Recette de gâteau croustillant de riz au poulet et au safran (Tachin)

Cuire 60 à 90 minutes jusqu’à ce qu’une belle croûte dorée se forme.
Photo: Marie-Élaine Thibault Cuire 60 à 90 minutes jusqu’à ce qu’une belle croûte dorée se forme.

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 4 hauts de cuisse de poulet
  • Sel et poivre
  • 1 feuille de laurier
  • 1 oignon
  • 2 tasses d’eau
  • 1 c. à thé de safran
  • 2 c. à soupe d’eau bouillante
  • 2 tasses de riz basmati
  • 1 c. à soupe de beurre
  • ½ tasse de barberries* (ou de canneberges)
  • 1 tasse de yogourt nature
  • 3 gros jaunes d’œuf
  • 1/3 tasse d’huile végétale
  • 2 c. à thé de sel 

Préparation

Saler et poivrer les hauts de cuisses et les saisir dans une poêle. Ajouter l’oignon, la feuille de laurier et 2 tasses d’eau. Couvrir et cuire 25 minutes à feu doux. Sortir les hauts de cuisse du bouillon et couper en morceaux.

Dans un mortier, réduire le safran en poudre et y ajouter 2 c. à soupe d’eau bouillante. Laisser reposer.

Porter à ébullition une casserole d’eau et bien saler. Dans une passoire fine, rincer le riz sous l’eau froide pour retirer l’amidon jusqu’à ce que l’eau qui s’en
écoule soit claire. Verser le riz dans la casserole et cuire 6 minutes. Égoutter le riz et rincer à l’eau froide.

Pendant ce temps, faire chauffer le beurre à feu doux et cuire les barberries ou les canneberges jusqu’à ce qu’elles soient gonflées. Retirer du feu.

Préchauffer le four à 200 °C (400 °F).

Dans un bol, mélanger le yogourt, les jaunes d’œuf, l’huile végétale, le liquide safrané et les 2 c. à thé de sel. Ajouter le riz et mélanger doucement.

Dans un plat en pyrex, déposer la moitié du mélange de riz. Ajouter les morceaux de poulet sur le riz en pressant un peu avec la main. Terminer avec l’autre moitié du mélange de riz et bien couvrir le poulet. Presser pour uniformiser le mélange.

Couvrir de papier d’aluminium et enfourner. Cuire 60 à 90 minutes jusqu’à ce qu’une belle croûte dorée se forme**.

Retirer le papier d’aluminium et placer une assiette sur le plat de cuisson. Tourner rapidement pour démouler. Décorer des canneberges restantes. Couper en pointes comme un gâteau.

* Dans cette recette, on utilise des barberries, un fruit séché d’origine perse que j’ai eu beaucoup de difficulté à trouver. J’en ai trouvé chez L’Olivier au marché Jean-Talon.

** Un plat en pyrex transparent permet de voir quand la croûte est bien dorée.

Marie-Élaine Thibault est conceptrice et styliste culinaire.

Pour la suivre : www.marielenfer.com ; www.facebook.com/marielenfercuisine / ;
www.instagram.com/maryhellyeah