Ma cabane à emporter

Des plats
provenant
de boites repas
de cabane
à sucre
Photo: Sophie Grenier-Héroux Des plats provenant de boites repas de cabane à sucre

Avec la fermeture de leurs salles à manger pour une deuxième saison des sucres de suite, 70 cabanes à travers le Québec offrent des boîtes repas pour assurer leur survie.

Intitulé Ma cabane à la maison, le concept mise sur la solidarité des consommateurs et le plaisir, toujours renouvelé, de se sucrer le bec.

Quelques minutes à zieuter les propositions suffisent pour saisir le sérieux de la démarche. Des repas traditionnels de cabane à sucre aux formules dites gastronomiques, le site permet de faire le tri selon les envies.

Végétariens ou végétaliens y trouveront de quoi se faire plaisir, tout comme ceux qui préfèrent éviter le porc et le gluten.

Et pour ajouter à l’ambiance, l’achat d’une boîte repas donne accès à un spectacle en ligne filmé en pleine forêt rassemblant Guylaine Tanguay, Daniel Boucher, 2Frères et Yves Lambert.

Le Devoir a fait le tour des offres qui foisonnent un peu partout au Québec et souligne certaines adresses qui se démarquent.

À noter que les régions même les plus éloignées deviennent accessibles grâce aux points de dépôt dans les épiceries Métro.

Les boisés d’AmélieSaint-Paulin

C’est l’amour de la nature et l’affection d’un père pour sa fille qui sont à l’origine de cette cabane à sucre de la Mauricie. Et à en croire la rumeur, c’est le même élan qui perdure et qui se retrouve dans leur menu des sucres. Aux classiques soupe aux pois, cretons, fèves au lard, s’ajoutent l’effiloché de jambon, la salade épinard-pommes-érable, les pommes de terre pilées saveur Cabane et une variété de condiments, dont une gelée à l’érable.

Le souci d’y inclure du pain de la boulangerie des Trois-Rivières est apprécié, tout comme la présence des fameuses crêpes frisées.

À partir de 54 $. Disponible pour deux, quatre ou huit personnes.

Photo: Sophie Grenier-Héroux Des boites cabane pour emporter

La Tablée des Pionniers, Saint-Faustin-Lac-Carré

Depuis 1957, La Tablée des Pionniers travaille à valoriser les produits artisanaux et le patrimoine autour du temps des sucres. Le menu proposé par Jean-François Robillard suit ce sentiment d’authenticité et porte le sceau du chef Louis-François Marcotte.

Ici, le terme cabane à sucre gastronomique prend tout son sens avec, notamment, un pâté feuilleté au porcelet effiloché et champignons, une omelette espagnole au fromage en grains, du canard fumé, de la mousse de foie gras, des macarons et un « sticky toffee pudding » à l’érable.

À partir de 115 $. Offert pour deux, quatre ou huit personnes.

Érablière St-Germain, L’Ange-Gardien

Inspirés par la cuisine de leurs grands-mères, les propriétaires Véronique Lortie-Bourgeois et Karl St-Germain concoctent un repas de cabane à sucre un brin plus actuel avec une omelette roulée, des profiteroles érable et bacon et des pains artisanaux.

L’assortiment vient avec de la tire et des bâtonnets pour faire comme à la cabane.

On y propose aussi une multitude d’options pour les restrictions alimentaires, dont des plats sans porc, sans produit laitier ou sans gluten.

La section « garde-manger » offre quelques surprises qu’on peut ajouter à la commande. Un potage courge et érable, du jambon confit à l’érable, ou encore une tourtière de porc et fromage en grains, se distinguent du lot.

À partir de 35 $, boîte repas offerte pour une — belle idée ! —, deux, quatre ou six à huit personnes.

La sucrière, Deschambault

Décrite comme étant à mi-chemin entre la tradition et la modernité, la cabane La Sucrière cuisine des repas de cabane traditionnels avec, en pièces maîtresses, la soupe aux pois, les oreilles de crisse, les fèves au lard, les œufs dans le sirop, les crêpes croustillantes et les tartelettes au sirop d’érable. L’unicité de leur menu ? Le brie fondant avec canneberges, noix de Grenoble et sucre d’érable et le jambon à l’érable et à la bière de la microbrasserie Les Grands Bois qui viennent jazzer la tablée.

D’ailleurs, les clins d’œil aux produits de la région de Portneuf sont nombreux et bienvenus.

Offert pour quatre personnes au prix de 120 $.

 

Le Bistreau d’érable, et voilà le printemps!

Parmi les options dans la région de la capitale, notre attention a vite été attirée par l’érablière certifiée biologique Le Bistreau d’érable. Située à Sainte-Lucie-de-Beauregard, dans les Appalaches, l’adresse qui n’accueille normalement qu’une cinquantaine de personnes proposait un menu cuisiné sur place et fait uniquement avec des produits locaux.

En entrée, la soupe aux pois a su donner le ton. Savoureuse et généreuse en morceaux de jambon, carotte et céleri, tout le monde était ravi de voir qu’il en resterait pour le lendemain. Le pâté à la viande, bien servi en épices, dont le girofle, n’a pas eu la même chance et s’est envolé d’un seul coup.

Il en fut de même pour les crêpes qui ont été cuites pendant que les plats se réchauffaient la couenne au four. La présence de beurre dans le mélange à crêpe donnait au résultat quelque chose de croustillant ramenant aux souvenirs d’enfance.

Les coups de coeur ? Outre la soupe, les fèves au lard étaient délicieuses avec un petit côté tomaté et la présence de porc effiloché qui fait la différence. La confiture d’argousiers avec le jambon à l’érable était joyeuse à souhait pour l’acidulé et le côté très local de la chose.

Le creton, moelleux, était plus porté sur la viande que le gras — hourra ! Proposer un pain de ménage pour l’accompagner aurait été chouette. On s’est rabattu sur le formidable ketchup aux fruits au sucre d’érable qui ravive tout. L’ultime élan de coeur : le divin pot de beurre d’érable qui depuis se vide par les soirs, une cuillère à la fois.

Le repas s’est conclu par une classique séance de vaisselle où — ô joie ! — nous avons découvert que l’ensemble des plats étaient non seulement récupérables, mais aussi réutilisables. L’équipe derrière l’idée des boîtes repas a vraiment pensé à tout et pour ça, le concept a tout pour marquer ce printemps.

Le Bistreau d’érable
★★★★
51, rang 6 Ouest, Saint-Lucie-de-Beauregard ☎ 418 223-3832

Une boîte-repas pour quatre personnes : 100 $
​Commande par macabanealamaison.com
Très bonne adresse
Le bonheur pour une vingtaine