Beau bonhomme 2016, Jumilla, Espagne

Pour la nuance, on repassera, mais il y a tout de même ici matière à largement régaler avec ce vin élaboré à base de mourvèdre. Essentiellement vinifié pour arrondir les angles et assouplir le gaillard, ce rouge est une proposition très honnête, colorée et substantielle, idéale sur les côtes de porc grillées avec touche barbecue. (5) Explication des cotes

Le bio

★★

Beau bonhomme 2016, Jumilla, Espagne (13,70 $ – 13284313)