Le bistro gourmand d’Helena

Le décor du restaurant Helena, à Montréal, allie bien les couleurs traditionnelles du Portugal.
Photo: François Pesant - Le Devoir Le décor du restaurant Helena, à Montréal, allie bien les couleurs traditionnelles du Portugal.

J’avais déjà une idée de ce qui m’attendait puisque, étant un habitué de son restaurant du boulevard Saint-Laurent, le Portus Calle, je connais le style et la manière de la chef propriétaire. Le nouveau bistro d’Helena Loureiro est à l’image de cette star d’origine portugaise et reflète son attachement pour le beau et la qualité.

Le décor du restaurant Helena allie bien les couleurs traditionnelles du Portugal, le marbre blanc et le jaune citron. Un plafond ajouré permet à la lumière artificielle de poindre et de grandes assiettes peintes à la main accrochées au mur rappellent la culture du Portugal.
 
Le restaurant affiche souvent complet le midi et le soir, tant au bar que dans les salles attenantes à la cuisine ouverte et qui semble trop petite. On peut voir également un grand cellier rempli de bons vins, dont une grande partie provient de l’importation privée.
 
Les tables sont joliment dressées, avec la touche féminine d’Helena qui ne néglige rien : les napperons et serviettes sont de coton, et de petites bourses brodées à ses initiales contiennent le pain.
 
Côté menu, on offre à la clientèle du midi et du soir une formule à la carte avec des tapas ou des spécialités portugaises, mais aussi une table d’hôte à 21 $ pour le midi.
 
Si le service est rapide, surtout le midi, il faut prévoir plus de temps si on s’attarde aux spécialités qui ont aussi fait la réputation du Portus Calle. Mon invitée et moi choisissons la table d’hôte du midi, qui offre trois options.
 
En entrée, les croquettes de morue étaient tendres, fines, vraiment sans reproche, mais servies avec une mayonnaise trop froide et figée. Pour ce qui est de la soupe caldo verde, un classique du Portugal qui constitue parfois un repas à elle seule, faite de chou et garnie de morceaux de saucisse portugaise ou de chorizo, elle était bonne, mais manquait de caractère faute d’être suffisamment assaisonnée.
 
L’autre entrée proposée au menu de la table d’hôte était du calmar grillé. Le plat est composé de trois ou quatre rondelles de calmar grillé, tendres et juteuses, qu’accompagnaient à merveille de petites tranches de courgette. Rien à redire ici en ce qui concerne cette sympathique mise en bouche.
 
Tout comme pour les entrées, trois plats principaux sont proposés à la clientèle. Parmi eux, un morceau de flétan frais poêlé, un tantinet trop cuit, accompagné de rapini et d’une purée de pomme de terre écrasée à la fourchette. Le poisson était certes d’une grande fraîcheur, mais il aurait été meilleur s’il avait été plus chaud.
 
Pour ce qui est du plat de mon invitée, un riz à la portugaise garni de petits médaillons de lotte et de belles crevettes enrobées de sauce, l’ensemble était agréable après qu’on eut ajouté une touche d’huile d’olive et du jus de citron pour raviver le tout.
 
Un petit beignet, qui fait partie du menu, est servi à la toute fin de cet agréable repas.
 
Le bistro Helena propose également un grand choix de vins au verre et une carte recherchée qui comble les amateurs de vins du Portugal. Enfin, le service est décontracté, mais efficace et professionnel.
 
Dans son nouveau bistro, Helena rayonne et ajoute au quartier déjà bien nanti en matière de restauration cet exotisme ensoleillé qui réchauffe nos cœurs.
 
Plus: un beau concept et des produits d’une très grande qualité.
Moins: des plats auxquels manque la petite touche magique qu’apporte l’assaisonnement.
Prix payé le midi pour deux tables d’hôte à 21 $, une entrée de croquettes de morue (6 $ en supplément), deux verres de vin et deux cafés, taxes comprises mais avant le service : 88, 53 $.
 

Collaborateur
1 commentaire
  • Céline Bouthillier - Abonnée 11 novembre 2012 20 h 38

    Mauvaise expérience chez Helena

    Malheureusement, mon expérience chez Helena fut tout autre que celle mentionnée par Philippe Mollé. La semaine dernière, j'y ai fêté en compagnie d'amis l'anniversaire de ma mère, et force est d'admettre que l'expérience fut désagréable ! Je désire vous la partager puisque je crois à la diversité des points de vue.

    En rafale ; service d'une lenteur exaspérante, prix AS-TRO-NO-MIQUE pour un repas de qualité très moyenne, clientèle criarde et pour couronner le tout, un serveur d'une condescendance rarement vu à ce jour.

    Ai-je besoin de rajouter que je ne vous recommande en aucun cas un passage dans ce restaurant.