«Chardonnons» un peu!

Entre 250 et 270 mètres d’altitude, le chardonnay livre, sur sous-sol argilo-calcaire-cailloutis, le grand Montrachet, un blanc singulier qui laisse bouche bée.
Photo: Jean Aubry Entre 250 et 270 mètres d’altitude, le chardonnay livre, sur sous-sol argilo-calcaire-cailloutis, le grand Montrachet, un blanc singulier qui laisse bouche bée.

Le chardonnay, aujourd’hui connu mondialement (trop populaire ?), offre pourtant une exceptionnelle polyvalence. En effet, assemblé ou non, le cépage emblématique de la Saône-et-Loire (où il porte historiquement le synonyme d’« aubaine ») émoustillera sans doute ces cinéphiles encore sous le charme de l’actrice Sharon Stone sirotant un chardonnay de Pahlmeyer dans le film Basic Instinct (Jayson Pahlmeyer me confiera avoir écoulé deux années de récoltes dans la foulée de la sortie du film !), mais le cépage demeure un véritable caméléon selon l’endroit où il est planté.

Et c’est à ce caméléon fait vin que se sont frotté à l’aveugle les Amis du vin du Devoir cette semaine. Avec déjà ce Malivoire 2016, Beamsville Bench d’Ontario (22,45 $ – 13497141), le chardonnay planté sur moraines glaciaires et fermenté pour moitié cuve inox et barrique est un bijou d’équilibre. Le voilà bien vivant avec son goût de pêche de vigne et de vanille qui invite à l’apéro de fin de journée. Bien joué ! (5) ★★ 1/2. Moyenne du groupe : ★★ 1/2

L’équipe de Pedro Parra propose, elle, du côté de Biobio au Chili, ce Clos des Fous « Locura 1 » 2015, Terroir de Los Andes (23,45 $ – 11927805) à vous remettre bien en selle avec cette production chilienne que l’on aurait tort de bouder. Ce « chardo » à la robe or donne l’impression d’une balle de fusil qui aurait traversé un gros bloc de sel marin tant il est énergique et iodé. L’impact laisse coi tant c’est déroutant, fort en gueule et long en bouche. Unique. À découvrir ! (5) © ★★★ 1/2. Moyenne du groupe : ★★★ 1/2

Bien sûr, le style autrichien n’est pas loin derrière avec ce Jermann 2016 de la Vénétie Julienne italienne (36,25 $ – 10835853), un autre bio bien sec à vous faire gravir ce terroir de marnes pentues tant il brille par son incomparable éclat fruité. Style, pureté, élégance, précision et fine touche saline en finale. Comment résister ? (5+) © ★★★. Moyenne du groupe : ★★ 1/2

Que serait le chardonnay sans ses marnes kimméridgiennes ? Ce Chablis 1re Montée de Tonnerre 2016 du Château de Maligny (39 $ – 895110) en sait quelque chose. Comme si une huître froide se lovait autour d’un citron givré de sel marin. Bien sec, ce blanc se serre et se resserre en bouche pour mieux affirmer son caractère (5+) © ★★★ . Moyenne du groupe : ★★★ 1/2

Avec le Kumeu River « Coddington » 2015 du Nouveau-Zélandais Michael Brajkovich (49 $ – 11661971), le chardonnay prend de la hauteur et taquine de très très près le puligny-montrachet. Un concentré de fruit et de sels minéraux fermenté et élevé en futaille noble par un maître de la chose. Bien sec, vibrant, dense, ascensionnel. Grand vin ! (10+) ©★★★★. Moyenne du groupe : ★★★ 1/2

Il arrive que le chardonnay, par une espèce de phénomène de transsubstantiation dont il a le secret, se réincarne en morille. Le voilà riche et parfumé, disposé, derrière ses amers nobles avec ce Terre du Lias 2015 duDomaine de la Borde en appellation arbois-pupillin (39 $ – 12886494). Blanc de texture, riche et de belle ampleur, doté d’une indéniable part de mystère. Long en bouche (5+) ★★★ 1/2. Moyenne du groupe : ★★★1/2

Le Château Montelena dans la Napa Valley en Californie (71 $ – 11328175) récoltait les grands honneurs en 1973 lors du Jugement de Paris qui confrontait quatre bourgognes et six californiens. 40 ans plus tard, la version 2013 offert en microquantités trace le profil d’un blanc sec multidimensionnel, ancré depuis la fin XIXe siècle dans un terroir de rêve. Les pistes fruitées sont multiples, et la sève racée. Longueur étonnante (5+) ★★★★. Moyenne du groupe : ★★★ 1/2

Vous en voulez encore plus ?

La gamme de chardonnays dégustés par les Amis du vin du Devoir confirmait que le cépage, lorsqu’il est issu d’un contexte favorable et bien sûr habilement vinifié, livre une série de tableaux des plus cohérents et diversifiés. À prix bien en deçà du grand Montrachet. Mais il en est un qui a laissé le groupe suspendu dans une espèce de rêve éveillé : le Viré Cléssé 2011 du Domaine de la Bongran du clan Thévenet-Quintaine (45,50 $ – 11661365). Le Mâcon est élevé ici au rang de l’exception avec ce bio fiché sur marnes bleues et dont les fruits, récoltés en légère surmaturité, confirment au nez comme en bouche un rayonnement des plus spectaculaires. Mousseron, épices, légers confits de fruits, ce blanc « sec-tendre » déroule à lui seul le tapis royal de la gastronomie. Vin d’exception dont la réputation déborde largement les frontières de l’appellation (5+) ★★★★. Moyenne du groupe : ★★★★

Il ne contient peut-être que 10 % de chardonnay, mais cela n’empêche pas le cava Sumarroca Brut Nature Gran Reserva 2013 (18,55 $ – 13408929) d’ajouter ici une subtile touche de rondeur et de profondeur à un ensemble particulièrement convainquant tant il rivalise de droiture et de détermination (5) ★★★. Surtout qu’à ce prix, l’affaire est top ! Voilà pour la mise en bouche. Voici pour la suite d’autres chardonnays dignes d’intérêt :

Chardonnay 2016, Domaine de la Ragotière, Loire, France (13,70 $ – 10690501 – (5) ★★1/2)

Errazuriz Max Reserva 2017, Chili (15,60 $ – (5) ★★1/2)

Torres Gran Vina Sol 2016, Espagne (16,80 $ – 064774 – (5) ★★1/2)

Legado Reserva 2016, De Martino, Chili (19,30 $ – 11948649 – (5) ★★★)

Beaujolais-Villages 2016, Domaine Ruet, Bourgogne, France (20,30 $ – 12454667 – (5) ★★★)

Small Parcells Wild Grace 2016, Kim Crawford, Nouvelle-Zélande (26 $ – 13425761 – (5) ★★★)

Chardonnay 2014, Lake Sonoma Winery, Russian River Valley, Californie, États-Unis (27,95 $ – 12830271 – (5) ★★★ 1/2 ©)

Chablis 2016, Les Grands Terroirs, Samuel Billaud, Bourgogne, France (33,75 $ – 11890993 – (5+) ★★★ ©)

Chardonnay 2014, Ramey, Russian River Valley, Californie, États-Unis (48,25 $ – 11882117 – (5+) ★★★ 1/2 ©)

Mâcon Verzy 2016, Domaine Leflaive, Bourgogne, France (44,75 $ – 13536171 – (5+) ★★★★ ©)

Légende

(5) à boire d’ici cinq ans
(5+) se conserve plus de cinq ans
(10+) se conserve dix ans ou plus
© devrait séjourner en carafe
★ appréciation en cinq étoiles

guideaubry@gmail.com