Une bouteille sur cinq dans le monde est italienne

Selon un rapport présenté à Rome par la Coldiretti, la principale confédération italienne de cultivateurs, l’Italie est désormais le premier exportateur mondial de vin.
Photo: Larissa Belova / Getty Images Selon un rapport présenté à Rome par la Coldiretti, la principale confédération italienne de cultivateurs, l’Italie est désormais le premier exportateur mondial de vin.

Rome — En 2015, une bouteille de vin sur cinq dans le monde a été produite en Italie, qui en a exporté pour un montant de 5,4 milliards d’euros (environ 8,1 milliards de dollars), un record, avec une augmentation de 575 % sur trente ans, selon une étude publiée mercredi.

L’Italie est devenue en 2015 le premier producteur mondial devant la France, avait annoncé en octobre l’Organisation internationale du vin (OIV), en précisant que la production transalpine avait progressé de 10 % sur l’année, à 48,9 millions d’hectolitres, quand celle de la France stagnait à 47,3 millions.

Selon un rapport présenté à Rome par la Coldiretti, la principale confédération italienne de cultivateurs, l’Italie est également désormais le premier exportateur mondial de vin.

« Trente ans après le scandale du “vin de méthanol”», qui avait vu en 1986 l’empoisonnement de dizaines de personnes à cause d’un vin de table frelaté, affectant l’image de l’ensemble du vin italien, les rouge, blanc, rosé et autres spumante made in Italy ont fait leur révolution : ils ont « gagné en qualité », grâce à une baisse dans un premier temps de la production et une augmentation des contrôles, jusqu’à conquérir le marché mondial, s’est félicitée la Coldiretti.

Ce saut vers la qualité s’est accompagné d’une augmentation des appellations : 66 % de ses bouteilles vendues à l’étranger sont « classées », en DOG/DOC (dénomination d’origine garantie/contrôlée) ou IGT (indication géographique typique). L’Italie est ainsi le premier pays en Europe pour le nombre de ses vins « classés ».

Les premiers consommateurs de vin italien sont les États-Unis, qui ont dépassé l’Allemagne, le Royaume-Uni étant en troisième position. La Chine est un marché en pleine expansion, tandis que le Japon se maintient.

Parmi les appellations italiennes les plus en vogue dans le monde, figurent le chianti, le brunello di Montalcino, le pinot grigio, le barolo et le prosecco, dont le succès lui vaut d’avoir surpassé le champagne en volume.