Un salon des vins tout en arômes

Il s’agit du seul salon au Québec qui propose l’achat de bouteilles à l’unité en importation privée, une façon de démocratiser l’accès aux meilleurs produits.
Photo: iStock Il s’agit du seul salon au Québec qui propose l’achat de bouteilles à l’unité en importation privée, une façon de démocratiser l’accès aux meilleurs produits.

Pour sa 5e édition, le Salon international des vins et spiritueux de Québec se déploie sur 75 000 pieds carrés, ce qui en fait le plus grand du genre dans l’est du Canada. Près de 150 producteurs y font découvrir quelque 1500 vins, spiritueux et bières de partout dans le monde. Il est aussi possible de se restaurer sur place au nouveau Pavillon du goût.

Plus d’une soixantaine d’ateliers, d’animations, de démonstrations et de dégustations sont offerts ce week-end au Centre des congrès de Québec.

Les régions représentées

Le maître d’oeuvre de l’événement, Vincent Lafortune, mise gros sur cet événement qui attire des milliers de visiteurs. Parmi les régions vinicoles représentées, le Péloponnèse, la Rioja et le sud-ouest de Bordeaux sont en vedette. Outre les classiques dégustations, des vins prestigieux peuvent être découverts lors de classes de maître, notamment de grands crus du Portugal et des champagnes millésimés.

Il s’agit du seul salon au Québec qui propose l’achat de bouteilles à l’unité en importation privée, une façon de démocratiser l’accès aux meilleurs produits. Voilà qui réjouit la sommelière Jessica Harnois, porte-parole du volet vins.

Les spiritueux se font beaucoup plus présents cette année, un virage consolidé par le choix d’un second porte-parole, l’exubérant mixologue Patrice Plante, pour le volet spiritueux. On s’intéressera notamment aux whiskys et aux autres eaux-de-vie raffinées. Au chapitre des nouveautés, mentionnons également le bar à sangria animé par Monsieur Cocktail, où les visiteurs pourront concocter leurs propres mélanges, ainsi que des sections consacrées à la bière et aux boissons sans alcool.

Québec Exquis

Alors que le salon coïncide avec le dernier week-end de l’événement Québec Exquis, l’organisation a particulièrement soigné le pôle gourmand. Le Pavillon du goût fait la part belle au terroir du Québec, tandis que des étudiants de l’École hôtelière de Québec gèrent un comptoir de bouchées.