contrée qui ébranle, envoûte, exaspère. Pensez aux Beatles, à votre belle-soeur accro des ashrams, à Jean-Hugues Anglade dans Nocturne indien, ou encore lisez Florence Ramya Memmi.

Mme Memmi est par l'Inde intoxiquée. Aussitôt rentrée au pays, elle souhaite être là-bas. Grâce à ses Carnets du Gange (Éditions Pérégrine), voilà qu'on y retourne avec elle, de Mumbai à Dharamsala, du «cadavre sur le toit» au dalaï-lama.

Dans ce deuxième «petit» écrit consacré à l'Inde, l'auteure raconte avec humour et un grand amour des Indiens ses retrouvailles, ses rencontres, ses révélations.

Elle procède par vignettes impressionnistes, instantanés colorés de son quotidien. Amibes tenaces, bureaucratie kafkaïenne, drôles de séances de yoga et de photos: on débarque dans son Inde à brûle-pourpoint et on la découvre ou redécouvre pêle-mêle avec elle.

Non, il n'est nullement question ici des effets de la délocalisation, sinon de celle de l'auteure, qui fait la part belle à l'aventure. Résultat: un journal frais, amusant, sans prétention, à lire pour retrouver avec bonheur une Inde qu'on aime ou pour se donner le goût d'y aller.

Collaboratrice du Devoir