Maîtriser l'art de recevoir

Le restaurant Chez Mde. Charlotte, à Québec, un lieu modeste qui ne prétend rien et qui rappelle un peu les petits restaurants de quartier comme il y en avait autrefois.
Photo: Le restaurant Chez Mde. Charlotte, à Québec, un lieu modeste qui ne prétend rien et qui rappelle un peu les petits restaurants de quartier comme il y en avait autrefois.

Québec — Alors que la 3e s'impose comme une incontournable avenue à Limoilou, avec ses restaurants, cafés, boulangeries et commerces de toutes sortes, un petit coin de bonheur passe peut-être inaperçu, deux rues à l'ouest.

Il y a deux ans à peine est apparu le restaurant Chez Mde. Charlotte, sur la 1re. Un lieu modeste qui ne prétend rien et qui rappelle un peu les petits restaurants de quartier comme il y en avait autrefois. Un endroit vraiment spécial, aux allures uniques, à la personnalité on ne peut plus vive, où même le design de la carte d'affaires à un petit je-ne-sais-quoi.

Mais tenter de décrire Chez Mde. Charlotte sans parler de Charlotte serait un non-sens car tout porte à croire que, sans elle, le restaurant n'aurait pas d'âme. Au fil des visites, on constate qu'il semble s'agir d'une âme bienveillante, généreuse et pleine de bonté, qu'il est d'ailleurs fort agréable de découvrir.

Une belle simplicité

Dès qu'on entre chez Mde. Charlotte, on comprend que ce qu'on peut y trouver va bien au-delà du caractère alimentaire de la visite. Un peu comme la Jeanne de Brassens, Charlotte accueille tout le monde, sans a priori. D'une belle simplicité, presque volontaire, elle maîtrise parfaitement l'art de recevoir. Un art engagé qui lui est très propre, qui vous touche d'une façon ou d'une autre, mis en scène dans une ambiance des plus intimistes.

Il y a chez Mde. Charlotte un souci du détail qui peut ne pas être perçu par tous, compte tenu de l'allure modeste et candide de la salle à manger. Un oeil attentif remarquera le grand candélabre qui illumine la pièce, la géométrie particulière de la parqueterie, le travail délicat de broderie dans le bas des nappes blanches.

L'alignement des cadres décoratifs posés sur les murs semble avoir été réfléchi et les chaises ont été recouvertes de dorure avec une attention certaine. Même de l'extérieur, l'auvent rayé vert et turquoise qui surplombe un petit bac à fleurs décoré pour Pâques annonce un lieu qui se démarque. Tout un contraste avec les escaliers d'acier des édifices à logements avoisinants et l'allure plutôt morne de ce pan de la rue.

Une cuisine maison

De notre table, on pouvait jeter un coup d'oeil aux petites ardoises accrochées au mur, qui présentent l'essentiel de ce qui est au menu. Mde. Charlotte sert une cuisine vraiment maison, simple et savoureuse, à très petits prix. Sans aucun décorum, elle assure seule le service en salle et s'occupe également de sa cuisine, adjacente à la salle à manger.

Parfois, sa fille Alice lui donne un petit coup de main en cuisine, partagée entre les chaudrons et ses livres scolaires, qui restent ouverts sur la table dite familiale, tout au fond de la pièce. Le restaurant n'est d'ailleurs ouvert que du lundi au vendredi, pas plus tard que 20h. Charlotte peut entre autres occuper ses week-ends à préparer les plats de la semaine à venir, la fraîcheur étant inévitablement au rendez-vous.

Une dizaine de plats figurent au menu: pizza végétarienne, bagel au saumon fumé, pâté chinois et lasagne sont notamment servis. Aucun apéro n'est proposé car l'établissement n'a pas de permis de vente d'alcool. Peut-être sera-t-il envisageable de pouvoir y apporter son vin bientôt? Rien n'est encore certain à cet égard.

Un thé à la menthe accompagnera donc le repas, où est d'abord servi un potage de légumes, fumant et assaisonné comme il se doit. Bien recouverte d'une purée de pomme de terre qui avait parfaitement rôti, la coquille de tilapia, pétoncles et crevettes était garnie d'une béchamel très lisse qui la remplissait généreusement. Aucun assaisonnement spécifique ne conférait à cette béchamel des attributs distinctifs. La texture du poisson et des fruits de mer était demeurée agréable et leur chair, savoureuse.

Une portion de salade verte accompagne ce plat, où on aperçoit poivrons de couleurs, julienne de carottes, concombres, oignons verts, grains de maïs grillés et fraises. Ce mélange de légumes savoureux et frais était assaisonné avec une belle retenue et contrastait fort avec la coquille.

Côté dessert, le choix n'a pas été facile. D'ailleurs, on ne peut passer chez Mde. Charlotte sans en prendre une part. Alors que le souvenir particulièrement agréable d'un clafoutis servi tiède et nappé de crème douce persistait des suites de la dernière visite, des tartes et des gâteaux frais du jour savaient faire diversion sous leurs cloches transparentes.

Entre le reine-élizabeth, la tarte au sucre et le cake moelleux de cassis, poire et citron, impossible de faire un choix. Sous le regard approbateur de Mde. Charlotte, qui décrit passionnément ses desserts, on accepte le panaché sans hésiter.

RP Restaurant

Chez Mde. Charlotte

1209, 1re Avenue, Québec

418 522-5302

- Prix payé pour une personne, avant taxes: 11,95 $.

- Musique: principalement aux saveurs françaises et québécoises.

- Plus: possibilité de s'y arrêter sur le pouce pour prendre un dessert et un café.

- Moins: l'absence d'un permis d'alcool.

- Table d'hôte du midi et du soir, incluant la soupe, le plat principal, la salade, le dessert et la boisson chaude: entre 9,95 $ et 12,95 $.

- Petits-déjeuners maison servis du lundi au vendredi.

- RG: restaurant gastronomique; B: bistro; RP: restaurant populaire; RE: restaurant ethnique; RS: restaurant spécialisé.

***

Collaboratrice du Devoir

***

Les bonnes fourchettes du mois

***

RP: Urba Resto Lounge

3745, rue du Campanile, Québec

418 653-7643

Situé dans un secteur quelque peu excentré et dortoir, à l'ouest de Sainte-Foy, Urba Resto Lounge vaut le détour. On y propose une cuisine savoureuse et abordable dans une ambiance urbaine et branchée. On peut également s'y arrêter pour prendre un verre et déguster une assiette de tapas.

***

RP: Café Artefact

8, rue Saint-Antoine, Québec

418 692-2211

Ce lieu décontracté situé dans le hall de l'auberge Saint-Antoine offre une belle alternative pour quiconque souhaite s'offrir un excellent repas sans toutefois envisager la table du Panache. Non seulement l'Artefact propose une cuisine accessible d'une grande qualité mais sa carte de cocktails, de vins, d'eaux-de-vie et de spiritueux est très bien garnie.

***

RP: restaurant Abraham-Martin

595, rue Saint-Vallier Est, Québec

418 647-9689

Situé à même le complexe artistique Méduse, l'Abraham-Martin se veut un repaire original où se fréquentent des esprits essentiellement créatifs. Le menu est simple et accessible, proposant entre autres salades, pizza, burgers et sandwichs, à des prix très convenables.

***

RE: Daruma

cafétéria asiatique

805, avenue Cartier, Québec

418 529-6666

Ce petit restaurant rapide propose des classiques asiatiques, toutes origines confondues, à prix raisonnables. Pad thaï au poulet et crevettes, dim sum et poulet du général Tao sont servis sur place, dans une petite salle à manger. Il est aussi possible de commander pour emporter ou de faire livrer.

À voir en vidéo