douRosa 2016, Douro, Portugal

Ce n’est évidemment pas un vin d’opérette. Plutôt wagnérien sur le plan du souffle emporté. Vous êtes bien assis, je l’espère. Non pas que ce ténor du Douro soit inenvisageable sur le plan gustatif, mais plutôt qu’il offre sans filtre un fruité impérieux, grave et profond que l’immense terroir derrière porte plus avant. Du lourd ! (5+) © Explication des cotes

La surprise

★★★

douRosa 2016, Douro, Portugal (20,15 $ — 12640232)