20 petits travaux pour fermer le jardin à l’automne

Larry Hodgson
Collaboration spéciale, dujardindansmavie.com
Avant l'arrivée du premier gel, on ramasse les feuilles !
Photo: iStock Avant l'arrivée du premier gel, on ramasse les feuilles !

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

L’automne avance, le froid est presque à nos portes : que faire alors pour fermer le jardin pour la saison hivernale ? Voici 20 trucs faciles pour vous mener à bon port !

Au début de l’automne

1. Rentrez toute plante sensible au froid et que vous voulez conserver, comme les plantes d’intérieur, les annuelles (les géraniums et les fuchsias notamment) et certaines fines herbes. Il vaut mieux le faire avant que les nuits rafraîchissent.

2. Cueillez les légumes sensibles au froid, comme les tomates et les piments, dès que les nuits deviennent fraîches.

 

3. Si vous avez un étang, installez un filet sur le dessus pour l’empêcher de se remplir de feuilles mortes. Videz le filet de son contenu avant l’hiver.

Avant le premier gel

 

4. Plantez les bulbes rustiques (tulipes, narcisses, etc.).

5. Divisez ou transplantez les vivaces à floraison printanière, comme les pivoines, si leur état le mérite.

6. Ramassez les feuilles tombées sur le gazon et les sentiers. Vous pouvez les déchiqueter avec la tondeuse pour en faire du paillis ou pour ajouter au compost.

 

Après le premier gel sévère

7. Attendez un premier gel avant de récolter les légumes rustiques, comme le chou et le poireau, car une touche de gel améliore leur goût.

 

8. Taillez les arbustes à floraison automnale (hydrangée paniculée, hydrangée Annabelle, etc.) maintenant, ou encore tôt au printemps.

9. Rentrez les bulbes d’été, comme les glaïeuls et les dahlias. Faites-les sécher dans un cabanon, puis placez-les dans un lieu frais et sec, mais à l’abri du gel pendant l’hiver.

10. Arrachez et compostez le feuillage des légumes et des annuelles, puis nettoyez le jardin des déchets et des mauvaises herbes.

 

11. Mélangez du compost au potager et aux plates-bandes existants en préparation pour la saison prochaine.

12. Installez de nouveaux jardins surélevés maintenant pour vous assurer que vous serez prêt au printemps.

 

13. Certains jardiniers aiment bien supprimer et composter le feuillage de leurs vivaces ; d’autres le laissent sur place pour enrichir le sol.

Avant la première neige

 

14. Installez une protection hivernale (jute, géotextile, cônes à rosier, etc.) sur les plantes fragiles, comme les rosiers hybrides de thé et les hydrangées bleues.

15. Pour protéger les thuyas (cèdres) contre l’assèchement, continuez de les arroser tant que le sol n’est pas gelé.

16. Pour protéger les conifères colonnaires du poids de la neige, il peut être utile de planter un tuteur en arrière et de les y fixer discrètement avec un cordon.

 

17. Placez des spirales antirongeurs autour des troncs des jeunes arbres pour les protéger des campagnols (mulots) qui aiment bien ronger leur écorce sous la neige.

18. Pour prévenir son éclatement, entrez le boyau d’arrosage dans un milieu libre de gel.

19. Nettoyez la gouttière de tout débris.

 

20. Nettoyez, aiguisez et huilez les lames des outils — dont la lame de la tondeuse — avant de les remiser pour l’hiver. Ou encore, faites entretenir votre tondeuse par un spécialiste.

Et profitez de la saison hivernale pour vous inspirer et penser à ce que vous mettrez dans vos prochains aménagements, plates-bandes ou potagers !

Ce contenu spécial a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir, relevant du marketing. La rédaction du Devoir n’y a pas pris part. 

À voir en vidéo