Le Cros Lo Sang del Païs 2016, Marcillac, France

Ce braucol que l’on dit aussi mansois est l’authenticité même. J’ai toujours aimé le personnage, à la fois souple et léger, un rien rustique, au discours épicé, toujours attachant. L’impression d’un gamay qui aurait festoyé avec un tannat au top de sa forme tout en maintenant un indice élevé de plaisir. Surtout servi bien frais sur une saucisse d’agneau grillée. (5) Explication des cotes

Le rouge

★★★

Le Cros Lo Sang del Païs 2016, Marcillac, France (17,10 $ – 743377)