Pouding chômeur aux pommes

K pour Katrine Collaboration spéciale
Pouding chômeur aux pommes
Photo: Ariel Tarr Pouding chômeur aux pommes

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Portions : 8

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 45 minutes

Ingrédients

Sauce à l’érable

4 pommes Cortland, en petits cubes
1 ½ tasse (375 ml) de sirop d’érable
1 tasse (250 ml) de crème de soya Belsoy
1 c. à thé (5 ml) d’essence de vanille


Pâte

1 tasse (250 ml) de farine sans gluten
1 tasse (250 ml) de poudre d’amandes
1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte
⅓ tasse (80 ml) de sucre
½ c. à thé (2,5 ml) de cannelle
¼ c. à thé (1,25 ml) de sel
6 c. à soupe (90 ml) de margarine sans produits laitiers froide
¾ tasse (180 ml) de crème de soya Belsoy (ou de lait de coco en conserve bien brassé)
1 c. à thé (5 ml) d’essence de vanille
1 c. à soupe (15 ml) de sucre brut 

Préparation

Placer la grille au centre du four préchauffé à 350 °F.

Sauce à l’érable

Verser le sirop d’érable, la crème de soya et la vanille dans une grande poêle en fonte de 10 po de diamètre et 2 po de profond. Mélanger et verser les cubes de pommes.

Pâte 

1. Dans un grand bol, mélanger la farine, la poudre d’amandes, la poudre à pâte, le sucre, la cannelle et le sel.
2. Sabler la margarine et les ingrédients secs à l’aide d’un coupe-pâte ou avec les doigts jusqu’à l’obtention d’une préparation grumeleuse.
3. Dans un petit bol, mélanger la crème de soya avec l’essence de vanille. Verser sur la préparation en mélangeant le tout délicatement à l’aide d’une fourchette jusqu’à ce que la préparation se tienne.
4. Parsemer la pâte sur les pommes en formant de petits amoncellements. (J’utilise une cuillère à crème glacée.) Saupoudrer de sucre brut.
5. Déposer le pouding chômeur sur une plaque à biscuits pour éviter les débordements. (Important, car ça déborde toujours un peu !) Cuire de 40 à 50 minutes ou jusqu’à ce que la préparation bouillonne et que la pâte soit bien dorée. Servir chaud avec de la crème glacée à la noix de coco sans produits laitiers.

Très, très populaire chez moi ! Les pommes apportent un peu d’acidité à ce dessert bien sucré. Et en plus, c’est la saison !


Ce contenu spécial a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir, relevant du marketing. La rédaction du Devoir n’y a pas pris part. 

À voir en vidéo