Les pots de jardin tendances en 2022

Carolyne Ann Boileau
Collaboration spéciale, dujardindansmavie.com
Les systèmes de bacs modulaires font belle figure tant sur une terrasse au niveau du sol qu’au sommet d’un immeuble d’habitation. Ils s’assemblent les uns aux autres et offrent la possibilité de nombreuses configurations.
Photo: Garant Les systèmes de bacs modulaires font belle figure tant sur une terrasse au niveau du sol qu’au sommet d’un immeuble d’habitation. Ils s’assemblent les uns aux autres et offrent la possibilité de nombreuses configurations.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Qu’on ait une grande terrasse ou un petit balcon, on trouve une foule de contenants pour rendre l’extérieur aussi florissant qu’attrayant. Zoom sur des idées d’aménagements et des pots 100 % dans l’air du temps.

Petits espaces

 

Peu importe le nombre de pieds carrés que mesure le balcon, il y a des solutions ! La tendance de l’heure est de réunir plantes d’intérieur, fleurs annuelles et plantes nourricières dans une même zone. Peut-être est-ce un effet collatéral de la pandémie, mais la majorité des gens veut cultiver quelques herbes et légumes le printemps venu. Des tomates qui s’épanouissent au sixième étage ? Oui, c’est possible, à condition d’avoir les bons contenants.

Stratégies gagnantes

 

Utiliser des bacs modulaires ces systèmes de boîtes à végétaux permettent une foule de configurations afin d’épouser les angles d’un balcon.

Se servir des murs : ils sont des alliés de premier plan pour créer un aménagement vertical. Cela permet d’avoir plus de dégagement autour des meubles de jardin et de faciliter la circulation.

Photo: IKEA Un treillis sur lequel on accroche plusieurs pots est une façon créative d’enjoliver un mur.

Opter pour des pots sur pieds : ces contenants surélevés sont chics ! Ils ont aussi l’avantage d’alléger le décor de la terrasse en occupant moins d’espace au sol.

Grandes cours

 

Dans l’esprit des propriétaires de maison, les pots de fleurs donnent l’impression d’exiger moins de travail que les platebandes. Après tout, il suffit de les arroser ! Les contenants fleuris, bien garnis, sont généralement placés près de la piscine, du spa, du cabanon, de l’entrée de la cour, sur la terrasse, etc. Ce que l’on voit de plus en plus, ce sont des plantes potagères et des fines herbes, cultivées en pots ou dans des bacs surélevés, qu’on intègre dans les différentes aires de vie extérieures plutôt que de les reléguer au fond de la cour.

Stratégies gagnantes

 

Marquer des zones névralgiques : on se sert des potées fleuries pour attirer l’attention sur des éléments architecturaux (de chaque côté d’une porte ou aux quatre coins d’une piscine rectangulaire), pour délimiter différentes aires (coin repas, salon et cuisine d’extérieur) ainsi que pour donner une direction (marches d’escalier).

Décorer : dehors, les plantes sont des accessoires décoratifs de premier plan. On en met au sol et sur les tables. Les pots explosent de couleur ou s’insèrent dans une trame monochrome, selon l’effet recherché.

• Mélanger les espèces : le compagnonnage entre certains légumes ou plantes aromatiques avec des fleurs réussit très bien. Avec des pots placés à proximité des aires de vie, on n’a qu’à s’étirer le bras pour s’approvisionner.

Des plantes dans l’air du temps

Quels sont les végétaux les plus populaires dans les cours du Québec ? On a posé la question à Michel Martel, de Martel paysagiste, expert en aménagement extérieur : « Les gens adorent le palmier, qui leur rappelle les vacances dans le Sud ; le canna, une plante constituée de grosses feuilles et qui produit de superbes fleurs, et l’herbe aux écouvillons (Pennisetum setaceum rubrum), qui affiche un spectaculaire feuillage pourpre et des épis. » Les capucines sont aussi très appréciées pour ses fleurs comestibles, qui se déclinent en jaune, en orangé et en rouge. Ces dernières accompagnent souvent les tomates, en pleine terre ou en pot.

 

À voir en vidéo