Février festif avec le 21e Montréal en lumière

Les amatrices et les amateurs de cuisine créole vont être comblés chez Agrikol. Le chef Paul Harry Toussaint invite en effet la cheffe Mélissa François et  le chef Jouvens pour préparer un menu  de fine gastronomie haïtienne, accompagné de plusieurs des rhums Barbancourt d’Haïti,  le 27 février  à 17 h et à 20 h.
Pedro Ruiz Le Devoir Les amatrices et les amateurs de cuisine créole vont être comblés chez Agrikol. Le chef Paul Harry Toussaint invite en effet la cheffe Mélissa François et le chef Jouvens pour préparer un menu de fine gastronomie haïtienne, accompagné de plusieurs des rhums Barbancourt d’Haïti, le 27 février à 17 h et à 20 h.

Toute initiative visant à répandre joie et bonne humeur autour des tables de chez nous mérite d’être soulignée. Quand cette initiative a lieu en février, au cœur de notre hiver urbain plus ou moins excitant, il faut souligner à double ou triple trait.

Je souligne donc cette 21e édition de Montréal en lumière et sa promotion de tables intéressantes et de personnes du milieu se distinguant. Compte tenu de notre époque, je souligne plus particulièrement la présence féminine dans cet univers débordant de testostérone. Quelques chefs également qui, en plus de leur talent, font preuve de délicatesse.

Le festival Montréal en lumière dure 11 jours, et je vous propose 10 activités dans des restaurants, plus un qui me tient particulièrement à cœur, le Brunch des femmes en gastronomie.

1. Huit femmes exceptionnelles liées de près ou de loin aux arts de la table du Québec seront à l’honneur au Rosélys : Marie Beauchemin, Valérie Leblond, Catherine Monna, Marie-Ève Naud, Basma Osama, Marie Santier et Ashley Ouimet, Liette Tremblay et Vyckie Vaillancourt. On annonce un menu préparé en collaboration avec les chefs de la maison, Maxime Delmont, Baptiste Peupion et Jean-Marc Guillot.

Le 20 février à partir de 19 h

Rosélys, 900, boulevard René-Lévesque Ouest. 514 954-2261, restaurantroselys.com

2. La cheffe Marie-France Desrosiers va avoir besoin de repos après le festival. En effet du 20 au 29 février, elle offre cinq différentes activités dans son restaurant Chez Chose. Je vous parle de « Chose donne un show de boucane », mais les quatre autres ne sont pas mal non plus. Pour celui-ci, elle vous concoctera un menu sortant directement de son fumoir à froid maison, composé de produits frais et locaux.

Le 20 février de 17 h à 22 h

Chez Chose, 1879, rue Bélanger, 514 843-2152, chezchose.net 

 
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Huit femmes exceptionnelles liées de près ou de loin aux arts de la table du Québec seront à l’honneur au Rosélys le 20 février à partir de 19 h.

3. Fin 2019, je vous parlais du restaurant Le Virunga en termes élogieux. J’ai eu depuis de nombreux commentaires tout aussi positifs. La cheffe Maria-José De Frias propose un « Voyage au cœur du pays bantou », de délicieux plats congolais sur la table et un menu magique, inspiré des œuvres de l’artiste Moridja Kitenge Banza, Québécois d’origine congolaise.

Les 26 et 27 février de 18 h à 22 h

Le Virunga, 851, rue Rachel Est, 514 504-8642, levirungarestaurant.ca

4. Un beau trio dans le dynamique petit restaurant État-Major d’Hochelaga-Maisonneuve. La cheffe Crystel Tremblay accueille en effet Ariane Paré-Le Gal et Pascal Benaksas-Couture de Gourmet sauvage, deux experts de toutes les choses délicieuses qui poussent dans nos forêts. Deux soirées avec un délicieux menu forestier.

Les 26 et 27 février à partir de 18 h

État-major, 4005, rue Ontario Est, 514 905-8288, etatmajor.ca

5. Dans son sanctuaire de la cuisine italienne, la cheffe Graziella Battista a l’habitude de déléguer à Pierre Jullien, son humble serviteur, le soin de marier ses assiettes avec des crus de qualité. Cette année, M. Jullien a invité Matteo Catania, propriétaire du domaine Gulfi, et Salvo Foti, œnologue de renom. Cet événement « Authentique Sicile » devrait donner de grandes choses dans les assiettes comme dans les verres.

Les 20 et 21 février, à partir de 18 h 30

Graziella, 116, rue McGill, 514 876-0116, restaurantgraziella.ca

6. À quelques rues de là, dans le très beau restaurant Le Valois, œuvre de feu Luc Laporte, la cheffe Cécile Salomé et sa sous-cheffe Maëva Clerc vous proposent un menu mettant à l’honneur les légumes racines des fermes québécoises.

Du 20 février au 1er mars, midi et soir

Le Valois, 25, place Simon-Valois, 514 528-0202, levalois.ca 

7. Le chef Olivier Belzile est un modèle de discrétion. Pourtant, sa cuisine remplit de bonheur la clientèle du chic restaurant Leméac. Il accueille le chef Kim Côté, du restaurant Côté Est, à Kamouraska, pour concocter un menu 100 % québécois. Les amateurs pourront découvrir des mariages heureux avec des vins du vignoble Les Pervenches de Farnham.

Du 25 au 27 février à partir de 18 h

Leméac, 1045, avenue Laurier Ouest, 514 270-0999, restaurantlemeac.com

8. Classé lui aussi dans la catégorie « On peut être un grand sans avoir un ego surdimensionné », le chef Olivier Perret, du Renoir, reçoit Lionel Rodriguez, chef du restaurant étoilé Michelin de l’Hôtel des Trois Couronnes en Suisse pour deux soirées gastronomiques ainsi qu’un brunch. On pourra en profiter pour découvrir le travail de Clément Tilly, nouveau chef pâtissier du Renoir.

Les 27 et 28 février, de 17 h à 22 h et le 1er mars à 11 h et 13 h 30

Renoir, 1155, rue Sherbrooke Ouest, 514 788-3038, restaurant-renoir.com

9. Les amatrices et les amateurs de cuisine créole vont être comblés chez Agrikol. Le chef Paul Harry Toussaint invite en effet la cheffe Mélissa François et le chef Jouvens pour préparer un menu de fine gastronomie haïtienne, accompagné de plusieurs des rhums Barbancourt d’Haïti.

Le jeudi 27 février, à 17 h et à 20 h

Agrikol, 1844, rue Atateken, 514 903-6707agrikol.ca 

10. Dans le très lumineux Blumenthal, le chef Kevin Bouchard invite le duo de chefs Émile Tremblay et Sylvain Dervieux du restaurant les Faux Bergers de Charlevoix, pour un menu rendant hommage à cette région.

Du 27 au 29 février, de 17 h à 23 h

Le Blumenthal, 305, rue Sainte-Catherine Ouest, 514 288-5992, leblumenthal.ca

Le brunch des femmes en gastronomie

11 h est une belle heure pour bruncher. Le brunch dominical du 23 février sera cuisiné nulle autre que la cheffe Maurín Arellano.

À midi, projection du documentaire À la recherche des femmes chefs, de Vérane Frédiani

Et à 14 h, Table ronde animée par Geneviève Vézina-Montplaisir, coéditrice du magazine Caribou, avec les cheffes Colombe Saint-Pierre et Maurín Arellano ainsi qu’Estérelle Payany et Vérane Frédiani, autrices du guide Cheffes – 500 femmes qui font la différence dans les cuisines de France.

Comme il n’est jamais trop tôt pour sensibiliser à certains enjeux, cet événement est gratuit pour les 12 ans et moins, filles et garçons.

Le 23 février de 11 h à 15 h

L’Astral, 305, rue Sainte-Catherine Ouest, montréalenlumière.com