Les restos face à la pandémie

La cheffe du restaurant Robin des bois, Amélie Acloque, et Hugo Toffoli préparent les livraisons pour leurs clients.
Photos Marie-France Coallier Le Devoir La cheffe du restaurant Robin des bois, Amélie Acloque, et Hugo Toffoli préparent les livraisons pour leurs clients.

On sentait bien que quelque chose de malsain rôdait. Dans l’air du temps voletaient des oiseaux de malheur et les croassements venus de Chine, puis d’Italie se sont rendus jusque chez nous. Tout a fermé ou presque, les restaurants ont eu l’autorisation de rester entrouverts sous strictes conditions.

Par précaution, les grosses maisons ont préféré fermer leurs portes tout de suite ; Joe Beef, Monarque ou Leméac, pour ne mentionner que celles-ci. De plus petites, où l’on mangeait très bien, ont réagi aussi prudemment, Boxermans, Mon lapin, Su et bien d’autres.

Jusqu’à nouvel ordre, plusieurs maisons restent ouvertes en respectant les instructions officielles de réduction de 50 % de leur capacité d’accueil et certaines offrent un service de plats à emporter. Dans certains cas, la livraison est également offerte.

 
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir La fondatrice et directrice générale du Robin des bois, restaurant d’économie sociale et organisme à but non lucratif, Judy Servay, prépare les livraisons en ajoutant une tuque et un rouleau de papier de toilette pour chaque client. Et surtout de bons petits plats et des douceurs préparés par son équipe.

Je vous ai donc choisi une grosse quinzaine de maisons proposant de vous nourrir dans le confort de votre foyer ; une quinzaine + deux pour 17 jours d’espoir que ce marasme ne s’éternise pas. L’espoir fait vivre ou, comme le chantent sur leurs balcons et à leurs fenêtres nos camarades de la botte, « La speranza porta la vita ».

La situation générale évoluant d’un jour à l’autre, cette liste, valide au moment où ces lignes étaient écrites, peut elle aussi changer au même rythme ; il est toujours préférable d’appeler pour vérifier ce qui est offert.

Au tarot

Dans le désert qui s’installe chez nous, cette petite maison est une sorte d’oasis. Couscous, tajines et autres briks apportent réconfort partout en ville. 514 849-6860

Barcola

Cette délicieuse petite maison italienne offre plats réconfortants et bouteilles de vin pour garder le moral. Service de livraison également disponible dès cette fin de semaine. Le menu du jour est à cette adresse : www.barcolabistro.com/menu. 438 384-1112

Butterblume

Le restaurant est fermé, mais l’épicerie voisine est ouverte et « regorge de plats cuisinés, de bières et de vins locaux », dixit la maison. Une belle petite adresse avec des gens de cœur, encourageants et à encourager. 514 303-9115

Campo

Campo offre ses spécialités de poulet de grain sur le gril ainsi que certains plats sous vide préparés chez Ferreira. Livraison via les plateformes À la carte Express, Foodora et Uber Eats. 514 903-9639

Chez Tousignant

Les commandes se font via Uber Eats ou en ramassage au 6956, rue Drolet de 16 h à 22 h du mardi au dimanche. Des mêmes propriétaires, Vesta propose ses pizzas via le site Skip ou en ramassage au 206, rue Jarry Est de 16 h à 22 h du mardi au dimanche. Finalement, Gemma offre les siennes en ramassage seulement, mêmes heures, mêmes jours au 6827, rue Saint-Dominique.

Damas

La belle maison syrienne de monsieur Alnirabie offre le service de plats à emporter et la livraison tous les jours de midi à 20 h. Le menu est sur le site et sur Facebook. Les commandes se prennent par téléphone. 514 439-5435

Graziella

La cheffe est toujours aux fourneaux et la maison s’adapte aux circonstances. « J’ai préparé un menu pour emporter. Avec prix réduits ! Les clients apprécient beaucoup le geste, car ils achètent pour les enfants. On reste positifs, calmes et surtout en santé. » Une sainte ! 514 876-0116

Grumman 78

Une autre maison à l’écoute. Comme le dit Gaelle Cerf, copropriétaire de la maison : « On se lance sur un plan plus communautaire pour tout de suite avec des plats pas chers. Notre menu est sur le site et sur Facebook tous les jours. » 514 290-5125

Kwizinn

Sans doute fatigués de devoir composer avec les ennuis liés aux travaux pharaoniques sur la Plaza Saint-Hubert, les propriétaires sont passés de « Kwizinn Restaurant créole » à « Kwizinn Express », un service de plats à emporter pouvant être livrés chez vous. 514 379-6670

L’Express

La belle maison de la rue Saint-Denis dit : « Comme vous êtes nombreux à nous en avoir fait la demande, nous vous offrons la possibilité de commander certains plats à la carte, qui varieront au fil du temps. Le menu sera affiché tous les jours sur nos réseaux sociaux. » Du mardi au vendredi, commandes à passer jusqu’à 16 h pour le lendemain ; cueillette entre 11 h et 18 h au 3927, rue Saint-Denis, sur rendez-vous. 514 845-5333

Merci la vie

Le boulanger lui-même dit : « Nous sommes toujours ouverts. On a un menu pour emporter, basé sur notre menu actuel et nous sommes en train de cogiter avec notre équipe un menu plus spécifique à la crise… pâtes fraîches, sauces, plats simples et économiques. On considère plusieurs solutions de remplacement. » Si on habite Montréal plutôt qu’à Piedmont, on en vient à envisager un déménagement dans les Basses-Laurentides dès que possible. 450 744-0525

Ôkini

Jun I est fermé pour quelque temps, mais offre certains plats à emporter. Ôkini, son petit frère à la porte voisine, offre menu prêt-à-manger, poissons et pâtisseries. Commandes à emporter au 156b, avenue Laurier Ouest. 514 276-5864

Omnivore

Installé depuis peu dans son nouveau joli local de la Main, Omnivore a dû fermer ses portes pour le moment, mais accepte les commandes à emporter prises au 4351, boulevard Saint-Laurent ou livrées chez vous par À la carte Express, Foodora ou Uber Eats. 514 303-5757

Pastaga

Martin Juneau et ses complices sont en poste au Pastaga, fermé mais où ils préparent de savoureux plats à emporter, dont certains à 1 $ à l’achat d’une bouteille de vin. L’art de se faire des camarades en ces temps difficiles. 438 381-6389

Au pied de cochon

Le patron dit : « Parce que des moments forts comme ceux que nous traversons présentement nous ramènent à l’essentiel, l’équipe de la Cabane PDC croit apporter du réconfort en vous proposant un menu du temps des sucres, ainsi qu’un menu “à la carte” de différents plats cuisinés ou de produits alimentaires. » Les commandes sont obligatoires et doivent être passées à cette adresse : aupieddecochon.ca/qc/la-boutique. Vous pouvez recevoir vos commandes à la maison si vous habitez dans la région de Montréal, ou les récupérer à un des points de chute : à la boutique Général Cochon, 540 avenue Duluth Est, du lundi au dimanche de 11 h à 20 h ou à la cabane à sucre Au pied de cochon, 11382, rang de la Fresnière, Saint-Benoît-de-Mirabel, du vendredi au dimanche de 11 h à 20 h.

Robin des bois

En temps normal, ce restaurant est un modèle de générosité. En ces temps particulièrement houleux, la générosité est là plus que jamais. Service de livraison, paniers et à la carte. Menus à l’adresse suivante : www.robindesbois.ca. 514 288-1010

Santa Barbara

Ces jours-ci, adresser une supplique à la sainte patronne des démineurs et des mathématiciens ne peut pas nuire. Pour donner plus de poids encore à vos prières, vous pouvez commander quelque chose (de très bon) à manger à ce petit restaurant de la rue Saint-Vallier. 514 273-4555