Les meilleurs restaurants de 2009

Le restaurant DNA propose un voyage gastronomique avec ses vins et ses charcuteries maison.
Photo: Jacques Grenier - Le Devoir Le restaurant DNA propose un voyage gastronomique avec ses vins et ses charcuteries maison.

Comme chaque année, je profite de cette période pour présenter mon choix des meilleurs restaurants. Pour 2009, mon palmarès comprend, en plus de nouveaux restos visités par mes soins, certains établissements recommandés par les lecteurs de ma chronique. Sont pris en compte le style, la cuisine, les prix et l'ambiance qui règne dans ces lieux.

*

Primo et Secondo, restaurant de cuisine italienne classique

Situé près du marché Jean-Talon, ce restaurant familial sait vraiment nous faire apprécier la «vraie» cuisine régionale d'Italie. Roberto, le chef propriétaire, concocte de véritables petites merveilles. Essayez les côtes de veau, les pâtes ou encore les poissons, merveilleusement apprêtés.

Primo et Secondo, 7023, rue Saint-Dominique, Montréal, 514 908-0838. Note: 8/10.

*

DNA, dans le Vieux-Port

Dans un décor résolument moderne, juste en face du port de Montréal, les associés savent séduire les clients avec une cuisine originale, un service agréable et courtois. Surtout, on vous entraîne dans un voyage à travers la gastronomie et les vins, que l'on fait découvrir. Charcuteries maison de très bonne qualité.

DNA, 355, rue Marguerite-d'Youville, Montréal, 514 287-3362. Note: 8,5/10.

*

Koko, bar-restaurant contemporain

Même si parfois le kitsch de la terrasse nous rappelle que nous ne sommes pas à Miami, le restaurant Koko propose un grand choix de cocktails préparés par les mixologues de la place, pendant que le chef mélange à son tour l'Asie façon nord-américaine. Une cuisine riche en saveurs et très agréable.

Restaurant Bar Koko, hôtel Opus, 8, rue Sherbrooke Ouest, Montréal, 514 657-5656. Note: 7/10.

*

La Cantine, bistro boutique

Bien sûr, il y a les brunchs uniques du dimanche, avec le jambon à l'os. Mais aussi, le reste du temps, cette cuisine «maison» que l'on sert dans cet espace de 40 places. Le pudding chômeur au caramel salé et le coq au vin valent le détour, le tout dans une ambiance fort sympathique du Plateau Mont-Royal.

Bistro la Cantine, 212, rue Mont-Royal Est, Montréal, 514 750-9800. Note: 6/10.

*

Laloux selon Gonzalez, restaurant bistro

Après bien des changements, ce restaurant, qui perdure dans la tourmente montréalaise, semble avoir trouvé, après Besson, le chef idéal en la personne d'Éric Gonzalez. Un chef qui sait faire apprécier les produits locaux autant que ceux importés. Ses poissons sont une pure merveille; à découvrir aussi: le foie gras mi-cuit.

Restaurant Laloux, 250, avenue des Pins Est, Montréal, 514 287-9127. Note: 7,5/10.

*

Bistro Beaver Hall, restaurant bistro,

On a su ici répondre aux attentes de la clientèle en proposant une formule alléchante de plats «canailles et rustiques», mais aussi de vins au verre à prix abordable. Un restaurant toujours complet qui rappelle le succès des grandes brasseries parisiennes, revisitées à la mode montréalaise.

Bistro le Beaver Hall, 1073, côte du Beaver Hall, Montréal, 514 866-1331. Note: 7,5/10.

*

Osco, le réveil des hôtels

Osco signifie «bravo» en langue d'oc. Dans un cadre merveilleux, on a mis fin à la cuisine aseptisée des hôtels en proposant ici une cuisine riche et ensoleillée. Goûtez les petits farcis, l'agneau et, bien sûr, l'incontournable tarte au dessert, comme à Saint-Tropez.

Restaurant Osco, hôtel Intercontinental, 360, rue Saint-Antoine, Montréal Ouest, 514 847-8729. Note: 7/10.

*

Le Tournant de la Rivière, l'oublié

On les avait presque oubliés, le Jacques Robert des années 80 et son restaurant à Carignan. Une cuisine remarquable de précision, un talent presque caché et pourtant, il s'agit bien là d'un merveilleux endroit à l'écart de la grande ville. À ne pas manquer: les brunchs du dimanche, toujours prisés.

Restaurant le Tournant de la Rivière, 5070, chemin Salaberry, à Carignan, 450 658-7372. Note: 7,5/10.

*

La Porte, une fenêtre grande ouverte

Il est méconnu, ce restaurant! Pourtant, on parle ici d'un des meilleurs chefs de Montréal. Il suffirait de presque rien pour que l'on se bouscule à la porte de sa cuisine. Les plats proposés y sont très fins, mais peut-être ne changent-ils pas assez souvent. Le service est d'une grande qualité et l'ambiance, très intime et agréable.

Restaurant La Porte, 3627, boulevard Saint-Laurent, Montréal, 514 282-4996. Note: 7,5/10.

*

Café Ferreira , le Portugal à son meilleur

Il faut bien l'avouer, le Ferreira est, avec le restaurant Portus Calle, le meilleur resto de cuisine portugaise à Montréal. Carlos sait recevoir ses clients en proposant le porto blanc. La cuisine de Tavares est toujours fraîche et savoureuse, le poisson est merveilleusement préparé et les vins sont d'une grande recherche. Décor ensoleillé et ambiance garantie.

Restaurant Café Ferreira, 1446, rue Peel, Montréal, 514 848-0988. Note: 8/10

*****

Les bonnes fourchettes du mois

L'Orchidée de Chine

2017, rue Peel, Montréal, 514 287-1878

Un très bon restaurant chinois qui propose à sa clientèle une cuisine sichuanaise dans un cadre fort agréable. On peut apprécier le poisson au gingembre, des crevettes à la sauce Sichuan (relevée) et des plats comme le canard aux épices ou le boeuf à l'orange.

*

Restaurant bonaparte

443, rue Saint-François-Xavier Vieux-Montréal, 514 844-4368

Une entité, une référence dans le Vieux-Montréal. Un rapport excellent pour la qualité des mets servis et, surtout, une constance unique qui confère à ce restaurant ses lettres gourmandes. À découvrir: la côte de veau rôtie aux champignons, un délice.

*

Restaurant laloux

250, avenue des Pins Est, Montréal, 514 287-9127

Enfin Laloux semble retrouver sa lancée de jadis avec le «Grand Besson» sous la houlette d'Éric Gonzalez à la cuisine. La cuisine change au fil des saisons, mais demandez la joue de veau braisée et les petits pots de crème de Patrice Demers, l'ex-pâtissier des lieux.

*

Portus Calle

4281, boulevard Saint-Laurent, Montréal, 514 849-2070

On découvre la vraie couleur du Portugal dans ce restaurant tenu par une main de femme extraordinaire. Les croquettes de morue, les fruits de mer et les poissons qu'Helena fait venir toutes les semaines sont à découvrir, sans oublier les grands vins portugais d'importation privée.
1 commentaire
  • polic - Inscrit 2 janvier 2010 08 h 54

    resto de l'annee!

    Vous avez oublie Kitchenette!!! le meilleur resto en ville..