Emilio Valerio 2016, Navarre, Espagne

En voilà un qu’il ne faudrait surtout pas rater, à moins que vous soyez insensible aux rouges de caractère, habilement vinifiés, d’une densité fruitée à faire sourire et d’une mâche à vous donner l’impression qu’il y a ici à boire et à manger. C’est franc, très frais, ne manquant ni de relief ni d’ambition. À 18 $ ? Oui ! (5 +) © Explication des cotes

Le bio

★★★

Emilio Valerio 2016, Navarre, Espagne (18,10 $ — 14182458)