Hors circuit à KL

Située entre Bangkok et Singapour, Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, est une sorte de grenouille asiatique qui veut se faire aussi grosse que le buffle d'eau. Et, croissance économique aidant, voilà que la ville à trois étages est en voie de se faire écraser par les gratte-ciel en construction!

À moitié grande comme Montréal, comptant 1,5 million d'habitants et sillonnée par un monorail, KL, comme on l'appelle là-bas, n'est pas la ville du Sud-Est asiatique la plus harmonieuse qui soit sur le plan architectural. Mosquées, temples chinois, anciens édifices coloniaux britanniques et tours futuristes, dont les jumelles Petronas, se disputent en effet le panorama.

N'empêche que KL présente de beaux secteurs, tels Little India, le quartier colonial historique non loin de Merdeka Square, Lake Gardens ainsi que Chinatown et son marché, rue Petaling.

Il faut aussi jeter un coup d'oeil à la confluence des rivières Klang et Gombak puisque KL signifie justement «confluence d'eaux boueuses».

Ne pouvant naviguer plus avant, c'est là que des aventuriers en quête d'étain ont mis fin à leur expédition et fondé la ville, il y aura 150 ans l'an prochain.

Un autre belle zone se trouve à même le Triangle d'or, ce district d'hôtels de luxe et de boutiques chics. Il s'agit de Bintang, qu'a développé l'influent constructeur malais YTL.

Longue d'un kilomètre, cette promenade s'étire de l'hôtel JW Marriott et de la Star Hill Plaza au centre commercial Lot 10, au coin des rues Bukit Bintang et Sultan Ismail.

À l'extérieur de la ville, il y a bien sûr le circuit de Formule 1, qui attirera les amateurs de vroum vroum à la mi-mars, mais surtout les grottes de Batu, gigantesque sanctuaire hindou taillé dans une colline de calcaire et fréquenté tant par les fidèles et les curieux que par les macaques.

S'y déroule annuellement Thaipusam, un rituel qui célèbre la victoire du bien sur le mal et qui est caractérisé par des mortifications: les pénitents s'adonnent en effet à des piercings extrêmes.

La prochaine cérémonie se tiendra le 11 février prochain mais le reste de l'année, c'est un impressionnant lieu de silence pour qui veut être hors circuit à KL.

nwww.visitmalaysia.com, www.tourismmalaysiausa.com.

Collaboratrice du Devoir